L'Association Falun Dafa roumaine présente l'Exposition d'Art internationale Authenticité-Bienveillance-Tolérance (Photos)

Durant la semaine du 12 au 18 octobre 2009, l'Exposition d'Art internationale Authenticité-Bienveillance-Tolérance a été présentée à la Galerie Anaid, à Bucarest à côté du Parlement.

La Galerie d'Art Anaid est une galerie d'art moderne réputée. Le vernissage a eu lieu le lundi 12octobre à 19h30.

En dépit d'un temps froid et pluvieux, de nombreux visiteurs sont venus visiter l'exposition. Une conférence de presse a eu lieu à l'ouverture à laquelle assistait la principale chaîne télévisée culturelle en Roumanie- TVR cuturelle. Adrian Sturdza, président de l'Association Falun Dafa roumaine a été interviewé.

Trois personnes ont inauguré l'exposition : Mme Mariana Dragu - une historienne d'art qui travaille au Musée d'Art roumain, Mme. Lucia Humeniuc, co-présidente du SIRDO - une NGO roumaine pour les droits de l'homme et le Professeur Ion Oprean - vice-président du Parti national démocratique chrétien Paysan..

Ion vice-président du Parti national démocratique chrétien Paysan..

Mme. Mariana Dragu, conservatrice et historienne d'art au Musée national de Bucarest

Lucia Humeniuc, co-présidente du SIRDO (une organisation de droits de l'homme)

Tous les intervenants ont admiré les œuvres, leur pureté et le message d'espoir qu'elles transmettent.

Une visiteuse, étudiante en philosophie, a dit qu'elle ressentait un profond chagrin pour les tortures. "J'espère qu'il y aura davantage de tels évènements pour aider ces personnes persécutées et attirer l'attention du public."

Dans son discours, Mme Dragu a fait valoir que ces œuvres d'arts sont actuellement en train de créer une nouvelle tendance dans l'art et que leur valeur est très grande.

"C'est une preuve vivante que l'art peut sauver les vies" a affirmé Mme Humeniuc. Elle a dit "La torture détruit ceux qui y sont soumis, mais elle déshumanise ceux qui s'y livrent. Ce qui se perpétue est une horreur répandue dans le pays tout entier."

Le Professeur Oprean était impressionné par la lumière émanant de toutes les peintures. Il a affirmé qu'une société a besoin de trois choses pour s'élever ainsi que ses valeurs méritées. Ce sont la moralité, la compétence et l'amour pour les autres.

En partant, chacun a remercié les organisateurs pour l'opportunité de voir l'exposition et a demandé à être informé de tels futurs évènements.

Les visiteurs regardent les peintures

Les jours qui ont suivi, beaucoup de gens ont visité l'exposition et ont été impressionnés par la beauté des peintures et la réalité cruelle qu'elles dépeignent. Ils ont acheté des affiches de certaines des peintures, des cartes et des CD de musique composée par des pratiquants.

Une visiteuse, qui enseignant dans une université connue, nous a demandé de lui envoyer un email et d'apporter une affiche à son université, la prochaine fois que nous tiendrions l'exposition. Elle souhaite amener des groupes d'étudiants la voir.

Les pratiquants ont très bien coopéré et quasi chacun a contribué à organiser l'exposition. C'était une étape importante pour l'environnement de cultivation en Roumanie.

Quantité de matériaux d'information pertinents ont été distribués et l'évènement a été annoncé dans le journal Epoch Times local et un magazine hebdomadaire très populaire.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.