Effets de la pratique sur la santé - On m’a amenée sur un tricycle pour commencer à pratiquer Dafa, mais j’ai poussé le tricycle en rentrant chez moi

J'ai la soixantaine et je suis pratiquante de Falun Dafa depuis mars 2009. Avant de cultiver dans l’école du Falun Gong, j’ai souffert d’une grave hyper ostéogénie ( condition caractérisée par un développement excessif des os). J’étais au lit depuis huit mois, et j’avais dépensé plus de 8,000 yuans en frais médicaux. Lorsque je me trouvais en bonne condition, je pouvais faire tout au plus quelques pas en m'appuyant sur un baton. La douleur du traitement médical et les mauvais effets me décourageaient complètement.

Lorsque mon frère est venu me rendre visite, il m’a apporté Falun Dafa. Il m’a dit que si je cultivais sincèrement, Falun Dafa pourrait m’aider. J’ai appris que le but véritable d’être un humain dans ce monde est de revenir à notre véritable soi. J’ai trouvé que c’était un bon exercice, que je voulais apprendre immédiatement. Mon frère m’a alors invitée chez lui pour apprendre Dafa et les exercices.

Tous les villageois savaient que j’étais alitée depuis longtemps, et que mon frère venait me chercher tous les jours en tricycle électrique.

Une fois arrivée au domicile de mon frère, je lui ai dit ainsi qu’à ma belle-sœur, que puisque j’étais encore malade après avoir pris des médicaments pendant tant d’années, je ne prendrais plus de médicaments du tout dorénavant. Je voulais bien apprendre Dafa et les exercices.

Ma belle-sœur m’a non seulement appris les exercices, mais a aussi étudié Dafa avec moi. Je ne pouvais pas lire les caractères chinois, mais je pouvais écouter les conférences enregistrées du Maître ou regarder ses conférences vidéos. Quand j’ai commencé à apprendre la Position debout du Falun , je l’ai supporté et je l’ai fait pendant trente minutes. Je me levais aux alentours de trois heures chaque jour. Durant la journée, j’écoutais toujours Dafa et je regardais les vidéos de Dafa. Arrivée à la cinquième conférence , j’ai vu un halo au-dessus de la tête du Maître et la roue de la loi qui tournait. Mais lorsque j’ai essayé de les voir clairement, je ne pouvais rien voir à nouveau.

En écoutant Dafa avec le magnétophone, j’ai vu de nombreuses personnes faisant les exercices, à l’intérieur. J’ai demandé à mon frère de jeter un coup d’œil et il a dit : ‘’Sœur, ton œil céleste a été ouvert. Il n’y a pas de personnes faisant les exercices dans le magnétophone, ce que tu as vu sont des scènes dans une autre dimension. C’est Maître qui t’encourage.’’ Alors j’ai cru encore plus en Maître.

Après seulement neuf jours, je pouvais marcher librement et c’est devenu facile comme Maître l’avait dit. Avant de rentrer chez moi, j’ai pris une série de cassettes des conférences du Maître.

Sur mon chemin du retour, la route était boueuse, puisqu’il avait plu la veille. Mon frère ne pouvait conduire son tricycle. Alors il est descendu et l’a poussé. Je suis aussi descendue et l’ai aidé à pousser le tricycle jusqu’à la maison. Les gens du village ne pouvaient en croire leurs yeux lorsqu’ils m’ont vu pousser le tricycle jusqu’à la maison. Ils en ont eu le souffle coupé. Quelqu’un qui avait abandonné la pratique a recommencé à pratiquer avec moi.

En à peine plus de dix jours, j’en suis venue à comprendre que tout ce que dont j’avais souffert dans ma vie était pour obtenir la Loi. Il s’agit du véritable chemin et de la véritable Loi, que j’avais attendus pendant de nombreuses vies. Je saisirai cette opportunité et me cultiverai mieux.

Je veux dire aux gens: Falun Dafa Hao (Rao) [Falun Dafa est bon], s’il vous plait, ne croyez pas les mensonges du PCC.


Date de l'article original : 9/7/2009
Version chinoise http://minghui.ca/mh/articles/2009/6/21/203123.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.