Royaume Uni : Exposer la persécution dans le Chinatown de Londres pour marquer le sixième anniversaire de l’incident du « 7.20 »

Le samedi 23 juillet, les pratiquants de Falun Gong ont tenu des activités au Chinatown de Londres pour exposer la persécution et permettre aux gens d’apprendre les abus des droits de l’homme infligés aux pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC)°. Cet événement a suivi la veillée aux chandelles à l’ambassade chinoise du 20 juillet, date à laquelle la persécution a officiellement commencé.

Les pratiquants ont utilisé plusieurs méthodes efficaces pour attirer l’attention et susciter une prise de conscience. Les passants s’arrêtaient regarder les bannières hautes en couleur et les court-métrages qui étaient projetés en boucle sur un écran TV. La persécution en Chine était illustrée en grand détail sur les photos exposées. Des démonstrations des exercices se succédaient tandis qu’avait lieu une distributation d’informations, quelques pratiquants discutaient avec les gens et répondait à leurs questions sur les six ans d’abus des droits de l’homme qu’on souffert ceux qui pratiquent le Falun Gong en Chine.

Un vieux monsieur chinois, qui vit au Royaume Uni depuis longtemps, a soupiré après avoir regardé l’exposition et dit “Le Parti communiste est si cruel. Tout ce que veulent les gens c’est de pratiquer le Qigong. Ils ne méritent pas d’être battus à mort. » Un gentleman anglais du nom de Dave a été choqué après avoir appris la vérité. Il a pris beaucoup de photos de l’activité et des expositions sur la persécution qu’il a promis de mettre sur son site personnel de sorte que beaucoup de gens puissent apprendre l’existence de cette persécution et aider à y mettre fin le plus tôt possible.

Version chinoise :
http://www.yuanming.net/articles/200507/43745.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.