Pays Bas: Le public chinois ému aux larmes

.
Le 19 avril 2009 la compagnie Shen Yun Performing Arts a donné sa dernière représentation de l’année aux Pays Bas. Mme Zhang qui a déménagé aux Pays Bas de Chine il y a plusieurs années, est venue voir le spectacle avec des amis. Elle a dit avoir été émue aux larmes pendant le spectacle.


Mme Zhang avait vu le spectacle l’année dernière. Elle est revenue cette année avec son ami hollandais et sa mère de 90 ans. Elle a accepté l'interview du journaliste avec des larmes dans les yeux : la partie la plus émouvante est la danse qui décrit la résistance à la persécution : " Persécuté sur un chemin sacré "


Une de ses amies chinoises a exprimé les mêmes sentiments :" Je suis au courant de la persécution. Le spectacle m’a profondément émue. "


Mme He habite aux Pays Bas et a dit: “J’ai beaucoup aimé le spectacle. J’ai pleuré pendant la danse qui décrit la persécution. Je n’ai pas pu m’en empêcher. [Un tel spectacle] est très rare outremer. Le spectacle a fait une parfaite démonstration de notre culture vieille de 5000 ans à travers la danse. Pour nous les Chinois d’outremer, il est très précieux de voir de telles belles danses " a-t-elle dit.

“Je ne comprenais pas pourquoi il y avait le mot ‘divin’ dans leur nom. Maintenant je le comprends. C'est l' esprit qu'ils ont démontré à travers leurs mouvements. Ils ont fait un excellent travail” a dit Mme He.

Mme He a vu le spectacle l’année dernière et elle avait apprécié les récits historiques: “C'est ce qui m'avait laissé la plus profonde impressiont , les récits comme celui de Yue Fei, Ji Gong etc. Ce sont nos propres histoires. Nous les Chinois nous aimons notre pays et notre culture y compris ces histoires qui sont éducatives. »


Mme He a dit que le message de Vérité, Compassion et Tolérance l’a beaucoup touchée. « Ce que j’ai retenu du spectacle Shen Yun est que nous devrions être de bonnes personnes vivant selon les principes de Vérité, Compassion et Tolérance. Le monde serait plus pur si chacun pouvait faire ça »


Mme Gao est de Beijing et elle a été témoin du massacre de la Place Tienanmen. Elle est venue aux Pays Bas il y a six ans et travaille dans une banque. Elle dit qu’elle admire les artistes de Shen Yun.


“Les danses étaient très belles et représentent notre art chinois.” Elle a dit : " Ce spectacle ne peut pas se produire en Chine où les pratiquants du Falun Gong sont toujours persécutés. Sur la scène les belles danses et la persécution en Chine forment un contraste très intense. "


“J’en ai beaucoup vu en Chine. Avant je blâmais le gouvernement pour tout , mais aujourd’hui je suis même déçu de notre peuple chinois qui soutient le gouvernement. Cependant le thème de la seconde partie du spectacle était l’espoir. »


“Je trouve que “l’espoir” est important. Si on perd l’espoir, on perd notre avenir. Aussi je pense que la chanson dans le spectacle dit des vérités – connaître la vérité est l’espoir d’être sauvé. Mais je pense que ce n’est pas que le peuple chinois ne soit pas au courant de la vérité, c’est plutôt qu’un grand nombre de Chinois ne veulent pas connaître la vérité. Les Indiens ont un vieux proverbe qui dit : "vous ne pouvez pas réveillez ceux qui font semblant de dormir ".


Mme Gao a dit: “Pour le dire franchement, j’admire ces pratiquants du Falun gong. Pour moi, beaucoup de personnes sont sans espoir mais les pratiquants de Falun Gong ne les ont pas laissés tomber. Ils essaient tout de même de sauver ces gens. Pour cela, je les respecte."

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/4/20/199337.html

Version anglaise disponible à :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2009/4/22/106714.html

Pour davantage d'information sur la tournée mondiale de DPA veuillez consulter : http://www.divineperformingarts.org/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.