"N’est-ce pas quelque chose de merveilleux ? "

J’ai 72 ans et j’ai grandi dans une famille pauvre. Au cours de l’hiver 1998, j’ai entendu les autres, dire : " Étudions le Falun Dafa pour faire de bonnes actions et devenir de bonnes personnes. " J’ai pensé : " N’est-ce pas quelque chose de merveilleux ? " Ainsi, j’ai eu la chance de commencer à cultiver dans le Falun Dafa.

Après avoir commencé la pratique, une nuit alors que j’étais endormi, j’ai vu qu’il y avait trois petites tâches de couleur sur ma moustiquaire. Après un moment, j’ai vu que le Maître ( Shifu) guidait un groupe de personnes descendant le long d’un pont dans l’immense univers. Le pont était comme un arc-en-ciel, très coloré et merveilleux. Je pouvais voir la rampe de ce pont très distinctement. À aucun moment, le pont n’a cessé de s’étendre. Il y avait beaucoup de monde et tout le monde était heureux.

Un matin, alors que je me trouvais dans mon lit à moitié réveillé, j’ai aperçu une myriade de rayons de soleil dans un ciel rouge. En haut de ce ciel immense, se trouvaient inscrits trois grands caractères dorés et brillants " Authenticité-Compassion-Tolérance " qui sont apparus et se sont élevés doucement. Quand je me suis réveillé, le soleil s’était levé à l’Est et les rayons de soleil entraient par ma fenêtre. J'avais un souvenir vivace de ce que je venais juste de voir.

Une nuit, après avoir participé à une lecture collective de la Loi, je suis allé me coucher et j’ai vu une fée céleste qui éparpillait des fleurs. Les fleurs voltigeaient dans la chambre, laissant derrière un parfum exquis. C’était merveilleux !

Une nuit, ma femme et moi sommes allés distribuer des documents de clarification de la vérité, il faisait très sombre dehors. Comme nous sommes âgés et que notre vue n’est plus très bonne, il nous était difficile de retrouver notre chemin de retour. J’ai dit dans mon cœur :" Maître s’il vous plaît, indiquez-nous le chemin pour rentrer à la maison. " Immédiatement, une lumière est apparue devant nous, telle une perle lumineuse et elle nous a conduits jusque la maison.

Quand nous distribuons des documents, les chiens n’aboient même pas quand ils nous voient et les documents que l’on dépose sur les paliers des maisons brillent. Même quand nous nous éloignons vivement, nous voyons encore les documents briller.

Il y a un mois, une scène merveilleuse est apparue devant mes yeux : de nombreux êtres divins étaient en train de chanter et de danser. Ils portaient aussi des fleurs fraîches sur leurs poitrines. C’était un tel spectacle et j’ai vu que le Maître les guidait pour réaliser cela. Je suis tellement chanceux que le Maître m’ait laissé voir tant de scènes merveilleuses que tant de gens ne peuvent pas voir.

Quand je lis Minghui Hebdomadaire et d’autres documents écrits en petits caractères, Maître rend ces caractères plus visibles pour moi. Parfois les caractères sont même surlignés pour que je puisse les voir plus distinctement.

Maître ne m’aide pas seulement à voir, mais il me protège aussi en permanence.

En 2002, nous enlevions sur le mur, le papier peint, sale, en vue de construire une nouvelle maison, je travaillais sur la façade avant. Soudain, accidentellement, j’ai chuté et ma tête a frappé le sol. Le carrelage était tout esquinté mais moi je n’étais pas du tout blessé. J’ai pensé : " Je suis un disciple du Maître. Il n’y aura pas de problème pour moi." Quand j’ai touché ma tête, j’ai senti que je n’avais aucune bosse. La seule blessure que j’ai eue a été une foulure du pouce. J’ai tiré un peu dessus, et le Maître l’a remis tout de suite en place pour moi. Il n’y a eu ni enflure, ni douleur, alors je me suis juste reposé un peu et j’ai pu retourner travailler.

Une fois je suis allé dehors chercher du sable. Je me suis assis sur le tracteur pour récupérer le sable à l’arrière et le chauffeur m’a demandé : " Où doit aller le tracteur ? " J’ai mal entendu et j’ai pensé que le chauffeur me demandait de descendre. Alors que le tracteur était encore en marche, j'ai sauté. Je suis tombé et me suis retrouvé par terre immobile et silencieux pendant un petit moment. Le chauffeur a eu vraiment peur, mais le Maître m’a sauvé encore une fois.

Une autre fois, je me trouvais à couper du caoutchouc. Quand mon doigt s’est approché de la scie électrique, j’ai senti comme si quelqu’un m’avait repoussé la main. Alors j’ai réalisé que c’était le Maître qui m’avait à nouveau éloigné du danger.

Un matin de juillet 2003, alors que le jour se levait, je suis allé au jardin cueillir quelques légumes pour aller les vendre au marché. Soudainement, un serpent venimeux de la taille d’une baguette, a mordu mon doigt. J’ai demandé au Maître de m’aider. Après cela, je n’ai éprouvé aucune douleur mais mon doigt s’est mis à enfler du diamètre d’une grande pièce de monnaie. Trois jours plus tard, tout était résorbé. Sans l’aide du Maître, j’aurais pu mourir.

Ma femme a aussi plus de soixante-dix ans et elle n’a jamais été scolarisée. En 1998, alors qu’elle s’apprêtait à se faire opérer d'un rein, elle a entendu quelqu’un lui chuchoter à l’oreille : " Tu devrais faire tes exercices. " Elle décide finalement de ne pas se faire opérer et à la place elle commence à cultiver le Falun Dafa. Après quelques jours, son dos ne lui a plus fait mal du tout. Elle a désormais plus foi en Maître et en Dafa. Désormais, avec le soutien du Maître et l’aide des compagnons de pratique, elle peut lire tous les livres de Dafa. Elle est très diligente dans les trois choses à faire.

Maître nous encourage et nous motive tout au long du chemin. C’est seulement en marchant diligemment sur le chemin de la divinité et en abandonnant tous nos attachements, que nous sommes dignes du salut bienveillant de Maître.

Traduit de l’anglais en Belgique

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2010/1/5/215728.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.