Revenir miraculeusement des portes de la mort

Je ressens une grande joie depuis que j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, cela m'a permis d'éviter la mort et par la suite d'améliorer ma santé et d'élever mon esprit. J'avais perdu les deux tiers de mes cheveux, mais aujourd'hui ils ont repoussé et sont épais, bien que quelques uns soient courts et d'autres longs. Cela me fait me sentir belle, parce que Dafa me l'a donné.

Je venais d'avoir 24 ans l'été 2009, j'avais un travail stable et établi un bon point de départ pour ma carrière. J'avais de grands espoirs pour mon avenir. Cependant, un jour, j'ai subitement perdu connaissance au travail. De nombreux examens dans différents hôpitaux ont diagnostiqué une leucémie. J'étais choquée, désespérée, et pouvais seulement pleurer. Ma mère est venue précipitamment à l'hôpital et n'a pu non plus rien faire d'autre que de pleurer.

Sous la pression de ma famille et de mes amis, j'ai décidé de suivre les conseils du médecin et me suis rendue à l'hôpital pour une chimiothérapie. Selon les experts en leucémie, tout le traitement par chimiothérapie se faisait en sept cycles. Personne ne pouvait en garantir le succès, surtout pour le premier traitement. Une fois terminées les sept cycles de chimiothérapie, la durée de vie restante du patient serait aussi incertaine. De plus, cela coûtait une fortune; le premier cycle coûtant environ 50 000 yuans. C'était une dépense très lourde pour ma famille, qui avait peu de moyens. Grâce aux dons de mes collègues et de mes amis, nous avons réussi à réunir 50 000 yuan.

Deux amis pratiquants de Dafa sont arrivés pour me voir trois jours avant mon hospitalisation pour la chimiothérapie. Ils m'ont remonté le moral en me parlant des principes de Dafa. En m'expliquant le but de la vie et les raisons derrière les maladies, ils m'ont expliqué comment faire face à la maladie et comment faire face à l'avenir. J'avais déjà entendu parler de Dafa, mais je n'avais jamais franchi la porte de la cultivation. Après les avoir écoutés, j'étais de meilleure humeur.

Le premier jour de mon hospitalisation, j'étais au plus mal tant mes symptômes semblaient empirer. Je n'avais plus d'appétit et versais des larmes à la vue de la lumière. J'avais aussi des nausées, des vertiges et j'étais extrêmement fatiguée. Ma peau était jaunâtre, et je saignais des gencives. J'entendais constamment du bruit dans mes oreilles, et ma tête me faisait mal comme si elle était sur le point de se fendre. J'avais des pustules, du purpura, ainsi que des ecchymoses sur tout mon corps. Ma mère m'a serrée dans ses bras, et nous avons pleuré ensemble.

Puis, j'ai pensé à l'un des deux amis qui était venu me voir, un disciple de Dafa qui avait dans les soixante-dix ans. Je l'ai appelé. Il est arrivé à l'hôpital une heure plus tard. Il marchait avec un grand sourire et avait des pains à la vapeur dans la main. Il m'a demandé si j'avais quelque chose à manger. J'ai secoué ma tête. Il m'a simplement tendu les pains, et j'ai commencé à manger. Ils étaient si délicieux que j'en ai mangé quatre d'affilée.

Puis j'ai soudainement ressenti un courant chaud parcourant tout mon corps de la tête aux pieds. Tous mes symptômes ont miraculeusement disparu! Lorsque j'ai dit à mon amis ce que j'avais ressenti, il m'a dit, "Tous les disciples de Dafa ont le Corps de Loi du Maître qui les protège. Tu as une affinité prédestinée avec Dafa. Maître est compatissant et a nettoyé les mauvaises choses de ton corps. Tu devrais chérir cela et te rappeler de réciter souvent 'Falun Dafa est bon'" (Falun Dafa Hao) . J'ai promis de le faire.

Le deuxième jour de mon hospitalisation, le 3 juin 2009, j'avais du petechiae (petites boursouflures rouges) partout sur le corps. Toute ma peau semblait avoir été frottée à l'iode; même mes doigts avaient la couleur de l'iode. Plus tard dans la journée, un ami pratiquant m'a ramené à la maison et m'enseigné à faire toute la série des cinq exercices. Après avoir fini les exercices, un miracle s'est produit. Ma peau a changé de couleur et pris l'éclat d'une personne en bonne santé. Ma famille et moi-même étions stupéfaits. Mais je n'avais pas réalisé que Maître était déjà en train de me protéger, ainsi après le dîner, je suis retournée à l'hôpital.

Le lendemain, trois autres amis, tous pratiquants, sont venus me voir. Ils m'ont parlé des principes de Dafa et m'ont lu Zhuan Falun à voix haute. J'ai ressenti que mon corps et mon esprit étaient en train de changer. Cependant, comme cela faisait peu de temps que je cultivais, mon état d'esprit n'était pas stable. Lorsqu'ils me parlaient, j'étais de meilleure humeur. Mais dès qu'ils me laissaient un moment toute seule, je me sentais à nouveau mal. Par conséquent, lorsqu'ils ont clarifié la vérité aux malades qui étaient dans ma chambre, quelqu'un les a dénoncés aux autorités. Bien que mes amis aient réussi à s'échapper du poste de police, je me sentais déprimée, et ma condition a vite empiré.


