Appel pacifique à mettre fin à la persécution du Falun Gong, lors de la visite de Hu Jintao en Croatie (Photos)

Les 19 et 20 juin, le Président chinois Hu Jintao et 200 hommes d’affaires chinois ont visité Zagreb, en Croatie, et ont eu des entretiens officiels avec le Président croate, le Premier ministre et l’Orateur du Parlement.

En anticipation de la visite, les pratiquants de Falun Gong croates ont envoyé une lettre ouverte au Président, au Premier ministre et à l’Orateur du Parlement, dans laquelle ils dévoilaient la persécution du Falun Gong par le PCC et demandé aux trois dignitaires de soutenir les pratiquants de Falun Gong. Ils ont aussi informé les principaux médias à propos de la persécution du Falun Gong et des activités pacifiques locales organisées par les pratiquants pour appeler à la fin de la persécution brutale au moment de la visite de Hu Jintao.

Le vendredi 19 juin, jour de l’arrivée de Hu Jintao, les pratiquants de Croatie et des pays voisins, l’Autriche et l’Allemagne, se sont retrouvés sur la place principale de Zagreb, ont distribué des imprimés et fait des démonstrations des exercices. Ce rassemblement pacifique a beaucoup attiré l’attention des médias. Pour la plupart les journalistes et les passants n’avaient jamais entendu parler du Falun Gong et ont été choqués de voir des photos de pratiquants ayant été torturés en Chine. La question sur toutes les lèvres étaient « Pourquoi ? »

Le même soir, après le rassemblement sur la place, les pratiquants se sont rendus à l’ambassade chinoise à Zagreb, où ils ont ténu un sit-in de protestation pacifique de deux heures avec une banderole portent le message “Stop à la persécution du Falun Gong en Chine. »

Couverture des manifestations par les média Durant la visite de Hu Jintao

Samedi 20 juin, les pratiquants ont tenu un rassemblement pacifique devant le Théâtre national croate de 8h du matin à 8 h du soir. Beaucoup de gens se sont arrêtés pour lire les banderoles et ont pris des imprimés et des journaux. Dans quelques uns des bus qui passaient des visages chinois regardaient avec curiosité ce qui se passait, et prenaient vite des photos. A la différence de la veille, où le temps était ensoleillé avec une température atteignant 30 degrés Celsius, le ciel était gris, la température de 18 degrés et il pleuvait. La police de service était surprise que les pratiquants persistent à être là. Certains ont pris des imprimés et des journaux, certains lisaient les affiches et les messages des banderoles, tous disaient qu’ils ne connaissaient rien du Falun Gong et étaient choqués par ce qu’ils apprenaient.

Lorsque Hu Jintao et le reste de la délégation devaient passer par l’endroit du rassemblement, 6 ou 7 bus vides étaient parqués afin de bloquer la vue pour les empêcher de voir les banderoles et les pratiquants. Les pratiquants se sont alors tourner et ont tenu leurs banderoles bien haut pour que la délégation les voient, mais les forces de police se sont mis en ligne pour assurer que les pratiquants ne soient pas vus. Un des pratiquants leur a demandé « Pourquoi faites vous cela ? »

Quand la délégation est passée pour la deuxième fois, à nouveau les policiers ont formé une ligne mais un d’entre eux n’a pas voulu s’y joindre.

Une fois qu’il n’a plus fait de doute que Hu Jintao avait quitté la ville, les policiers sont venus parler avec les pratiquants et ont posé davantage de questions sur la persécution. L’un d’eux a dit « Vous m’avez demandé si je soutenais ce que nous faisions, je ne faisais que faire mon travail. Ce qu’ils font est horrible ; je l’ignorais. » Ils ont dit aussi qu’ils n’avaient jamais vu une manifestation aussi pacifique et que les pratiquants étaient les bienvenus pour tenir des activités à Zagreb dans le futur.
En plus de se tenir devant le Théâtre national croate, un nombre de pratiquants a tenu un petit défilé à travers les rues de Zagreb, tenant des banderoles et distribuant une information ? Durant ce mini défilé ils ont été approchés par des touristes américains qui ont demandé ce qui se passait et ont pris des imprimés ?

Vers 19h, la plupart des policiers avaient quitté les lieux et il ne restait qu’une seule voiture de police. Pendant ce temps les pratiquants ont découvert que juste à 20h dans le même théâtre devant lequel ils avaient tenu les activités, était présenté un spectacle d’acrobates chinois de Dalian. Ils ont brandi leurs bannières jaunes où on lisait « Falun Dafa » dans la direction des artistes qui se tenaient dehors près de l’entrée. Ces derniers ont regardé dans la direction des bannières avec grand intérêt. Les pratiquants ont saisi l’opportunité pour distribuer davantage d’imprimés d’information aux gens venus voir le spectacle.


Le 28/06/2009

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.