Le docteur Li Aijun a perdu sa liberté pendant quatre ans et demi

Li Aijun, docteur à L’Hôpital Xiyuan de Pékin, a été condamnée à neuf ans d’emprisonnement et a été détenue dans la Prison pour Femmes de Tiantanghe de la ville de Pékin pendant quatre ans et demi.

Elle exerçait en qualité de docteur dans l’Hôpital Xiyuan de Pékin dans la section de médecine interne. Après avoir pratiqué le Falun Gong, elle est devenue plus énergique, en meilleure santé. Son comportement s’est amélioré selon les critères « Authenticité-Compassion-Tolérance ». Normalement, chaque docteur en exercice dans cet hôpital est seulement responsable de trois patients, mais elle, était responsable de neuf. Son dévouement et sa rigueur professionnelle étaient très appréciés par ses collègues et patients. Ces changements ont aussi beaucoup amélioré sont environnement familial..

Fin 2000, Li Aijun fut contrainte de quitter son travail et devint sans domicile fixe pendant plus d’une année à cause de la persécution. Malheureusement, elle fut illégalement arrêtée par la police début 2002, et donc licenciée par son employeur. Sous d’énormes pressions, elle s’est égarée en acceptant, d’être " transformée " après un lavage de cerveau. Cependant, après être redevenue plus sereine et après de plus amples réflexions, elle a réalisé que cette « transformation » était mauvaise et qu’être un citoyen avec des critères moraux élevés ne pouvait certainement être que bénéfique pour toute sa famille, sa communauté et la nation toute entière. Elle déclara donc que toutes actions qu’elles auraient pu faire sous la contrainte étaient nulles et non avenues, et décida donc de continuer sa pratique du Falun Gong. Elle fut condamnée à neuf ans de prison et détenue dans la Prison pour Femmes de Tiantanghe de la ville de Pékin pendant quatre ans et demi.

Les parents de Mme Li Aijun ont plus de soixante-dix ans, et elle a par ailleurs un fils lycéen qui ne va plus à l’école. Son mari doit travailler très dur, ce qui fait qu’il n’a pas le temps de s’occuper de sa famille. L’emprisonnement de Mme Li a provoqué d’énormes pressions psychologiques et d’importantes pertes financières pour sa famille.

Hors le cas de Mme Li Aijun, d’autres pratiquantes du Falun Gong, telles que Chu Tong candidate à un Doctorat en Philosophie à l’Université de Tsinghua qui a été condamnées à onze années de prison, Zhou Zi, une « enseignante modèle » dans l’agglomération de Fangshan, et les employées du gouvernement, He Xinping, Xu Jing, Liu Xi, Chen Shulan, et bien d’autres, sont également détenues dans la Prison pour Femmes de Tiantanghe de la ville de Pékin.

9 septembre 2006

Date de l’article original: 26/9/2006

Catégorie : Témoins oculaires

Version Chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/9/10/137520.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.