Australie : Des fonctionnaires municipaux accueillent chaleureusement le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme à Melbourne et condamnent la brutalité du PCC (photo)

Cela fait trois mois que le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme a été lancé, initié par La Coalition d'investigation de la Persécution du Falun Gong (CIPFG). A ce jour il est passé par plus de 20 pays d'Europe et en Australie dans plusieurs grandes villes dans les états de la Nouvelle Galle du Sud et de Queensland. A 19H30 le 16 novembre 2007, le Relais de la Flamme est arrivé dans la capitale culturelle australienne : Melbourne, Victoria.

Annette Xiberas aborigène de la tribu des Wurunjeri

Peter Westmore, Président du Conseil Civique National et chef de la délégation de la CIPFG, branche victorienne

Tim Wright, candidat du Parti Démocrate de Melbourne,

L’ambassadrice du Relais de la Flamme d’Australie, Jan Becker, a annoncé le début de son voyage dans 50 villes de Victoria

Le soir du 16 novembre, sur le podium en plein air de Fédération Square dans le centre ville de Melbourne, une cérémonie magnifique de bienvenue a été tenue en l’honneur du Relais de la Flamme des Droits de l’Homme. Le matin du 17 novembre à 11H30, le relais a officiellement commencé dans les rues principales du centre ville de Melbourne. Des représentants de l’Alliance du Mouvement Démocratique Chinois de Melbourne ainsi que des membres des communautés polonaise, soudanaise et vietnamienne ont participé au défilé.

Pendant le défilé, plus de 10 banderoles ont été déployées pour transmettre un message clair et elles ont attiré le regard des passants. On pouvait y lire des phrases telles que : « Nous soutenons la population chinoise pour qu’elle accueille les Jeux Olympiques sans le régime communiste », « Les Olympiques ne peuvent coexister avec les crimes contre l’humanité », « Pas de droits de l’homme, pas d’Olympiques » et « Cessez de prélever des organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants ».

Après le défilé il y a eu un rassemblement au Queen Victoria Park. Dans les deux semaines à venir, le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme traversera plus de 50 régions de Victoria.

Le 16 décembre, à la cérémonie du relais de la Flamme, des dirigeants et représentants de nombreuses communautés ont fait des discours.


Une aborigène: “Le Relais de la Flamme des Droits de l’homme apporte l’honneur à ce continent.”

Annette Xiberas, une aborigène de la tribu des Wurunjeri s’est adressée au public en tenant dans ses bras sa fille. Elle a souhaité la bienvenue au Relais de la Flamme des Droits de l’Homme à Melbourne et a dit que la flamme apporte l’honneur à ce continent. Elle a dit : « S’il existe toujours en Chine des gens qui vivent dans la souffrance, les Jeux Olympiques ne devraient pas se tenir la bas. Le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme a transmis le message des droits de l’homme et de la justice à travers le monde. Aujourd’hui, je suis debout ici avec ma fille dans les bras, dans l’espoir que la Flamme des Droits de l’homme illuminera un nouveau début afin que nous n’ayons plus à nous inquiéter pour savoir si les générations futures pourront jouir du droit à l’égalité et à la liberté. »

Le Président du Conseil Civique National: “Nous avons l’obligation de nous lever et lutter avec ceux qui subissent la persécution »

Le Président du Conseil civique et le dirigeant de la délégation de la CIPFG, branche de Victoria, Peter Westmore est un ardent défenseur des droits de l'homme. Il a consacré sa vie à l'édification d'une société morale. M. Westmore a dit: "Je suis honoré d'être ici aujourd'hui pour me joindre à cet appel pour les droits de l'homme. Non seulement honoré, mais il est de notre devoir de lutter avec ceux qui subissent la persécution."

“En Chine aujourd’hui, des dizaines de milliers de pratiquants du Falun Gong sont emprisonnés. On prélève leurs organes de leur vivant pour les vendre à des gens dont beaucoup sont des étrangers qui ont besoin de greffes. Si vous ne comprenez toujours pas la situation des violations des droits de l’homme en Chine, il vous suffit de télécharger sur Internet le rapport de David Kilgour afin de comprendre comment les communistes chinois persécutent le Falun Gong. » Puis il a donné au public le lien pour télécharger le rapport sur Internet.

