Étudier la Loi et pratiquer les exercices m’a guérie, alors que je pensais ne plus avoir qu'une semaine à vivre .

Mon nom est Yunzhen (pseudonyme). J’ai 42 ans et je demeure dans la province du Hebei. Je veux raconter mon histoire qui est d’avoir retrouvé la santé après avoir été à la porte de la mort, ainsi les gens sauront que « Falun Dafa est bon ».

Au début de 2003, j’ai éprouvé de la fièvre et je l’ai fait contrôler à l’hôpital de la ville à la mi-mai, mais le traitement n’a apporté aucune amélioration. Je suis allée à un autre hôpital. Le médecin n’a pas déterminé un diagnostique définitif et m’a simplement suggéré de me rendre à l’hôpital de Tianjin. La nuit avant mon départ de l’hôpital, une de mes bonnes amies, une pratiquante de Dafa m’a dit avec sincérité : « Falun Dafa est bon». Elle a copié Lunyu pour moi et m’a demandé de le lire. J’ai accepté.

Elle m’avait dit la même chose plusieurs fois auparavant. Quoique je n’étais pas opposée à Dafa, je ne croyais par vraiment aux effets magiques de guérison de Dafa, non plus. Le diagnostique à l’hôpital de la ville de Tainjin a été celui d’une anémie aplasique et ma famille a poussé un soupir de soulagement.

J’ai expérimenté une hémorragie cérébrale soudaine en septembre 2003 et j’ai été hospitalisée à nouveau. Le médecin a dit à ma famille de préparer mes funérailles. Plusieurs jours plus tard, je suis revenue à la maison, j’ai souffert d’une attaque et de convulsions et je me suis blessée au dos. Je me suis souvenue de « Falun Dafa est bon » quand une insoutenable douleur me tombait dessus. Je le disais tous les jours. Mon mari aussi l’a dit pour m’aider.

Ma condition s’est graduellement améliorée et j’ai lentement retrouvé la santé. Je sais, le Maître m’a aidée. J’ai commencé à étudier la Loi et à faire les exercices durant le Nouvel An Chinois de 2004 mais je me suis relâchée après un moment parce que je n’étais plus malade. Je n’ai pas eu d’autres symptômes avant le début de l’été 2006 et j’ai dépensé alors plus de 110,000 yuans en frais médicaux.

La fièvre est revenue à la fin de juillet 2006. Ma condition empirait après avoir reçu une IV infusion. Je ne voulais pas recevoir de traitements médicaux. Je voulais pratiquer Dafa, mais ma famille ne me laissait pas faire. Ils m’ont retournée à l’hôpital où je suis restée plus d’un mois. Les professionnels médicaux m’ont traitée avec toutes sortes de drogues, mais la fière persistait. Je n’avais pas d’autre choix que de rester sur les stéroïdes pour résister à la fièvre. J’ai éprouvé du liquide dans mes poumons. J’ai finalement appris qu’en fait j’avais une leucémie au stage avancé, mais ma famille, au début, ne m’a pas informée de cette nouvelle. Nous avons déboursé un autre 59,000 yuans en frais médicaux.

Mon amie est venue me voir à l’hôpital. Je me sentais horriblement mal et pleurais. Elle m’a dit : « Ce n’est pas une maladie. Tu n’as pas bien fait dans le passé et la perversité te persécute. Le Maître a dit que nous ne devions pas le reconnaître, et que nous devons émettre la pensée droite pour l’éliminer ». J’ai fait un signe de la tête car de toute façon je n’avais pas très bien compris ses paroles.

Ma condition a empiré. Le médecin a dit que je ne pouvais pas survivre sans une transplantation de la moelle épinière à Tianjin, mais cela coûterait au moins 500,000 yuans. Mon mari était prêt à vendre la maison et à m’amener à Taijin.

J’ai passé à travers la procédure de transfert le 1er septembre 2006 et nous avons contacté l’hôpital à Tianjin. Nous avions planifié de nous y rendre le 4 septembre, je ne voulais pas réellement aller à Tianjin et j’ai encore pleuré.

La nuit avant notre départ pour Tianjin ma température est montée à 44.40 C (1120 F), ma pression sanguine était de 40 sur 60, mes pulsations étaient pratiquement indétectables et tout mon corps était enflé. Le chirurgien en chef a dit à ma famille : « Il n’y a aucune nécessité d’aller à Tianjin. Elle va mourir en chemin. Vous avez dit il y a plusieurs jours que vous vouliez voir un spécialiste de Tianjin, mais comment se fait-il qu’il ne soit jamais venu ? Nous savions tous que personne ne pouvait plus rien faire pour elle. Vous auriez eu à payer au moins 2,000 yuans plus les repas pour une consultation avec un spécialiste. C’est mieux de lui donner tout ce qu’elle veut. Il lui reste une semaine tout au plus à l’hôpital et deux jours si elle va à la maison. » Ma famille pleurait.

