Une pratiquante de Dafa meurt férocement torturée à la prison de Heizuizi de la ville de Changchun

Wang Xiuyun de la Province de Jilin est torturée à mort


Wang Xiuyun, 47 ans, pratiquante de Dafa de la ville de Huadian, province de Jilin, avait souffert de plusieurs maladies graves. Après qu’elle ait entrepris la pratique du Falun Dafa, elle a retrouvé sa santé. Dafa lui avait offert une seconde vie.

Depuis le 20 juillet 1999, lorsque le régime de Jiang a commence la persécution de Dafa, Wang Xiuyun est allée à Beijing faire appel à de nombreuses occasions. Après avoir été arrêtée et illégalement détenue plusieurs fois, elle fut contrainte à quitter sa maison pour éviter d’autres persécutions. Le 3 juin 2002, Wang Xiuyun et sept autres pratiquantes ont été kidnappées et incarcérées à la Division de la Sécurité Politique des Services de Police de la ville de Huadjian. Menée par Wang Guangxue, le Secrétaire du Parti des Services de Police de la ville de Huadjian, la police a sauvagement battu les 8 pratiquantes. Espérant leur extorquer une confession, ils ont infligé aux pratiquantes différentes tortures. Elles ont été suspendues, choquées à l’électricité, forcées à s’asseoir immobiles pendant de longues périodes, on leur a recouvert la tête de sacs plastiques puis soufflé de la fumée dans les sacs, etc. Après quoi, elles ont été envoyées dans le Centre de Détention de la Ville de Huadian. Le 9 octobre 2002, sans en notifier leur famille, le tribunal de la ville de Huadian les a jugées en secret. Le 5 novembre 2002, le tribunal a tenu un deuxième jugement. Wang Xiuyun a été condamnée à 12 ans de prison, et d’autres pratiquantes de 3 à 12 ans.

En détention, Wang Xiuyun a fait une grève de la faim pendant 49 jours. Ceci combiné à la torture prolongée laissa des traces. Elle développa un œdème pulmonaire et une effusion pleurale. Pendant trois mois, elle devait rester assise jour et nuit à cause de la douleur. Lorsque la police cruelle a vu que Wang Xiuyun luttait pour simplement respirer, a craint d’en prendre la responsabilité, ils l’ont envoyée à l’hôpital fin novembre 2002.

Durant son séjour à l’hôpital, les Services de Police de la ville de Huadjan ont même essayé d’extorquer 10, 000 Yuan [le revenu moyen en Chine est de 500 Yuan] à sa famille pour les f’rais médicaux. Ces trois dernières années, les services de police lui ont extorqué plus de 30. 000 Yuan. Ils n’avaient plus suffisamment d’argent pour payer les frais médicaux. Le mari de Wang Xiuyun a été forcé à divorcer. Sa plus jeune sœur ne pouvait contenir sa colère et a dit à la police dégénérée, « Vous avez torturé ma sœur à ce point, et vous continuez à lui laisser les menottes et les chaînes ! Vous reste-t-il la moindre trace de décence humaine ? Ma sœur était en parfaite santé lorsque vous l’avez kidnappée. Vous l’avez torturée presque jusquà la mort. Vous voulez encore nous extorquer de l’argent ? Même si nous avions l’argent, nous ne vous le donnerions pas ! Je n’en ai pas fini avec vous si quelque chose devait arriver à ma sœur ! »

Comme la famille ne cédait pas à la police, ils n’ont pas été autorisés à la visiter. Après trois jours à l’hôpital, sa condition demeurait critique. La police l’a ramenée de force au centre de détention en dépit des avertissements du médecin. »Si elle continue à ne pas recevoir de soins, les conséquences seront graves. » Le 7 décembre 2002, la condition de Wang a empiré, et on l’a ramenée de l’hôpital dans une condition critique. Pour fuir sa responsabilité, la police dégénérée et le centre de détention lui ont injecté des drogues pour la maintenir en vie. Le 11, elle a été secrètement renvoyée au centre de détention. Bien que Wang Xiuyun et d’autres pratiquants avaient entrepris de faire appel à la haute cour, le centre de détention l’a quand même envoyée dans la prison de Heizuizi dans la ville de Changchun, province de Jilin aux petites heures du 12 décembre et sans en avertir sa famille. Dix jours plus tard, à 21 h environ le 22 décembre, Wang Xiuyun est décédée.

Ceux qui sont responsables de la mort de Wang Xiuyun :
Le Maire de la ville de Huadian: Wu Changzhi
Directeur du"Bureau 610 " Directeur: Zhou Jian
Secrétaire du Parti de la ville de Huadian. Services de Police: Wang Guangxue
Directeurs de la Division de Sécurité Politique: Yu Jinji, Jin
Capitaine de l’équipe de patrouille: Meng, Yang Feng
Directeur du centre de détention : Liu Bo
Gardien: Yu
Policier: Yang Feng


http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/1/12/30815.html


Published : Monday, 13 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.