Un témoin oculaire affirme que “l’auto immolation place Tian an men" était un coup monté

L'après-midi du 23 janvier 2001, le parti communiste chinois a mis en scène une auto immolation sur la place Tian An Men pour inciter à la haine contre le Falun Gong et pour soutenir et justifier sa persécution du Falun Gong. Au moment du coup monté, une institutrice d'une école primaire de Ezhou, province de Hubei, dans la trentaine se trouvait justement sur les lieux. (nous ne pouvons pas révéler le nom du témoin pour des raisons facilement compréhensibles de sécurité ) Elle a dit que les appareils-photo de la télévision étaient installés à l'avance, avant l'acte orchestré d'"auto immolation". Après son départ de Pékin, elle a raconté à plusieurs de ses collègues ce dont elle avait été témoin.

En gardant ceci à l'esprit, il n'est pas difficile d'imaginer comment CCTV a obtenu les prises de vues de l'incident. En fait, n'importe quel spectateur avec du bon sens serait curieux de savoir comment il aurait été possible aux caméramen de CCTV de réagir si rapidement à cet incident "inattendu" " pour le capturer sur le vif." Même si un meurtre ou un incendie criminel a lieu, la police prend au moins trois à cinq minutes pour arriver sur les lieux après avoir reçu la nouvelle de l’incident. Comment les journalistes de la télévision auraient-ils pu arriver sur les lieux à la vitesse de l’éclair ? Il est impossible que les journalistes de la télévision aient pu arriver sur les lieux trois à cinq minutes après que les gens se soient immolés. Dans ce cas, les victimes seraient apparues carbonisées sur les prises de vue. Ceci est une preuve évidente que l'incident d'auto -immolation qui s’est produit à la place de Tiananmen le 23 janvier 2001, n'était rien qu’un canular comploté et orchestré par le pervers PCC pour diffamer le Falun Gong.

Le commentaire d'un offier supérieur de la police armée sur "l’auto immolation"

Comment peut-on mettre une heure pour conduire de la place Tian An Men à l'hôpital Jishuitan de Pékin ?

En 2004, l'avocat général adjoint de la procuratorate d’une certaine ville dans la province de Hubei a regardé le film intitulé 'False Fire: China's Tragic New Standard in State Deception' (Faux Feu : le Nouveau Standard Tragique de la Chine dans la Duperie d'Etat) du réseau de télévision New Tang Dynasty (NTDTV) et fait le commentaire suivant: "J'ai travaillé pendant plus d'une décennie comme policier armé à la place Tian an men. Je connais si bien la région que je peux vous dire combien de pas il faut pour marcher de la place Tian An Men à l'hôpital Jishuitan. Comment une ambulance pourrait-elle mettre une heure pour conduire les soit disant victimes brûlées de la place Tian An Men à l'hôpital Jishuitan ? Le PCC n'a aucun bon sens. Il n'a aucun respect pour les conséquences de ses mensonges. C'est la façon du PCC. Il est condamné."

A présent, la fille et le beau-fils du vice-procureur général pratiquent tous les deux le Falun Gong. Sa fille a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a juste un an.


Traduit de l’anglais au Canada le 10 mars 2006
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/10/70670p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.