Rapport du ministère américain de la justice : Le ministère américain de la justice résout l'affaire de discrimination contre un restaurant de Flushing, NY qui a rejeté des clients pour des raisons de religion

Jeudi 12 août 2010

WASHINGTON – Le Ministère de la justice a classé aujourd'hui un décret de consentement résolvant les revendications de discrimination religieuse contre le restaurant Lucky Joy, situé à Flushing, New York. Dans le décret de consentement, le propriétaire du restaurant, Lucky Joy Restaurant Inc, et son président, Xiao Rong Wu, ont admis que le restaurant s'est livré à une pratique d’expulsion injuste des lieux, de pratiquants de Falun Gong .

L'enquête, menée conjointement par la Housing and Civil Enforcement Section et le Bureau du procureur des Etats-Unis pour le district Est de New York, a révélé que des serveurs de Lucky Joy ont expulsé dix clients, y compris une fillette de huit ans, à trois reprises au cours de l'année 2008 parce que les clients portaient des tee-shirt affichant les principes du mouvement spirituel Falun Gong.

Sous le décret de consentement, qui doit d'abord être approuvé par la Cour fédérale, les défendeurs sont enjoints de ne plus pratiquer de discrimination contre tout client, pour des raisons de religion, d'expression religieuse, de tenues religieuses ou d'association avec le Falun Gong. En outre, les défendeurs ont accepté de suivre avec leur personnel une formation concernant les exigences de non-discrimination de l'article II de l'Acte des droits civils de 1964, d'adopter une politique non-discriminatoire et des procédures qui seront affichées publiquement (en anglais et en chinois), et de financer un examen indépendant visant à garantir que Lucky Joy n'exerce plus de discrimination.

"C'est honteux qu'un restaurant refuser de servir une personne qui n'a rien fait d'autre qu'exercer ses droits à porter des vêtements avec un message religieux", a déclaré Thomas E. Perez, procureur général adjoint de la Division des droits civils. "Le Ministère de la Justice continuera à protéger vigoureusement les droits des personnes de toutes confessions contre toute discrimination, à Flushing et à travers le pays."

Loretta E. Lynch, procureur américain pour le District Est de New York, a déclaré que "les gens de toutes les confessions religieuses ne doivent subir aucune discrimination quand ils entrent dans un restaurant pour commander un repas. Ce Bureau travaillera sans relâche pour veiller que le service d'un restaurant ne soit refusé à personne dans ce quartier sur la base de sa religion. "


L'enquête du Ministère de la Justice a été effectuée en vertu de l'Article II de l'Acte des droits civils de 1964, qui interdit la discrimination basée sur la race, la couleur, l'origine nationale et la religion dans les lieux publics, tels que les hôtels, restaurants et lieux de divertissement.

[...]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.