Suède: Les pratiquants se réunissent devant le consulat chinois pour commémorer l’appel pacifique du 25 avril (Photos)

Les pratiquants de Falun Gong de Suède se sont rassemblés, les 24 et 25 avril 2010, respectivement devant le consulat chinois à Göteborg, et l’ambassade chinoise à Stockholm, comme ils l’ont fait les années précédentes. Ils ont organisé des rassemblements pour marquer le onzième anniversaire des efforts des pratiquants de Falun Gong pour résister à la persécution. Ils ont aussi expliqué aux gens les faits historiques concernant l’appel pacifique du 25 avril en 1999 et attiré l’attention sur la persécution brutale de Falun Gong.

En Suède, les pratiquants marquent le 11eme anniversaire de l’appel pacifique du 25 avril
Les pratiquants expliquent les faits au sujet de l’appel pacifique du 25 avril 1999

Le 25 avril 2010, devant l’ambassade chinoise à Stockholm, les pratiquants de Falun Gong se sont bien alignés et ont fait la démonstration des exercices. Ils ont déployé une bannière sur laquelle on lisait : ‘’Commémorer le 11eme anniversaire des efforts des pratiquants de Falun Gong pour résister à la persécution.’’

M. Li Zhihe, un pratiquant et ancien résident de Pékin, s'est souvenu de l’appel du 25 avril. Il a partagé ce qui suit au haut-parleur : ‘’J’étais soldat et je peux vous dire que l’appel n’était pas du tout l’acte de personnes formées ou forcées à y participer, mais une action noble et sincère de personnes dont le niveau de conscience s’était élevé en suivant les principes Authenticité-Compassion-Tolérance. Certains d’entre nous nous connaissions, mais la plupart non. Nous partagions tous une même préocupation, présenter la véritable situation de Falun Gong au Bureau des Appels, de façon à éviter des mauvaises compréhensions et d'ultérieurs mauvais traitements de la part des autorités. Il y avait un nombre si important de personnes, mais elles étaient assises là calmement, attendant l’issue de la réunion entre des porte paroles de notre groupe et les fonctionnaires du gouvernement. Il n’y avait aucun comportement radical, et personne ne criait de slogans. Personne ne faisait de bruit, la route était propre. Certains pratiquants ont même ramassé les mégots de cigarettes des agents de police et les ont jetés . Il n’y avait par terre pas un papier sale. Des véhicules ne cessaient de passer transportant des gens, probablement des policiers, qui filmaient les pratiquants. Ces derniers le prenaient avec calme, et la scène était pacifique et rationnelle. C’était vraiment émouvant.’’

L’épouse de M. Li, Mme Zhang Guirong a manqué l’appel du 25 avril parce qu’elle était allé faire une course en dehors de la ville. Elle a affirmé : ‘’Mon époux et tous les participants à l’appel du 25 avril ont fait la chose juste. Ils ont noblement exercé leur droit constitutionnel à exprimer leurs préoccupations auprès du Bureau des appels. Ils ont demandé aux autorités de les autoriser à avoir un environnement paisible afin de cultiver pour devenir de bonnes personnes.’’

De nombreuses personnes manifestent leur soutien

De nombreux passants se sont arrêtés pour demander ce qui se passait. Un couple suédois a eu une longue conversation avec les pratiquants. Ils étaient indignés en apprenant que la persécution brutale de Falun Gong par le PCC persiste depuis onze ans. Ils ont dit qu’ils informeraient davantage de gens des absurdes violations des droits de l’homme se déroulant en Chine.

Des véhicules conduisaient lentement en passant devant le lieu du rassemblement. Les gens à l'intérieur levaient le pouce pour exprimer leur soutien, de nombreux passants ont pris des matériaux d’informations et ont exprimé leur sympathie et leur soutien aux pratiquants de Falun Gong.

Deux agents de police suédois en faction ont écouté attentivement un pratiquant parler de la persécution de Falun Gong, et sont restés interloqués. Un agent a levé le pouce avant de partir et dit : ‘’Vous êtes formidables !’’


Encourager les Chinois à quitter le PCC

La porte de l’ambassade de Chine était hermétiquement fermée pendant la manifestation. Certaines personnes se promenaient dans la cour, et de temps en temps prenaient des photos des participants au rassemblement.

Une pratiquante, Mme Zhang, a déclaré: ‘’Nous espérons sincèrement qu’ils pourront entendre ce que nous disons. La persécution de Falun Gong par le PCC a été perpétrée en toute illégalité. Les fonctionnaires de différents niveaux se sentent coupables, et de nombreuses directives ont circulé oralement parce qu’ils savent clairement que les pratiquants de Falun Gong sont des personnes bonnes et gentilles, mais ils ont agi sur les ordres du PCC et pour leurs intérêts personnels.’’

Finalement, Mme Zhang a conseillé au personnel de l’ambassade de distinguer le bien du mal, de démissionner des organisations du PCC et de se souvenir que Falun Dafa est bon, pour s'assurer un bel avenir.

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2010/4/26/222264.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.