Dortmund, Allemagne : ''Falun Gong est la fierté des Chinois''

Le 20 juillet 2009 a marqué la dixième année de la persécution de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) . Les pratiquants de Falun Gong de Dortmund, land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne, ont organisé une Journée d'information Falun Dafa le 20 juillet et appelé à la fin de l'inhumaine persécution et des atrocités.

Des Allemands au courant des faits signent une pétition pour mettre fin à la persécution de Falun Gong

Un Allemand a indiqué les photos sur une affiche après avoir appris les atrocités de prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant et a dit : ''Comment une telle chose a-t-elle pu se produire? Cela ne devrait pas arriver. Plus de gens devraient être au courant et œuvrer ensemble pour mettre fin à ces crimes''.

Une pratiquante allemande : une pratique aussi gracieuse ne devrait pas être persécutée
Kriemhild, une pratiquante allemande de 69 ans, portait une petite bannière sur laquelle il était inscrit : ''Falun Gong est connu dans le monde entier'' et ''Mettons fin à la persécution de Falun Gong''.

Kriemhild, une pratiquante allemande de soixante-neuf ans : une pratique aussi gracieuse ne devrait pas être persécutée

Kriemhild pratique Falun Gong depuis trois ans et en a beaucoup bénéficié. ''Il est normalement difficile pour une personne de près de soixante-dix ans comme moi de rester longtemps debout, mais je participe aux activités pour faire connaître les faits et ne me sens pas fatiguée après être restée debout toute la journée. Je me sens remplie d'énergie. Une pratique aussi gracieuse ne devrait pas être persécutée. Ma pratique et ma participation dans les évènements de protestation contre la persécution sont inséparables l'une de l'autre''.


Falun Gong est la fierté des Chinois
Mme Yu, qui vient juste d'arriver de Chine en Allemagne, n'est pas pratiquante de Falun Dafa, mais a été témoin de ces dix ans de persécution. ''Ces dix dernières années, mon mari étant pratiquant de Falun Gong, nous avons vécu en passant d'un endroit à un autre. Nous avons été séparés plusieurs fois et nous sommes finalement rejoints ici dans ce pays. Après être arrivés ici au début, lorsque je parlais du Falun Gong, je jetais un regard alentour. Je craignais d'être dénoncée, comme en Chine. En voyant les bannières dénonçant la persécution du PCC, j'ai ressenti de la peur. Plus tard, je me suis rappelée que nous sommes dans une société libre. Je me suis progressivement calmée''.

Le mari de Mme Yu a été emprisonné dans les camps de travail en Chine plusieurs fois pour avoir pratiqué Falun Gong. Dix années d'épreuves ont pris fin à leur arrivée en Allemagne.

Mme Yu s'est souvenue de l'appel des pratiquants de Falun Gong devant le bureau des Lettres et Appels de Dalian il y a dix ans : ''Je me souviens m'être rendue à Dalian, dans la province du Liaoning pour rendre visite à mon compagnon. C'était le 20 juillet. Mon compagnon m'a directement emmenée devant le bureau d'appel du gouvernement municipal. Toutes les personnes volontaires du Falun Gong ont été arrêtées. Les autres pratiquants étaient venus là pour faire appel. Il y avait plus de quatre mille pratiquants de Falun Gong devant le bâtiment du gouvernement municipal. J'ai vu quatre policiers soulever une petite lycéenne et la jeter brutalement par terre. Elle a été blessée, elle tremblait de peur et ne pouvait pas bouger''.

Mme Yu ne pensait pas que la persécution pourrait durer dix ans. Pendant ces dix années, son mari a été emprisonné plusieurs fois dans les camps de travail. ''En me rendant outre-mer, j'ai vu que de nombreux Allemands pratiquent Falun Gong. Ils se dévouent à expliquer les faits du Falun Gong. En y repensant, je sens que Falun Gong devrait être la fierté des Chinois. Je regrette que de nombreux Chinois ne puissent pas savoir que Falun Gong s’est propagé dans le monde entier''.


Date de l'article original : 26/7/2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/7/25/205270.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.