L'hôpital a émis un avis d' "état critique" me concernant et mis l'accent sur le fait que j'aurais une hémorragie cérébrale, ou même mourrais si je ne faisais pas la chimiothérapie à temps. Les cellules cancérigènes étaient en train d'engloutir les cellules saines chaque jour. Sous la pression, ma mère a signé l'accord pour que je passe la chimiothérapie.

Pendant mon traitement de chimiothérapie, un ami m'appelait chaque jour me demandant de réciter, "Falun Dafa Hao et Zhen Shan Ren Hao " de nombreuses fois. Il m'a demandé de le réciter de tout mon cœur, et que chacune de mes cellules le fassent en même temps. J'ai fais de mon mieux pour suivre ses suggestions.

Pendant la chimiothérapie, je restais dans une chambre antiseptique et recevais des injections chaque jour du matin au soir. Lorsque ma main gauche enflait, les infirmières injectaient ma main droite. Lorsque ma main droite enflait aussi, ils injectaient mon pied. Je ne pouvais même plus ouvrir la bouche à cause de la douleur. La douleur étaient au-delà de toute description. Je ne pouvais que pleurer.

Ma tante, une disciple de Dafa, est venue me rendre visite à l'hôpital. Ses mots m'ont apporté un réconfort infini et m'ont fait réaliser que seul Dafa pouvait sauver ma vie. Le quatrième jour de ma chimiothérapie, j'étais affalée sur le lit. J'étais très fatiguée et me suis endormie rapidement. Puis, dans mon rêve, j'ai vu un ami venir me voir. Alors qu'il était en train de me parler et de me sourire, il s'est soudain transformé en un nuage sombre qui s'est répandu dans toute la chambre. Je n'avais plus du tout de force. Je ne pouvais plus ni ouvrir mes yeux ni prononcer le moindre mot. Le ciel et la terre se renversaient, mais je gardais l'esprit clair. J'étais vraiment anxieuse et j'ai soudainement pensé au Maître et l'ai appelé dans mon esprit, "Maître, sauvez-moi!" Avec cette pensée, j'ai vu une lumière devant mes yeux et j'ai pu les rouvrir. J'ai pu me relever et demander à ma famille de venir vers moi. J'étais remplie de gratitude envers le Maître et j'ai pensé que je recommencerais à entrer dans la cultivation une fois la première chimiothérapie terminée.

Selon les procédures de l'hôpital et le protocole conventionnel de traitement de la leucémie, la période de repos entre les différents cycles de traitement de chimiothérapie était normalement d'une semaine, ce qui signifiait que je devais revenir pour une deuxième série. J'avais déjà pris la décision d'arrêter la chimiothérapie. Je suis retournée dans ma ville natale et j'ai commencé à étudier la Loi et à pratiquer les exercices. Mes cheveux ont commencé à tomber massivement. J'avais même peur de prendre une douche, parce que je ne voulais pas voir mes cheveux tomber. Me regarder dans le miroir était aussi pénible. Après tout, j'avais seulement 24 ans.

Une fois que j'ai appris les exercices, j'ai corrigé les mouvements avec l'aide de mes amis pratiquants. En suivant leurs suggestions, j'ai commencé à mémoriser Zhuan Falun. Dès que j'avais des doutes ou des questions, mes amis me donnaient des conseils. Dès que je me relâchais, ils m'encourageaient à être diligente. Mes pieds noirs et enflés faisaient qu'il m'était extrêmement difficile de mettre mes deux jambes l'une contre l'autre, sans parler de les croiser l'une au-dessus de l'autre. Chaque fois que je faisais la méditation, je transpirais de partout à cause de la douleur. En considérant cela à présent, je ne sais même pas pas comment j'ai pu traverser cela.

Mes amis me rappelaient continuellement d'être claire sur le but d'entrer dans la cultivation de Dafa. Ils m'ont demandé si je continuerais la cultivation lorsque je serai complètement guérie. Je savais que c'étaient des pratiquants vétérans, qu'ils étaient passés par différents processus de cultivation et qu'ils ne me posaient pas de questions superficielles. Je me suis moi aussi continuellement posé cette question afin d'être diligente. Je suis ainsi passée par de grands changements.

Presque une demi-année a passé depuis mon premier traitement de chimiothérapie. Mes changements ont fait que les gens de ma ville natale ont pu voir les merveilles de Dafa. Après avoir appris la vérité, ils comprennent mieux la brutalité et la nature crapuleuse du Parti communiste chinois. Je suis aussi retournée à mon ancien lieu de travail pour échanger mes expériences avec mes collègues qui ont progressivement changé d'attitude envers Dafa. Quelques uns d'entre eux ont même fait les trois démissions.

Comme l'a dit l'un de mes amis, je suis déjà "morte" une fois. À présent, je n'ai pas seulement gagné une nouvelle vie, mais j'ai aussi eu suffisamment de chance pour avoir l'opportunité de cultiver Dafa que l'on rencontre seulement qu'une fois en des millions d'années Il est impossible pour des gens qui n'ont pas commencé la cultivation de comprendre la joie que je ressens.

Dafa et Maître m'ont donné une seconde vie. Je chérirai grandement cela. J'utiliserai mes expériences miraculeuses pour dire aux gens, "Falun Dafa est bon!" Falun Dafa est la loi juste."


Je remercie Maître pour sa miséricorde!

Article publié le 19 janvier 2010

Version chinoise disponible à: http://minghui.ca/mh/articles/2010/1/8/215830.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.