Un membre du Parlement européen loue l'esprit de résistance à la persécution du Falun Gong (Photos)

Gerard Batten, membre du Parlement européen, du Parti anglais de l'indépendance, a été invité à prendre part à un rassemblement organisé par des pratiquants de Falun Gong à Parliament Square, pour le dixième anniversaire de résistance à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois. M. Batten a pris la parole au rassemblement.


Le député européen Gerard Batten prend la parole au rassemblement M. Batten devant une reconstitution des méthodes de torture utilisées par le PCC dans la persécution

M. Batten a dit dans son discours :

"Le fait qu'ils soient la tyrannie la plus brutale de l'histoire du Communisme peut avoir quelque chose à voir avec la raison pour laquelle ils ont survécu aussi longtemps. Mais vous ne pouvez pas éternellement écraser l'esprit humain ... le Marxisme, le Marxisme-léninisme, le Communisme, est en soi et fondamentalement pervers, allant contre les caractéristiques essentielles de l'esprit humain, à savoir la liberté, la libre expression et le droit à vivre leurs vies de la façon qu'ils choisissent ... Ceux qui s'expriment ouvertement comme le font les pratiquants de Falun Gong et d'autres gens sont incroyablement courageux. Se lever en Chine et dire ce que vous pensez lorsque le résultat peut être la torture, l'emprisonnement, ou même la mort demande une sorte de bravoure qui est pour nous qui vivons dans une société libre très difficile à comprendre ... Les gens s'opposent à lui, et plus nombreux sont ceux qui s'expriment, par exemple, plus de gens les suivront jusqu'à ce que vous ayez en Chine ce que vous avez vu dans les autres états communistes lorsque autant de gens se lèvent et s'y opposent - finalement il s'effondre et se désintègre."

M. Gerard Batten a dit dans une interview : "Je comprends vraiment ce que font les pratiquants de Falun Gong, parce que vous croyez en Authenticité-Compassion-Tolérance. C'est complètement à l'opposé des mensonges, de la brutalité et de l'incapacité à tolérer les autres du PCC. Le PCC ne peut pas tolérer la vérité. Le plus grand danger est que le PCC ne peut tolérer aucune croyance alternative ou aucune croyance, alors il veut inévitablement contrôler toutes les religions et mouvements spirituels."

Se souvenant de la première fois où il est entré en contact avec le Falun Gong, M. Batten a dit "J'ai toujours compris la situation des pays communiste, y compris bien sûr la situation de la Chine. En 2004 après que j'ai été élu pour être membre du Parlement européen, un jour un pratiquant de Falun Gong m'a contacté, et m'a présenté la situation du Falun Gong. Bien sûr, j'ai lu aussi les Neuf Commentaires sur le Parti communiste." J'étais au courant de certaines choses se produisant en Chine, mais les témoignages de gens basés sur leurs expériences personnelles m'ont permis de comprendre ce qui était arrivé. Je sais à présent que pour que des gens se lèvent et s'expriment ouvertement dans un pays comme la Chine, il leur faut une immense bravoure. Et nous vivons dans un pays libre, il est facile d'oublier à quel point la liberté dont nous jouissons est précieuse. Donc je pense que pour moi, parler du Falun Gong en public est le moins que je puisse faire."

A propos des dix ans de persécution et de comment seule la désintégration du PCC peut mettre fin à la persécution, M. Batten a dit "Je crois que cela finira par arriver. Tous les régimes autocratiques périront parce que les tyrannies ne seront jamais autorisées à exister pendant longtemps. Le PCC a été d'une sauvagerie extrême afin de se maintenir au sein de conditions en détérioration continuelle. De plus en plus de gens quittent le parti communiste parce que les gens ont cessé d'y croire. Même les communistes n'y croient plus. Soyons clairs sur ce point : les communistes ne s'intéressent qu'à préserver leur propre pouvoir politique. Dans l'histoire chinoise, il y a eu de nombreuses tyrannies qui ont régné, mais ça n'était qu'après que l'empereur d'une dynastie soit parti qu'une nouvelle arrivait. Le temps est venu pour le système autocratique du Parti communiste chinois de perdre le pouvoir."

Date de l'article original : 27/7/2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/7/23/205188.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.