Japon : Les pratiquants de Falun Gong condamnent les atrocités commises dans le camp de concentration du PCC (Photos)

Le matin du 11 mars 2006, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une manifestation devant l'Ambassade Chinoise au Japon à propos des crimes indignes que le PCC commet dans le camp de concentration caché de Sujiatun. Des pratiquants de Falun Gong sont enfermés dans le camp et torturés à mort; après, on prélève leurs organes internes et on incinère leurs corps pour détruire les preuves. Les pratiquants ont également invité la communauté internationale à conduire une enquête indépendante, et à travailler ensemble pour arrêter la violence du PCC. Les pratiquants de Falun Gong ont tenu deux bannières accusant le PCC de crimes. Les bannières se lisent ainsi : "Condamnez vigoureusement le PCC pour avoir établi dans la ville de Shenyang un camp de concentration secret où des pratiquants de Falun Gong sont torturés à mort et leurs organes internes enlevés et vendus pour faire du profit!" et la "Tyrannie du PCC s'effondrera certainement !"

Les pratiquants de Falun Gong du Japon manifestent devant l'Ambassade Chinoise

Il y a quelques jours, un ancien journaliste chinois a révélé quelques faits qui sont choquants et peu connus du public. Le PCC a établi un camp de concentration secret à Sujiatun, ville de Shenyang, province du Liaoning où des milliers de pratiquants de Falun Gong sont enfermés. Le camp a un four crématoire. Aucun détenu n'est parvenu à quitter le camp de concentration vivant. Avant incinération, tous les organes internes sont enlevés des corps et vendus.

Cette personne bien informée a également indiqué que maintenant, il n’y a que quelques pratiquants de Falun Gong dans le camp de travail de Masanjia et dans la Seconde Prison de Dabei. La plupart d'entre eux ont été déplacés à Sujiatun. D'autres pratiquants du nord-est de la Chine et de Chine centrale, ont également été transférés là. La situation est pressante.

Les pratiquants de Falun Gong du monde entier sont profondément inquiets au sujet de la révélation des crimes indignes du PCC. En particulier, les parents des pratiquants de Falun Gong qui ont disparu après avoir été enlevés par des agents du PCC sont encore plus inquiets, et ils se sont joints aux manifestations devant les ambassades et les consulats Chinois de part le monde.

Mme Lianben, une représentante de l'Association du Falun Dafa du Japon, a dit au journaliste en larmes : "Le PCC persécute brutalement le Falun Gong depuis presque sept ans. Le nombre de pratiquants dont on est sûrs qu’ils ont trouvé la mort suite à la torture est de près de 3.000. Sous Jiang, la politique extrêmement cruelle de ‘'Battre des pratiquants de Falun Gong à mort est compté comme un suicide ‘' , pourrait avoir occasionné davantage de décès de torture qui n'ont pas été révélés au public. Compatriotes Chinois, soyez rapides à vous réveiller, prêtez votre conscience et votre sens de la justice, et rejoignez-nous afin d’arrêter cette persécution! Autrement, la nation Chinoise sera détruite aux mains de ces malfaiteurs."

Mme Lianben a particulièrement souligné que les méthodes employées dans le camp de concentration caché de Sujiatun, sont conçues pour détruire la preuve de leurs crimes. Ceci révèle sa crainte de sa désintégration imminente et de la punition grave qui suivra, parce que ces pratiquants de Falun Gong sont des témoins de la persécution. Elle a invité les personnes ayant le sens de la justice, les médias et les organismes des droits de l'homme à porter attention, à signaler et à aider à arrêter la persécution du PCC envers les pratiquants de Falun Gong.

La pratiquante de Falun Gong japonaise, Mme Zhang Yuan, a dit : "Nous sommes tous des pratiquants de Falun Gong qui croient en "Vérité-Compassion-Patience", mais nos situations sont énormément différentes en raison des différences dans les pays où nous vivons. Aujourd'hui, c’est mon anniversaire. Je veux mettre en scène une grève de la faim devant l'Ambassade Chinoise du Japon, pour protester fortement contre la brutalité diabolique du PCC dans le camp de concentration caché de Sujiatun, et arrêter la persécution malfaisante contre les pratiquants de Falun Gong."

Mme Zhang Yuan a dit : "Arrêtez la persécution malfaisante des pratiquants de Falun Gong!"

Un homme travaillant dans une compagnie japonaise a dit que quand il a vu ces nouvelles épouvantables sur Clearwisdom.net (Site Clartés et Sagesse), il a tremblé de crainte, et il a immédiatement parlé à ses collègues japonais de cette atrocité terroriste. Ses collègues lui ont demandé :"Après l’effondrement du PCC, qui sera jugé responsable de ces crimes indignes?"

Un incident s’étant produit la veille, les journalistes chinois ont rappelé: "Récemment, des pratiquants de Falun Gong ont été battus à Hong Kong et le bureau du journal The Epoch Times (La Grande Epoque) de Hong Kong a été fracassé. Je voudrais rappeler aux pratiquants ou aux groupes de Falun Gong au Japon d'être extrêmement prudents pour ce qui est de leur sûreté." Pendant la soirée du 10 mars 2006, on est entré par effraction dans le bureau administratif du journal The Epoch Times (La Grande Epoque) du Japon à Osaka. Les malfaiteurs ont volé deux ordinateurs de bureau, un portable et un appareil photo numérique. L'argent en liquide et d'autres objets de valeur n'ont pas été touchés. La police, après investigation des preuves, a déclaré que le cambriolage visait à voler l'information.

On estime que le massacre commis par le PCC dans le camp de concentration secret, et ses séries de crimes terroristes visant The Epoch Times (La Grande Epoque), révèlent sa peur avant sa fin imminente.

Traduit de l’anglais le 13 mars 2006.
GLOSSAIRE

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/13/70771.html

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/13/122697.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.