Ma compréhension des "ressources de Dafa "

Auparavant, j’étais étroit d’esprit, et pensais que seul l’argent que les compagnons de pratique donnaient pour la production de matériaux de clarification des faits constituaient les « ressources de Dafa », qui devaient être chéries et sagement utilisées. Après avoir regardé l’enregistrement vidéo de la « Loi enseignée aux pratiquants australiens » de Maître, j’en suis venu à réaliser que même le propre argent des disciples de Dafa est une ressource de Dafa.

J’aimerai partager ma compréhension des « ressources de Dafa », de sorte que les pratiquants puissent éliminer la persécution financière qui nous est imposée par les forces anciennes, utilisent mieux les ressources de Dafa, et traitent avec droiture l’aspect financier de nos chemins de ‘cultivation’.


1. Les ressources de Dafa sont pour valider Dafa, pas nous-mêmes

Je pense que puisque l’argent des disciples de Dafa représente une ressource de Dafa, qu’en est-il du disciple de Dafa lui-même ? Son temps, ses compétences, ses relations sociales et ses effets personnels ne sont-ils pas aussi des ressources de Dafa ? Tout ce qu’avait, a ou aura un disciple de Dafa, n’est-il pas donné par Maître ?


Après avoir réalisé que ces choses ne sont pas réellement les miennes, ni pour que je les utilise pour me valider ou me mettre en avant, mais plutôt pour valider la Loi, alors, y a-t-il encore des intérêts personnels auxquels je suis attaché ? Y a-t-il une forme de richesse personnelle digne d’être montrée aux autres ? Avec une meilleure compréhension de ces questions, nous pouvons mieux chérir ou utiliser ce que nous avons. Les pratiquants riches pourraient aussi réaliser que leur richesse peut être plus utilisée pour valider la Loi (Fa.)

De plus, c'est seulement lorsque nous comprenons la plus vaste signification de ce que sont les « ressources de Dafa », que nous ne mettrons pas nos capacités au dessus de Dafa, ou les utiliserons en échange de quelque chose de la part des compagnons de pratique, ou pour rechercher la renommée, le gain personnel, ou une simple satisfaction émotionnelle dans la société humaine


2. Lorsque nous considérons tout ce que nous avons comme des ressources de Dafa, nous pourrons accomplir un meilleur travail en sauvegardant Dafa, plutôt que nous-mêmes

Lorsque nous réalisons que tout ce qui nous appartient dans le monde est aussi une ressource de Dafa, nous pouvons réellement nous intégrer nous-mêmes avec la Loi, et exercer le pouvoir illimité et les capacités de la Loi. Si quelque chose appartient seulement à un pratiquant individuel, le mal pourrait oser faire en sorte que ce pratiquant le perde. Mais qui ose endommager les ressources de Dafa ?

Un compagnon pratiquant a été persécuté financièrement, lorsque le Bureau 610 a incité sa société à lui retirer son salaire pendant des années. Plusieurs centaines de milliers de yuans ont été retenus sur son salaire. En plus d’émettre des pensées droites, ce pratiquant et sa famille ont aussi discuté avec les dirigeants de sa compagnie à plusieurs reprises, mais rien n’a changé. Il a aussi exposé la persécution en utilisant Internet, mais les choses ont même empiré. Là où il avait l’habitude de recevoir quelques centaines de yuans chaque mois, soudain il n’a pas reçu d’argent du tout. En surface, ce pratiquant voulait contribuer et valider la Loi et il disait que cet argent pouvait être utilisé pour sauver de nombreuses personnes.

Certains compagnons de pratique ont suggéré qu’il regarde à l’intérieur, son propre xinxing, pour voir s’il y avait un attachement ou une faille, servant d'excuse pour la persécution. Il ne s’agissait pas d’un cas où un être humain persécute un autre être humain, mais plutôt de la perversité persécutant un disciple de Dafa à cause des failles dans le xinxing du pratiquant. Lorsqu’il s’est examiné, il a découvert de nombreux attachements, dont un attachement profondément enraciné au gain personnel, l’attachement au temps et à ne pas vouloir économiser de l’argent, les attachements à la colère et à la compétition, et la pensée de laisser la perversité prendre son argent en échange de ne pas être persécuté physiquement. Mais il a aussi découvert une autre pensée : « Si je peux abandonner mon attachement à l’argent, alors que pourrez-vous me faire encore ? Je peux encore vivre même si vous retenez mon salaire. »

Lorsque nous voyons simplement nos revenus comme une richesse personnelle et non comme une ressource de Dafa, ce que nous sauvegardons est nous-mêmes, pas Dafa. La perversité peut alors prendre avantage de nos failles dans la ‘cultivation’ pour nous imposer une persécution financière.


