Quatre pistes pour enquêter sur le prélèvement d’organes vivants

L’association du Falun Dafa et le site Internet Minghui ont récemment lancé la " Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG)" et collectent des preuves sur le prélèvement des organes et la persécution. Veuillez trouver les récentes informations découvertes. Nous espérons sincèrement que les gens qui sont conscients des faits révélés vont continuer d’avancer.

Le personnel de l’hôpital de Yuhuangding dans la ville de Yantai a possiblement participé au prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong encore vivants.

Je connais quelqu’un de la ville de Weihai que je n’avais pas vu depuis longtemps. Je l’ai vu récemment et je me suis soudain rappelé qu’il souffrait d’urémie quelques années plus tôt et j’ai entendu dire qu’il avait eu une transplantation du rein. Je l’ai questionné à ce sujet et il m’a confirmé qu’il avait reçu une greffe.
Aujoud’hui, je suis allé le voir pour discuter avec lui de la greffe du rein. Il a dit qu’il était allé à l’hôpital de Yuhuangding dans la ville de Yantai le matin du 27 avril 2004 et qu’il avait reçu le rein dans l’après-midi. Les autorités de l’hôpital lui ont dit que le rein provenait de la ville de Dalian et avait été transporté à l’hôpital par avion seulement deux heures après avoir été enlevé. Ils lui ont dit que le donneur du rein avait 18 ans et était condamné pour viol.

Selon la loi chinoise, un violeur n’est pas condamné à mourir. Pourquoi a-t-il été exécuté précisément au moment où quelqu’un avait besoin d’un rein ?

Plusieurs transplantations cardiaques ont été effectuées à l’hôpital de Anzhen à Beijing en juin 2006 : source d’organes douteuses.

En moins d’une semaine, entre le 8 et le 15 juin 2006, les chirurgiens de l’hôpital de Anzhen à Beijing ont effectué trois transplantations cardiaques. Selon un témoin, un groupe de personnes portant des uniformes de camouflage ont livré les coeurs. On a dit au personnel médical de ne pas répondre aux appels téléphoniques des pratiquants du Falun Gong et de ne révéler aucune information pertinente.
Un hôpital dans la zone militaire de Fuzhou dans la ville de Fuzhou a vendu deux foies pour 60 000 yuans : les transplantations ont été terminées en cinq jours.

À la mi-mai, un hôpital de la Zone militaire de Fuzhou dans la ville de Fuzhou a vendu deux foies pour la somme totale de 60 000 yuans.

Un homme a acheté un foie et a subi une transplantation à l’hôpital de la ville de Fuzhou. Une femme a acheté l’autre foie. Il a fallu seulement cinq jours pour que les patients prennent leurs décisions et que l’hôpital procède à la transplantation. Un prix aussi bas et un temps aussi rapide pour trouver un donneur est vraiment très rare pour une greffe normale.

La prison secrète près de la Place de Jiefang dans la ville de Dalian.

Hier j’ai lu un rapport au sujet de la prison secrète près de la Place de Jiefang dans la ville de Dalian. Je connaît bien cet environnement. Autant que je me rappelle, il n’y avait pas de trace de prison près de cette Place parce que c’est une zone commerciale animée. Aujourd’hui j’ai demandé à ma famille et j’ai appris qu’il y a une prison secrète à l’intérieur de l’usine de moteur électrique de Dalian qui est située au sud de la station d’autobus électrique de la Place de Jiefang, après le pont de Malanhe. Un membre de ma famille a escorté un prisonnier à la prison secrète, il y a plusieurs années et c’est par ce hasard qu’il a su au sujet de la prison. La prison a probablement été convertie à partir d’un abri anti-aérien, Durant la reconstruction de la ville de Dalian, cette zone n’a pas été touchée. Les corporations importantes comme la Corporation de moulage d’acier lourd de Dalian a été déménagée et remplacée par des appartements résidentiels, pourtant l’usine de moteur électrique de Dalian et les maisons autour sont restées intouchées


Traduit de l’anglais au Canada le 26 juin 2006

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/24/74767.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.