Central News Agency: La Flamme des droits de l’homme condamnant la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois arrive à Berlin

Le 15 août 2007 la Central News Agency a rapporté que la “Coalition pour Investiguer sur la Persécution du Falun Gong” (CIPFG) et les pratiquants de Falun Gong d’Allemagne ont tenu des activités en relation avec la Flamme des droits de l’homme ce week-end à Berlin, capitale de l'Allemagne. Ils ont appelé les gens du monde entier à prêter attention aux atrocités de prélèvement d’organes pratiqués sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le Parti communiste chinois (PCC) pour le profit, et à la persécution du Falun Gong. Le Relais de la Flamme des droits de l’homme va durer toute une année et traverser plus d'une centaine de villes à travers le monde y compris Hong Kong et Taipei .


L’ancienne sprinter d’Allemagne de l’Est, Ines Geipel, qui portera la torche en courant dans le centre ville de Berlin le 8 août a dit que le Relais de la Flamme des droits de l’homme est destiné à apporter de l’aide à la population chinoise, car son but est d’améliorer la situation des droits de l’homme en Chine avant les Olympiques. Elle a fait appel à la Chancelière Angela Merkel qui a personnellement connu la dictature de l’Allemagne de l’Est, afin qu’elle soulève personnellement la question des droits de l’homme avec les dirigeants du PCC lors de sa visite en Chine à la fin de ce mois.


Geipel membre de l’équipe de course de relais détentrice du record du 4 X 100 mètres, avec de nombreux autres athlètes de l’époque, utilisaient des médicaments interdits sans savoir qu’ils nuisaient à leur santé. Aujourd’hui en tant qu’écrivain, Geipel a demandé que son nom soit rayé du record des 400 mètres de l’Equipe d’Allemagne de l’Est d'il y a sept ans en 1984.


Harphen, Président de l’Association des droits de l’homme, une importante organisation en Allemagne qui soutient le Relais de la Flamme des droits de l’homme, a souligné lors de la conférence de presse que le rêve du Comité Olympique a tourné au cauchemar. Le PCC n’a pas tenu sa promesse dans tous les aspects y compris la liberté de la presse, le Tibet et le Falun Gong, montrant par là une violation évidente de l’esprit olympique.


La CIPFG qui comprend plus de 300 membres, journalistes, avocats et d’autres célèbres personnalités internationales ainsi que des pratiquants de Falun Gong a tenu une cérémonie à Athènes, berceau des Jeux Olympiques, quand la Flamme du Relais des droits de l’homme a été allumée le 9 aout 2007, un an avant l’ouverture des Olympiques de Pékin. L’année prochaine la Flamme traversera cinq continents, 30 pays et plus de 100 villes y compris Hong Kong et Taipei. Le but étant d’éveiller la conscience de la communauté internationale et de l’encourager à prêter attention à la situation des droits de l’homme en Chine.


Le prochain arrêt du relai des droits de l’homme après la cérémonie d’allumage de la Flamme à Athènes est l’ Allemagne. Le 18 aout, commençant au Stade Olympie à Berlin où les Jeux Olympiques ont eu lieu en 1936 pendant le règne des Nazis, le Relais sera passé sur la Place de l’Eglise du Mémorial de l’Empereur William dans le centre ville. Le 25 août le Relais passera du champ des Olympiques de Munich de 1972, à Marien Platz où se situe l’Hôtel de ville.


Dans les deux mois à venir, le Relais mondial de la Flamme des droits de l’homme traversera des capitales européennes dont celles de la République Tchèque, de Roumanie, France, Lituanie, Belgique et du RU puis continuera en Amérique du Nord.

Date de l'article original : 18/8/2007
Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/8/16/160958.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.