3. Gaspiller nos propres revenus revient à ne pas chérir les ressources de Dafa.

Grâce à l’étude des conférences du Maître, nous savons que gaspiller les dons des pratiquants offerts pour le travail de clarification des faits a des conséquences négatives graves. Je pense que de nombreux pratiquants ont compris ce point, mais je pense aussi que gaspiller nos propres ressources revient aussi à ne pas chérir les ressources de Dafa.

Utiliser son propre argent pour sauver les gens est la vertu majestueuse des disciples de Dafa. Cela amènera aux gens ordinaires une énorme fortune s’ils offrent aux disciples de Dafa leur argent pour qu’il soit utilisé dans le travail de clarification des faits. D’un autre coté, si un pratiquant donne aux autres de l’argent qui doit être utilisé pour sauver les gens, pour ses loisirs personnels, est-ce quelque chose de bien ou de mal pour eux ? Bien sûr, il n’y a pas de critère définissant la limite entre le gaspillage et ce qui est correct, mais avec les principes de la Loi dans nos esprits et des attitudes droites, nous devrions pouvoir faire les choses correctement si nous considérons attentivement les besoins des personnes.

Regardant en arrière, une partie de l’argent que j’ai dépensé pour moi-même et ma famille n’était pas nécessaire, et mes dépenses étaient impulsives et entêtées. Je pensais être très généreux, utilisant l’excuse de « valider Dafa » pour dissimuler mon gaspillage. Bien sûr, nous ne voulons pas aller aux extrêmes et ne pas dépenser un seul penny. Nous avons besoin de planifier les choses rationnellement, et nous ne devrions pas dépenser de l’argent dans le but de sauver la face. Après avoir réalisé que mon revenu est aussi une ressource de Dafa, je n’ai plus dépensé mon argent aussi facilement qu’auparavant.

4. Chérir les ressources de Dafa revient à complètement rejeter la persécution financière de la perversité.

Lorsque la perversité a osé brûler les livres de Dafa, elle a utilisé l’excuse que les pratiquants de Dafa et les gens ordinaires ne chérissaient pas ou ne respectaient pas les livres de Dafa. Je pense que lorsque nous sommes persécutés financièrement par la perversité, en plus de regarder en nous pour trouver les attachements à notre gain personnel, nous devrions aussi contrôler si nous avons des failles de ne pas chérir pas les ressources de Dafa (y compris les revenus personnels) ou n’utilisons les ressources de Dafa avec discipline.

Lorsque j’ai échangé des expériences avec quelques compagnons de pratique qui travaillent au centre de production de matériaux, j’ai rencontré un problème important. Certains pratiquants, en particulier, ceux qui ont quitté leur domicile et sont partis se cacher, avaient mélangé leurs dépenses quotidiennes avec l’argent utilisé pour les fournitures nécessaires pour la clarification des faits, qui avait été donné par les autres pratiquants. Ces pratiquants pensaient qu’ils pourraient maintenir un budget strict, et que c’était trop de travail de maintenir deux comptes bancaires séparés. Mais ce n’est pas gérer sérieusement les ressources de Dafa. Si un pratiquant dépense l’argent prévu pour le travail de Dafa pour lui-même par accident, alors la perversité, surveillant étroitement, pourrait voir cette omission et persécuter ce pratiquant. Nous devrions maintenir des critères élevés pour nous-mêmes.

J’ai aussi vu des pratiquants qui ne montraient aucune discipline en utilisant l’argent ou les biens des pratiquants de Dafa. Ils ont dilapidé librement l’argent et se sentaient à l’aise. J’ai remarqué que ces pratiquants tendaient aussi à avoir des défis financiers. Puisque Maître nous a dit de regarder en nous après chaque incident, nous devrions baser véritablement nos actions dans la Loi. Nous avons tous des attachements qui pourraient être difficiles à éliminer, et même difficiles à découvrir. Si nous n’avons pas bien fait dans ce domaine, nous devrions nous améliorer, mais nous ne devrions pas avoir de pensées négatives ou abandonner. Maître attend de nous que nous fassions bien. Il ne fait les choses que pour notre bénéfice.

Le temps prolongé durant la période de la rectification de la Loi est pour que les disciples de Dafa sauvent les êtres sensibles. Les disciples de Dafa sont les rois de tous les mondes et ils devraient avoir une bonne fortune dans le monde humain. Tant que nous chérissons les ressources de Dafa, et nous disciplinons nous-mêmes, nous pouvons avec droiture gérer l’argent et les matériaux et être capables de rejeter complètement la persécution financière de la perversité.

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2010/11/2/231819.html


Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.