Apprendre à se servir du miroir

La nuit dernière, mon épouse, qui est aussi une pratiquante, et moi parlions de deux compagnons de pratique attachés à l'émotion ; nous nous inquiétions pour eux. Mon épouse en a encore parlé ce matin. Après juste quelques mots, nous avons tout à coup senti que quelque chose n'était pas correct. Nous étions apparemment inquiets pour les autres et essayions de les aider, mais quand nous avons examiné quelle était la cause du problème, nous avons découvert que nous considérions en fait les choses avec l'état d'esprit de critiquer les autres. Nous nous critiquons rarement nous mêmes ; même lorsque nous le faisons, nous y allons légèrement. J'ai reconnu que c'était une très mauvaise habitude. Je me suis rappelé la nuit dernière de devoir regarder en moi-même à plusieurs reprises. Mais quand le matin est arrivé, je parlais à nouveau des autres et sans le savoir ai manqué la chance d'éliminer cette notion humaine de longue date. Je l'ai de nouveau rappelé à mon épouse et à moi-même. Elle a soudainement semblé le réaliser et l'a expliqué en utilisant l'analogie de regarder dans un miroir.


Quand nous nous voyons dans un miroir et constatons que nous ne sommes pas correctement habillés, nous ajustons immédiatement nos vêtements jusqu'à ce que nous paraissions bien dans le miroir, au lieu d'entrer dans le miroir pour redresser l'image dans le miroir.


Nous savons tous que regarder en soi est un outil magique et que les compagnons de pratique sont comme des miroirs. Si nous voyons que quelque chose n'est pas assez bien dans le miroir, nous devrions nous corriger nous-même, exactement de la même façon que nous arrangeons comment nous sommes habillés. Mais nous sautons souvent impatiemment dans le miroir pour corriger l'insuffisance d'un autre pratiquant. Parfois nous nous blanchissons même en pensant que nous sommes responsables de la Loi, au lieu de nous examiner.


J'ai compris ce qu'elle disait et j'ai senti que l'analogie est très appropriée. Cela me rappelle ce que le Maître a dit :

" Si vous ne voulez pas changer l’état humain, ni vous sublimer sur le plan rationnel pour connaître réellement Dafa, vous perdrez l’occasion. Si vous ne changez pas le principe humain qui a été formé dans le for intérieur des gens ordinaires depuis des millénaires, vous ne pourrez vous défaire de la carapace à la surface de l’être humain, ni donc parvenir à la parfaite plénitude. "(Les mots avertisseurs Points essentiels pour un avancement diligents)


Nous sommes habitués à regarder les autres plutôt que de nous regarder nous-mêmes, et parfois nos pensées sont concentrées sur les autres. Lorsque l'autre personne s'est améliorée et que nous ne sommes nulle part, le résultat est que nous avons perdu beaucoup de temps et manqué une occasion précieuse. Puisque regarder en soi est un outil magique, je ne dois pas me comporter naïvement comme par le passé. Je dois abandonner la mauvaise habitude de critiquer les autres et former l'habitude de regarder en moi.


Version chinoise :
学会照镜子

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.