Royaume-Uni : Les pratiquants de Falun Gong se rassemblent à Londres pour manifester contre la persécution

Le 20 juillet 2010, on a pu voir devant les bâtiments du Parlement, situé entre Big Ben et d'autres célèbres attractions touristiques, un groupe de personnes pratiquer des exercices de méditation. Les pratiquants de Falun Gong pratiquaient leurs exercices et distribuaient une information clarifiant les faits, appelant le gouvernement britannique et la société à aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) et secourir leurs amis et parents illégalement détenus.

Le 20 juillet 1999, le PCC lançait une persécution massive du Falun Gong en Chine. Ce jour là, un groupe de pratiquants de Falun Gong s'était rassemblé en face des bâtiments du Parlement à Londres et appelé le gouvernement britannique à exhorter le régime chinois à cesser sa persécution.

. Des pratiquants de Falun Gong du RU font leurs exercices en face du bâtiment du Parlement britannique

Attirés par la musique et l'énergie paisible des exercices, de nombreux passants se sont arrêtés pour regarder. Derrière ceux pratiquant les exercices, d'autres installaient des panneaux d'informations avec les photos de 3 397 pratiquants morts sous la persécution. D'autres tenaient des banderoles avec les messages : "Le monde a besoin de Vérité, Compassion et Tolérance" "Falun Dafa, une pratique traditionnelle pour améliorer le bien être physique et spirituel" "Une décennie de tuerie cela suffit" "Veuillez aider à faire cesser la persécution du Falun Gong" "Dissolvez le Parti communiste chinois, arrêtez la persécution" etc.

À disposition sur une petite table du Falun Gong, toute sortes d'informations à propos du Falun Gong et des pétitions destinées au gouvernement britannique et demandant son aide pour mettre fin à la persécution et secourir les parents et amis pratiquants illégalement arrêtés et détenus par le PCC. Un panier était rempli de fleurs de lotus colorées, faites à la main, avec chacune un petit marque marque page portant les mots: "Vérité-Compassion-Tolérance" et "Falun Dafa est bon."

Vers 13h00, les pratiquants ont tenu une conférence de presse sur Parliament Square. Plusieurs personnes ont pris la parole dont M. John Dee, vice président des Amis du Falun Gong européens, des représentants de l'Association Falun Dafa du RU ainsi que par des pratiquants ayant été persécutés en Chine et secourus depuis l'outre-mer. Mme Anne Yang a éclaté en sanglot plusieurs fois en racontant sa propre expérience d'arrestation et de détention dans un camp de travail en Chine et la façon dont ses compagnons de pratique continuent à souffrir.

La pratiquante Anne Yang raconte sa propre expérience de la persécution

Plusieurs membres du Parlement européens ont envoyé des lettres de soutien. Le député Ian Hudghton a remercié les pratiquants pour leurs efforts et les a encouragés à tenir encore plus d'activités de ce genre à l'avenir. Il a souhaité que l'évènement soit un succès et félicité les organisateurs.

Le député Claude Moraes a déclaré dans sa lettre que les violations des droits de l'homme contre le Falun Gong ne peuvent être tolérées et dit combien il était choqué et outré par la persécution, il félicitait les efforts des pratiquants pour éveiller les consciences.

Le député Andrew Brons a déclaré que la persécution d'une croyance est absolument inacceptable, quel que soit l'endroit où elle se produit.

Le député Richard Harrington, a exprimé dans sa déclaration que les parents d'une personne de sa circonscription sont détenus en Chine à cause de leur croyance en Falun Gong, et qu'il avait écrit à ce sujet au Ministre des Affaires étrangères britannique. Lui et ses collègues sont très inquiets et ont soulevé cette question régulièrement avec le gouvernement chinois. Il a écrit qu'il avait été particulièrement préoccupé par les rapports rendant compte de pratiquants détenus dans les camps de travail.

Le député John Hemming disait avoir écrit au Ministre des Affaires étrangères britannique à propos des violations des droits de l'homme contre le Falun Gong.

A 16h00, présidé par le député Julian Huppert, un séminaire sur les droits de l'homme en Chine et la persécution du Falun Gong a eu lieu dans les locaux du Parlement, avec des témoignages de représentants du Falun Gong et de pratiquants ayant personnellement subi la persécution, ainsi que d' experts des droits de l'homme chinois.

Ann d'Australie, une passante, a dit les yeux embués de larmes: "C'est trop horrible. Cette persécution n'aurait jamais dû se produire." Ann a dit qu'elle irait sur les sites Web du Falun Gong afin de s'informer davantage et parlerait à ses parents et amis de la persécution." Plus il y aura de gens sachant la vérité sur la persécution, plus ce sera utile pour y mettre fin.".

Ann from Australia
Ann d'Australie

Priscilla du Brésil a dit avoir déjà entendu parler des atrocités de prélèvements d'organes sur des pratiquants de leur vivant par le PCC. Elle a signé la pétition pour exprimer son soutien aux efforts persistants des pratiquants de Falun Gong contre la persécution.

Yodi, des Pays Bas a déclaré après avoir signé la pétition: "C'est terrible, trop absurde. Les activités de cette sorte sont très importantes. Vous devriez faire savoir cela à plus de gens."

Yodi (en vert) signe la pétition pour aider à mettre fin à la persécution

Les gens signent la pétition

Les gens signent la pétition

M. Zheng, un étudiant chinois en visite, s'est également arrêté à l'activité. Il a dit qu'après avoir entendu parler du Falun Gong et y avoir réflêchi plusieurs années, il avait décidé au début de cette année d'apprendre la pratique. Il souffrait depuis longtemps d'une grave maladie de la peau l'obligeant à des soins quotidiens fréquents et sa maladie avait été quasiment guérie. Ajoutant que la pratique lui avait aussi donné une nouvelle perspective sur les choses et plus de tolérance

Emiko, une jeune fille britannique, a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a environ un an. Elle a dit: "Au début, quand j'ai entendu parler de la persécution, je ne me sentais pas concernée pensant que je ne pouvais rien y faire. Quand j'ai commencé à apprendre le Falun Gong, j'ai progressivement changé d'opinion. Aujourd'hui, quand je lis les rapports sur la persécution, c'est comme si les victimes étaient de ma propre famille. J'espère faire de mon mieux pour l'arrêter. "

Les pratiquants ont tenu une veillée aux chandelles pour protester contre la persécution du Falun Gong en face de l'ambassade de Chine

Tard dans la soirée, les pratiquants ont de nouveau tenu une veillée aux chandelles en face de l'ambassade de Chine à Londres, avec des fleurs de lotus et des chandelles, pour commémorer leurs compagnons de pratique ayant été persécutés à mort par le PCC en Chine.

Version chinoise disponible à:
http://www.yuanming.net/articles/201007/94100.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.