Je ne savais pas ce que le médecin avait dit à ce moment-là, mais je sentais que j’étais arrivée à la fin de ma vie et qu’il serait beaucoup mieux d’être à la maison pour mourir là. Je me suis souvenue que le Maître avait sauvé ma vie auparavant. Je n’en serais pas là si j’avais cultivé Dafa diligemment, Je regrettais profondément de ne pas avoir chéri le temps [pour pratiquer Dafa]. J’ai laissé tomber le Maître et Dafa. J’ai crié du plus profond de mon cœur : « Maître sauve-moi » J’ai pensé : « Aussi longtemps que j’aurai un souffle de vie, je pratiquerai Dafa jusqu’à la fin, je donne ma vie à Dafa et au Maître. Si c’est la fin, je ne blâmerai ni le Maître, ni Dafa! »

Je suis tombée dans le coma un peu plus tard cette nuit-là à l’hôpital. Quand j’ai repris conscience ma tête était remplie de la pensée de pratiquer Dafa. Miraculeusement, je suis redevenue consciente à 2h et je pouvais faire des petits mouvements. Ma famille ne voulait pas que je quitte l’hôpital, mais ma fille a dit : « Maman veut aller à la maison et elle ne veut pas mourir à l’hôpital. Amenons-la à la maison ainsi elle pourra pratiquer Dafa. Si elle récupère, elle sera chanceuse d’avoir une seconde vie, si elle ne récupère pas, nous ne blâmerons ni Dafa, ni le Maître. J’ai quitté l’hôpital le 7 septembre 2006.

L’après-midi que je suis revenue à la maison, un pratiquant a parlé avec plusieurs autres pratiquants. Ils sont venus chez-moi et ont émis la pensée droite et nettoyer les champs dimensionnels dans ma maison. Nous avons étudié la Loi ensemble et j’ai persisté jusqu’à la fin de la première leçon.

Le médecin a dit que je ne vivrais pas plus de deux jours, aussi mon mari n’osait pas dormir. J’ai dormi comme un bébé, par contre mon corps était plus léger qu’à l’hôpital. Je n’ai pris aucune médicamentation.

Les pratiquants sont revenus le lendemain. Nous avons fait les exercices, émis la pensée droite et étudié la Loi ensemble. Je me sentais mieux que le jour précédent.

La troisième journée, mon mari a insisté pour prendre ma température. Elle était à 36.90 C (980 F) laquelle est normale. Il était extasié et a dit : « C’est un miracle ! »

La cinquième journée, je voulais manger des quenelles et j’ai aidé mon mari à les faire. Ma fille est venue à la maison durant la soirée. Elle était très contente de voir comment j’avais changé. Je me sentais plus énergique chaque jour.

Maintenant quand je regarde en arrière, j’étais alitée et je prenais toutes sortes de médicaments à l’hôpital et j’ai failli mourir. Après avoir émis la pensée droite, étudié la Loi et fait les exercices avec d’autres pratiquants, ma condition s’est néanmoins améliorée au point que je peux maintenant bouger presque librement sans prendre aucune pilule.

Mon mari a été témoin du pouvoir de Dafa et il a aussi commencé à pratiquer. Il étudie la Loi avec moi quotidiennement et il fait les exercices avec moi. Il m’a dit : « Cultive (Dafa) bien. »

L’esprit des membres de ma famille était habitué à l’empoisonnement profond de la propagande du parti. Aucun d’eux ne croyait en Dafa avant. Maintenant, ils sont tous convaincus du pouvoir de Dafa. Ils ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées. Ma sœur aînée avait l’habitude de montrer du dédain quand quelqu’un mentionnait Falun Gong. Après avoir vu sa sœur gravement malade récupérer rapidement à travers la pratique de Dafa, elle a dit plusieurs fois : « C’est tout un miracle ! Ne vous demandez par pourquoi tant de personnes croient en Dafa! Je ne l’aurais pas cru si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux. Cultiver bien ! »

Le Maître a sauvé ma vie une autre fois et a sauvé ma famille qui était sur le point de perdre un de ses membres. Aucun mot ne peut exprimer ma gratitude ! Je cultive Dafa avec détermination et je permets à plus de gens de connaître la vérité au sujet de Dafa!

Traduit de l’anglais au Canada le 3 novembre 2006

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/10/30/79444.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.