Paris: Rassemblement de soutien aux soixante dix millions de personnes démissionnant du Parti communiste chinois

Le 28 mars 2010, le Centre français d'aide pour quitter le Parti communiste chinois (PCC) a tenu un rassemblement sur l'esplanade des Droits de l'Homme au Trocadéro à Paris. Appelant à soutenir les soixante dix millions de chinois courageux ayant choisi de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Le centre a annoncé en français, anglais et chinois, le contenu de la Résolution 605 de la Chambre des Etats-Unis, récemment votée par le Congrès et dénoncé les crimes du régime communiste en torturant et persécutant les pratiquants de Falun Gong.


Le rassemblement sur l'esplanade des Droits de l'Homme.

Les touristes s'arrêtaient pour lire panneaux et banderoles. Après avoir compris ce qui était arrivé aux pratiquants de Falun Gong en Chine, certains ont demandé à signer une pétition en soutien aux paisibles manifestations du Falun Gong contre la persécution.

Philippe Fardegue, un ingénieur français, a trouvé important que le Centre d'aide persiste à apprendre aux gens les faits de la persécution et distribue les Neuf commentaires sur le Parti communiste. " A présent, certaines informations sont bloquées et censurées en Chine. Beaucoup de Chinois ne savent rien du PCC et de cette persécution," a -t-il dit. Il a ajouté qu'il n'était que naturel que 70 millions de personnes aient quitté le PCC et qu'il croyait qu'il y en aurait davantage : "Lorsque les gens apprennent ce que le PCC a fit ces 60 dernières années et quelle sorte de catastrophe et de misère il a causé pour le peuple chinois, je ne suis pas surpris."


Mme Liu a été membre du PCC pendant 30 ans en Chine. Après qu'elle ait lu les Neuf Commentaires, elle a quitté le PCC. Elle travaille à présent comme bénévole au Centre d'aide aux démissions. Elle a dit qu'avant qu'elle ne lise les Neuf commentaires elle avait toujours cru que le Parti recherchait le meilleur intérêt de la population. "Lorsque j'ai lu les neuf commentaires, mon coeur s'est mis à battre si vite, j'ai réalisé que de bonnes personnes ont été torturées et persécutées par un régime aussi pervers et que je ne devais plus en faire partie." a dit Mme Liu.


En tant que citoyenne chinoise, Mme Liu ne voit pas seulement la persécution du Falun Gong, mais celle du peuple en général. "Le régime a pris leurs terres par la force, les fonctionnaires corrompus sont impliqués dans le business et produisent toutes sortes de nourritures et de marchandises toxiques. Les gens doivent savoir que renoncer au PCC est le seul moyen d'avoir un meilleur avenir," a dit Mme Liu.


Le Centre d'aide offre ses services aux abords de la Tour Eiffel et aide les touristes de Chine à quitter le PCC. Cheng, un bénévole a dit que des gens quittent le PCC et ses organisations affiliées chaque jour. Quelques fois plus d'une centaine de gens quittent le parti en une seule journée.


Depuis que le journal Epoch Times en chinois a publié les Neuf commentaires en 2004, de plus en plus de personnes chinoises ont quitté le PCC. En mars 2010 plus de 70 millions de personnes avaient annoncé leur déclarations sur le site internet d'Epoch Times.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2010/3/30/220696.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.