Brutalité policière dans la ville de Jinan: la pratiquante de Falun Gong Mme Guo Piling a eu trois tendons de la main sectionnés lors de son arrestation

Le 3 mars 2004, plusieurs pratiquants de Falun Dafa dans la ville de Jinan dans la Province du Shandong ont été dénoncés à la police alors qu'ils distribuaient du matériel de clarification de la vérité et collaient des affiches du Falun Gong. Environ huit policiers du Poste de Police Jinqiao de la Région de Développement Technique de Gaoxin du District de Licheng ont arrêté cinq pratiquantes de Falun Dafa.

La pratiquante de Dafa, Mme Guo Piling, a refusé de coopérer lors de l'arrestation illégale. Quatre policiers ont saisi ses bras et ses jambes et l'ont poussé de force vers le siège arrière d'une voiture de police. Quand la police a claqué la porte pour la fermer, celle-ci a heurté et blessé la main de Mme Guo. La blessure était si grave qu'elle ne pouvait plus bouger sa main. Après le diagnostic du docteur à l'Hôpital Général de Garde Martial de la Province du Shandong, il a été déterminé que trois tendons de la main gauche de Mme Guo étaient sectionnés. Les docteurs ont opéré durant cinq heures pour recoudre les tendons de Mme Guo. Cette nuit-là, elle a été condamné à un an et neuf mois de travaux forcés. Mme Guo a été envoyé dans le Premier Camp de Travaux Forcés pour Femmes de la Province du Shandong. A ce jour, bien que la main gauche de Mme Guo soit toujours handicapée, elle a été forcé de faire de durs travaux avec sa main droite seule dans le camp de travaux forcés. Tout comme d'autres pratiquants du Falun Gong, Mme Guo devait parfois travailler des heures supplémentaires jusqu'à une heure du matin.

Mme Guo Piling cultive fermement. La police continue toujours à la persécuter elle et sa famille. Sous l'énorme pression, son mari a été obligé de divorcer d'elle en décembre 2003. Depuis lors, elle doit prendre soin elle-même de ses deux enfants. En ce temps-là, elle était employée en tant que vice directrice d'une usine de vêtements dans la ville de Jinan. Elle faisait un excellent travail, et elle avait la responsabilité de la direction et de la publicité dans l'usine. A cause de son arrestation illégale, l'usine a subi d'énormes pertes.

Contact du Premier Camp de Travaux Forcés pour Femmes de la Province du Shandong:
Chefs du camp de travail: Jiang Lihang, Liu Yulan et une personne surnommée Yang.

Numéro de téléphone: 86-531-8191744.

Version chinoise disponible sur http://www.minghui.org/mh/articles/2004/6/26/78022.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.