(http://organharvestinvestigation.net)

Quant à l’annonce faite par le régime communiste chinois le 8 novembre de cette année: “Les athlètes et les touristes qui ont une croyance religieuse seront autorisés par la douane à amener leurs objets religieux pour usage personnel . Cette politique ne s’applique pas au groupe du Falun Gong… », M. Westmore a dit que c’est seulement sous la pression internationale que le PCC a autorisé d’autres religions à apporter avec eux leurs articles religieux en Chine, puisqu’à l’origine ils étaient interdits. Cependant la persécution du Falun Gong continue et ils continuent d’emprisonner des pratiquants de Falun Gong – cela n’a pas le moins du monde changé. M. Westmore a dit aussi que la situation des droits de l’homme en Chine n’a pas évoluée et de ce fait elle n’est pas qualifiée pour accueillir les Jeux Olympiques.


Une ancienne participante aux Jeux Olympiques déclare que tenir les Jeux Olympiques en Chine revient à ternir l’esprit olympique.

L’ambassadrice australienne pour le relais est Mme Jan Becker, qui était une nageuse de l’équipe australienne aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Dans son discours, Mme Becker a dit: “En 2001, j’ai eu l’occasion de parler de la situation des droits de l’homme en Chine avec le Comité International Olympique. Ils m’ont assurée que la Chine allait sans aucun doute changer. Pourtant, sept années ont passéeet les communistes chinois ne se sont pas améliorés, au contraire ils ont lancé la plus grave et la plus brutale des persécutions jamais été vues dans l’histoire de l’humanité. En tant qu’ancienne participante aux Olympiques j’ai honte de savoir que les Olympiques vont se tenir dans un tel pays. »


La veuve d’un célèbre pilote de course a dit que notre apathie équivaut à soutenir le régime tyrannique

A cet évènement se trouvait aussi Mme Bev Brock, veuve de Peter Brock, un célèbre pilote de course. Suite au tragique accident de son mari elle est devenu le point de mire des médias et aux yeux de beaucoup un symbole de courage et de dignité.

Mme Brock a dit: “Je m’inquiète pour eux et c’est la raison pour laquelle je me trouve ici. Puisque les Jeux Olympiques doivent se tenir à Beijing, Beijing est devenu le point de mire du monde. Mais qu’est ce que nous voyons ? La persécution du Falun Gong, la répression des Tibétains et les évènements sanglants du Darfour et de Birmanie. Si nous sommes indifférents à leur situation, cela revient à soutenir ce régime brutal. Elle a ajouté : « Peut être vous vous dites qu’une seule personne ne peut pas faire grand-chose. Mais je vous dis, nous pouvons le faire ! Parlez-en à toutes les personnes autour de vous et encouragez-les. Bien que pour beaucoup de gens il soit très douloureux de faire face à la catastrophe qui a lieu actuellement en Chine, en raison de cette douleur ils ont choisi de se dérober, mais nous devons les réveiller ! »


Le candidat du Parti Démocrate: “Le gouvernement australien ne doit pas rester silencieux”

Le candidat du Parti démocrate de Melbourne, Tim Wright a dit : « En Chine les pratiquants de Falun Gong sont assassinés chaque jour. Leurs organes sont prélevés de leur vivant et sont vendus sur le marché noir. Nous sommes indignés, et la chose qui me met particulièrement en colère est le silence du gouvernement australien face à ces sujets. Nous avons besoin d’une voix forte et sonore qui exprime notre désir de droits de l’homme, de démocratie et de liberté. »

Le président du Darfur Australia Network M. Alpha Lisimba, le président d' All Burma Students’Democratic Front M. Nwenu Tun, un ancien membre de l’équipe national de basketball chinois Kai Chen et l’évêque auxiliaire catholique de Melbourne Hilton Deakin ont également ont pris la parole à la cérémonie de réception du Relais de la Flamme.

