Manifestation contre la persécution du Falun Gong durant le Sommet Chine-UE

Les pratiquants de Falun Gong ont tenu un rassemblement pour manifester contre la persécution brutale du Falun Gong devant le Conseil de l'Europe pendant le Sommet Chine-UE à Bruxelles, Belgique le 6 octobre 2010. M. McMillan Scott, vice président du Parlement européen a envoyé un représentant témoigner de son soutien. Le directeur de Droits de l'homme sans frontières a pris la parole au rassemblement.

Le président de l'Association Falun Dafa en Belgique M. Nicolas Schols fait un discours
Une représentante du Vice Président du Parlement européen McMillan-Scott prend la parole au rassemblement

Le Directeur de Droits de l'homme sans frontières International M. Willy Fautre prend la parole Un journaliste filme le rassemblement en vidéo

Une conférence de presse a eu lieu à 14h 30. Le Président de l'Association Falun Dafa de Belgique, M. Nicolas Schols, a présenté le Falun Gong et dénoncé la persécution brutale des pratiquants ces onze dernières années par le Parti communiste chinois. La persécution a causé trois mille quatre cent six morts confirmées et d'innombrables pratiquants de Falun Gong ont été illégalement détenus et torturés. M. Schols a appelé les dirigeants européens à demander au gouvernement Chinois qu'il relâche immédiatement tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés et mette fin à sa conduite inhumaine de calomnies, d'emprisonnement et de torture des pratiquants de Falun Gong.

Mme Jin Zhaoyu présente au rassemblement était venue de Finlande. Sa mère Chen Zhenping, une pratiquante de Falun Gong de la province du Henan, a été jetée en prison pour huit ans. Mme Jin a dit que parce que sa mère refusait de signer une déclaration d'abandon de sa croyance, elle était forcée à effectuer quinze heures de travail d'esclave quotidiennement et était souvent battue et torturée. Plusieurs prisonniers masculins l'ont impitoyablement rouée de cours lui cassant deux de ses côtes. Il y a deux semaines, Mme Jin a reçu un email de la police chinoise de Zhengzhou, menaçant effrontément que sa mère était en danger si Jin continuait à appeler à sa libération. Jin a supplié lors du rassemblement : "Le Parti communiste chinois n'a pas cessé sa persécution du Falun Gong ces onze dernières années. Je demande votre attention et votre aide pour ma mère." Le public a été touché par l'histoire de Jin qui est aussi la situation vécue par des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong en Chine.

Le directeur de Droits de l'homme sans frontières International M. Willy Fautre a dit que les pratiquants de Falun Gong étaient assurément les principales victimes du régime du PCC. Beaucoup d'entre eux sont morts en raison de la persécution. Il a dit que l'Union européenne ne devrait pas oublier ses principales valeurs de démocratie, institution du droit et de droits de l'homme et devrait aider ceux qui partagent et protègent ces valeurs.

Version chinoise disponible à :
http://www.yuanming.net/articles/201010/96020.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.