France : Des pratiquants de Falun Gong intentent un procès à Li Lan-qing, le chef du “Bureau 610”en Chine.

Le 4 octobre, des pratiquants de Falun Gong ont intenté un procès au chef du “Bureau 610 » en Chine, Li Lan-Qing, en France.

Le 4 octobre, en accord avec le Traité des Droits de l’Homme et les lois Françaises concernées, quatre pratiquants de France, d’Irlande et du Canada, ont initié le procès. Ils ont travaillé ensemble avec les fameux avocats des droits de l’homme, Georges-Henri Beauthier,, (Belgique) et M. William Bourdon (France), pour poursuivre le Premier Vice Président de la Chine, qui est aussi un ancien membre du Comité du Parti Communiste, pour tortures [] Les quatre plaignants sont la citoyenne française Hélène Petit, la résidente française Chen Zhu-Mei, le résident irlandais Zhao Ming et le résident canadien Wang Yu-zhi.
Le “Bureau 610”, dirigé par Li Lan-qing, est tout à fait similaire à la “Commission de la « Révolution Culturelle Centrale” durant la Grande Révolution Culturelle. C’est une organisation de type gestapo, dotée d’une autorité spéciale pour contrôler toutes les organisations centrales et locales, les bureaux de la sécurité publique, les tribunaux, les camps de travail, les bureaux de la sécurité nationale et les médias en Chine. C’est aussi l’administration centrale établie pour persécuter systématiquement le Falun Gong et mener à bien sa politique de « terrorisme d’état ». Ce bureau donne aux officiers de police l’instruction d’infliger tortures, abus sexuels, et même le meurtre sans restriction aux pratiquants de Falun Gong. De plus il surveille la création de « classes de lavage de cerveau » obligatoires
L’avocat représentant les plaignants pour cette affaire est M. George Henry Beauthier. Il a dit qu’en termes de poursuite contre des officiels du gouvernement chinois, qui violent les droits de l’homme, ce ne serait certainement pas la dernière affaire. Ils continueront à traduire en justice les officiels du gouvernement chinois coupables.
Durant les trois dernières années, les pratiquants de Falun Gong dans le monde entier ont fait face à la brutalité de la répression de Jiang, mais ils continuent à faire appel contre cette persécution maligne avec une attitude pacifique, rationnelle et tolérante.

Ceci est le premier cas dans lequel des officiels chinois, qui ont persécuté les pratiquants de Falun Gong, sont poursuivis en justice en Europe. Les communautés légales européennes et des droits de l’homme ont largement prêté attention à ce cas. Il peut établir un précédent, conduisant à une situation où les officiels chinois qui participent ou donnent les ordres de persécuter les pratiquants de Falun Gong seront poursuivis s’ils entrent en Europe.

Traduit de l'anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200212/8704.html

Translated from: http://www.yuanming.net/articles/200212/14989.html
Published : Wednesday, 11 December 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.