La pratiquante de Falun Dafa, Liu Dongfen, a été brutalement tuée au Centre de Détention du Comté de Ren

Liu Dongfen, une femme de 52 ans était originaire de la ville de Tianjin et vivait dans le village de Hetou, dans le Comté de Ren, province de Hebei. Depuis le 25 avril 1999, lorsque le régime de Jiang a commencé à persécuter le Falun Gong, Liu avait été détenu à répétition dans les centres d’endoctrinement du régime. Pourtant elle avait fermement résisté à la persécution du Falun Gong. Le 27 février 2002, elle était en train de dire la vérité à propos du Falun Gong à des gens du Village de Zhanglu, Comté de Nanhe, lorsque la police l’attrapa et l’emmena au centre de détention du Comté de Nanhe. Par la suite elle fut transférée au centre de détention du Comté de Ren. Pendant sa détention, elle fit plusieurs grèves de la faim pour protester contre les mauvais traitements qui lui étaient infligés. Elle fut torturée à mort dans ce centre le matin du 17 juillet 2002. La police fit courir le bruit que Liu Dongfen était morte en essayant de s’échapper du centre et avait été électrocuté par des fils électriques qui l’entouraient. Le corps de Liu fut placé dans la morgue de l’hôpital du Comté. A la demande de sa famille le coroner examina le corps. Il ne pensait pas qu’elle était morte électrocuté comme les autorités du camp le prétendaient. Il dît que sa mort était due à un traumatisme. Mais le coroner refusa d’émettre un certificat écrit documentant les faits médicaux de peur des conséquences qui pourraient lui échoir s’il présentait une découverte différente de la version de l’événement présentée par les autorités du camp. Des témoins oculaires ont dit qu’il y avait des blessures sur tout le corps de Liu, que de nombreux endroits de la tête étaient enflés et couverts de sang, un côté du corps était couvert de bleus. Les meurtriers effrayés que les nouvelles de la mort de Liu ne s’ébruitent firent pression à tous les niveaux du gouvernement pour interdire aux pratiquants de Falun Gong de quitter le village.
La famille et les amis de liu Dongfen exhortèrent la police locale de rendre public la vraie cause du décés de Liu et de traduire les meurtriers en justice.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.