Une histoire de Chine : La propriétaire d'un magasin apprend la vérité sur le Falun Gong

La propriétaire d'un magasin de la ville de Jinzhou était en conflit avec sa voisine d’à coté et très souvent elles se chamaillaint. En l’an 2000 elle s’est battue avec sa voisine et elle l’a blessée. Ensuite la propriétaire du magasin s’est livrée à la police et a été arrêtée.

Elle a été emprisonnée pendant dix mois dans un centre de détention où elle a connu des pratiquants de Falun Gong. Leur conduite l’a fortement impressionnée et touchée. Elle a su que tous les pratiquants sont de bonnes personnes. Elle détestait l’injustice. Chaque fois que la police ou des détenus maltraitaient les pratiquants elle se disputait ou se battait avec eux. Si les pratiquants avaient du retard sur l’heure de la pratique elle le leur rappelait. Peu de temps après elle a appris à réciter Hongyin (une collection de poème de Maître) et « Lunyu » (Préface de Zhuan Falun, le livre principal des enseignements du Falun Gong) et elle a commencé à pratiquer les exercices du Falun Gong. Elle a dit « Il faut être vraiment stupide pour ne pas pratiquer une si bonne chose. C’est quelque chose de trop formidable » La police n'a rien pu faire d’autre que de la laisser.

A la fin de sa détention elle a repris la gestion de son magasin, il était bien placé et les pratiquants portaient des dépliants et des CD de Falun Dafa tous les jours pour que les gens apprennent la vérité sur le Falun Gong. Elle disait que nous devrions profiter de ces conditions favorables pour faire connaître à plus de gens que Falun Dafa est persécuté. En particulier nous devrions montrer aux Lycéens et aux élèves de primaire comment se conduire. Elle dit aux gens que Falun Dafa est bon et que « Vérité, Compassion et Tolérance » sont la Loi de Bouddha. Elle met des documents de Dafa dans le magasin pour que les clients puissent les lire et parfois elle en parle avec eux. Certaines personnes lui disent « Nous pensons que votre magasin est un bon emplacement pour parler du Falun Gong ; Vous faites là une bonne chose ».

Plus tard elle m’a dit “Le Falun Gong est merveilleux. J’ai vu des caractères de différentes dimensions des mots « Vérité, Compassion et Tolérance » apparaître sur les murs de mon magasin. Un jour un policier est venu à son magasin et a vu plusieurs documents de Falun Dafa. Elle a dit « Vous autres devriez les lire aussi ; Au moins vous apprendrez comment être de bonnes gens. Si j’avais appris cela avant, je n’aurais blessé personne. Dans un conflit si nous regardons tous en nous pour voir ce que nous avons fait de mal, le niveau du standard moral serait élevé et l’ordre automatiquement rétabli dans la société. Certains d’entre vousportez l’uniforme de la police mais vous faites des choses honteuses. Vous devriez tous retourner chez vous » Ses paroles ont laissé le policier sans voix.

Les voix des citoyens.

Un jour que je bavardais avec mon voisin M. Li, nous avons commencé à parler du Falun Gong. Avant que j’aie fini ma phrase il a dit « Le Falun Gong enseigne aux gens d’appliquer « Vérité, Compassion et Tolérance ». Ca améliore la santé et guérit les maladies. C’est un grand bénéfice pour les citoyens. Jiang Zemin ne se préoccupe que de ses propres gains et hait le Falun Gong parce que il enseigne aux gens de s’assimiler à « Vérité, Compassion et Tolérance » ce qui est contraire à sa malveillance. En utilisant ses moyens calomnieux habituels, il propage ses mensonges en disant que le Falun Gong fait de la politique pour empêcher les gens de venir au Falun Gong »

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.