Le 17 novembre au moment où la flamme a été allumée, les fonctionnaires du gouvernement ont pris la parole en soutien au Relais de la Flamme des Droits de l’Homme. Le Conseiller du Parti des Verts de la ville de Maribymong, Janet Rice a dit : « Aujourd’hui j’ai l’honneur d’être la porteuse de la flamme lors du défilé du Relais de la Flamme des Droits de l’Homme. En fait nous sommes tous des porteurs de la Flamme du Relais des Droits de l’Homme. Ensemble nous transmettons un message au monde : En Chine des personnes innocentes souffrent, des gens sont torturés et emprisonnés et nous devons les aider. »

Elle a dit : “Aujourd’hui nous faisons l’histoire. Alors que la Flamme des Droits de l’Homme se transmet dans le monde nous mettons plus de pression sur le régime communiste chinois. Nous savons que de nombreuses personnes ont certaines craintes quand elles traitent avec les communistes chinois. Les politiciens s’inquiètent d’endommager nos relations commerciales, les athlètes ont peur que leurs sponsors ne soient affectés. Nous devons leur faire comprendre – Non ! Certaines choses sont plus importantes. En tant qu’êtres humains, notre humanité fondamentale et nos droits fondamentaux sont plus importants que l’acquisition de biens matériels. »

Le Dr Con Dean, représentant de la communauté vietnamienne de Melbourne a dit que le régime communiste chinois ressemble beaucoup aux communistes vietnamiens. Ils persécutent différentes croyances et les gens ne jouissent pas de leurs droits fondamentaux dans leur propre pays. Il estime que le Relais de la Flamme des Droit de l’Homme aidera non seulement la population chinoise mais aussi la population vietnamienne en les aidant à conquérir leur peur et trouver leur liberté.

Une représentante de la communauté polonaise a vécu pendant 37 ans sous le règne du communisme. Elle a dit: “Je sais ce que ça veut dire que de vivre dans un pays communiste, on est rempli de peur et de désespoir. Je suis une athlète. Je pense que les Olympiques devraient se tenir seulement dans les pays démocratiques et qu’on ne peut pas continuer à ignorer les droits de l’homme. Mais de nombreuses personnes n’ont pas encore compris cela. Par exemple, alors que notre défilé a lieu aujourd’hui l’intérêt de la plupart des gens a été détourné par les décorations de Noël dans les vitrines de magasins. Ils ne pensent qu’aux achats qu’ils vont faire pour leurs enfants, des habits peu chers ainsi que des jouets fabriqués en Chine. Ils sont intoxiqués par la propagande et sont devenus indifférents aux violations des droits de l’homme qui sévissent en Chine. Je suis fière de la conscience et du courage qui ont été initiés par l’activité de la Flamme des Droits de l’Homme.

L’ancien basketteur chinois Kai Chen, le Vice président de la Fédération pour une Chine Démocratique Liang Youcan et le représentant de la communauté birmane NweNi Tun ont aussi pris la parole pour souhaiter la bienvenue à la Flamme des Droits de l’Homme à Melbourne.

Le Relais de la Torche des Droits de l’Homme qui a été initié par la Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong (CIPFG) a commencé à Athènes en Grèce le 9 août. Depuis il a commencé sa tournée à travers plus de 100 villes dans plus de 30 pays à travers l’Europe, l’Amérique et l’Asie. Des milliers de députés, d’avocats et des défenseurs des droits de l’homme ont pris part à la campagne. Le Relais de la Flamme qui durera un an a pour objectif d’attirer l’attention sur la situation des droits de l’homme en Chine et de mettre fin à la persécution du Falun Gong et d’autres groupes en Chine. La Flamme des droits de l’Homme fera une tournée à Victoria pendant deux semaines. Grâce à la tournée du relais, de plus en plus de personnes à travers le monde ont été amenées à comprendre la désastreuse situation des droits de l’homme en Chine et condamnent la brutalité du régime communiste chinois.

Version chinoise disponible à :
http://www.yuanming.net/articles/200711/68063.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.