Une torture prolongée conduit à la mort d’un pratiquant de Dafa dans le Centre de détention n°2 de la ville de Shuangcheng

Jiang Liguo était un pratiquant de 52 ans qui avait appris le Falun Dafa en 1997. Il fut torturé à mort dans le Centre de Détention N°2 de la ville de Shuancheng, province de Heilongjiang le 18 octobre 2002.

En 2000, Jiang Liguo alla à Beijing faire appel pour Dafa. Il fut arrêté à la gare de chemins de fer de Harbin et envoyé au Centre de Détention N°2 de la ville de Shuangcheng puis transféré au foyer de l’infirmerie de Xinxing sept jours plus tard, où il fut brutalement torturé pendant trois jours au point où il ne pouvait plus marcher sans soutien. Plus tard, la police le relâcha parce que son fils était avait été blessé dans un accident de voiture et n’avait personne qui puisse prendre soin de lui.

Le soir du 12 décembre 2000, la police piégea Jiang Liguo, et d’autres pratiquants de Dafa locaux au foyer de l’infirmerie de Xinxing, où se tenait une classe de lavage de cerveau forcée. Jiang Liguo ne céda pas et la police le tortura cruellement. Ils le dévêtirent complètement et le forcèrent à se tenir devant une fenêtre ouverte par où pénétrait un vent glacial. On ne lui donne alors aucune couverture pour dormir dans le froid. Plus tard, Jiang Liguo fût libéré parce qu’il urinait du sang.

En novembre 2001, Jiang Liguo fut trahi et dénoncé par son frère Jiang Lirong, qui est le secrétaire de division, pour avoir clarifié la vérité de Falun Dafa. Jiang Liguo s’échappa après avoir appris les nouvelles, et fut forcé de quitter sa maison pour errer d’un endroit à l’autre pendant une vingtaine de jours. Un jour, il retourna secrètement chez lui mais fut trahi de nouveau par son frère. Cette fois, il fut arrêté par les autorités locales. Pendant le temps où il fut détenu par le gouvernement du comté, les officiels le rouèrent de coups avec des tubes de plastique remplis de sable au point où ses pieds étaient trop enflés pour marcher. Cependant, il persista dans sa foi et fut envoyé de force au Centre de Détention N°2 de la ville de Shuangcheng. La police immorale ordonna aussi aux prisonniers de battre Jiang Liguo et lui extorqua de l’argent.

Jiang Liguo fit une grève de la faim pour résister à la persécution. La police le nourrit de force et lui blessa sérieusement les poumons dans ce processus, l’amenant à cracher du sang. Malgré la condition de Jiang Liguo, il fut condamné à deux ans de travail forcé au camp de travail forcé de Wanjia. Lors d’un examen physique, on découvrit que Jiang avait la tuberculose et il fut renvoyé au Centre de Détention N°2 de la ville de Shuangcheng. Le centre de détention appela le gouvernement du comté et demanda que quelqu’un vienne chercher Jiang Liguo, mais son frère refusa. Alors Jiang Liguo fut torturé au centre de détention pendant encore trois mois. En résultat de la torture, Jiang Liguo décéda le 18 octobre 2002 peu après avoir été relâché.

Traduit de l’anglais
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/1/12/30814.html


Published : Monday, 13 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.