Chine: Une fille exprime sa gratitude envers les pratiquants et les médias outremer alors que le professeur Zeng Lingwen est relâché du camp de travaux forcés


Le 29 mars 2004, ma mère, professeur de physique à la retraite de l'université de Jilin et âgée de 69 ans, a finalement été libérée d'un camp de travaux forcés.

Ma mère fut illégalement détenue trois fois pour sa pratique du Falun Gong. Le 9 février 2002, alors que les familles à travers toute la Chine célébraient le traditionnel Nouvel An Chinois, ma mère fut kidnappée de sa maison pour la troisième fois. Nous avons découvert plus tard qu'elle avait été envoyée à une session de lavage de cerveau. Parce qu'elle refusait de renoncer à sa croyance, elle fut condamnée à deux ans de camp de travaux forcés sans aucun procès juridique. Elle fut emprisonnée à la Cinquième Brigade du Camp de Travaux Forcés pour Femmes de Heizuizi de Changchun, où elle fut sujette à toutes sortes de tortures mentales. Comme elle le décrivait, "C'était un test de vie et de mort." Tout d'abord, les collaborateurs (anciens pratiquants qui se sont retournés contre Dafa à cause des lavages de cerveau et des tortures) essayèrent à tour de rôle de lui faire renoncer à sa foi, mais cela ne fonctionna pas du tout. Les geôliers en colère la mirent sous surveillance stricte. Elle fut confinée dans une cellule surveillée, et n'était pas autorisée à parler ou à entrer en contact avec quiconque. Les visites de la famille furent interrompues. Des approvisionnements quotidiens envoyés par notre famille ne lui étaient pas donnés. Mère a également été forcé de faire du travail d'esclave. Leurs oiseaux faits à la main étaient exportés vers le Japon, certains pays Européens et les Etats-Unis. La colle qu'ils utilisaient était toxique et avait une odeur effroyable.

Mère disait qu'elle avait toujours gardé un esprit pacifique durant ses périodes difficiles. Elle a toujours traité les autres gentiment malgré ses propres épreuves. Je sais que c'est parce que les principes de "Vérité, Compassion et Tolérance" étaient ancrés dans son coeur. Sa ferme croyance en Dafa l'a aidé à traverser les deux années d'épreuves.

Mère tenait bon et refusait d'abandonner sa croyance. Le jour où sa peine toucha à sa fin, des représentants du "bureau 610" local, du bureau du sous district, du "bureau 610" au niveau du sous district, du poste de police local et de l'université de Jilin arrivèrent ensemble et envoyèrent mère et les membres de la famille qui étaient venus la chercher dans une institution légale dans le nord-est de Changchun. Les barbelés métalliques et les barres en métal entourant l'établissement trahissaient sa véritable nature de prison. Les membres de ma famille leur demandèrent sévèrement, "Vous n'avez pas pu détruire sa croyance avec deux ans de travaux forcés. Comment comptez-vous y arriver dans des sessions de lavage de cerveau? Vous ne serez jamais capable de la transformer dans cette vie! Qui peut changer la croyance d'une autre personne? Elle a presque soixante-dix ans. Qui sera responsable si quelque chose lui arrivait?" Après des négociations à travers les différents niveaux des bureaux du gouvernement, elle fut finalement libérée.

Pendant la période où ma mère fut emprisonnée, mes compagnons de pratique du Falun Gong outremer ont fait appel et ont fait beaucoup d'efforts pour libérer les membres de nos familles sous la persécution. Les informations au sujet de ma mère ont été rapportées par beaucoup de médias chinois et anglais outremer. Beaucoup de bonnes personnes et de fonctionnaires de gouvernement y ont prêté attention et ont exprimé leur soutien et leur sympathie. Les compagnons de pratique outremer lui ont téléphoné et envoyé des lettres au camp de travail, ils ont envoyé des pensées droites les jours précédents sa libération. Des pratiquants occidentaux ont même appelé le camp de travail pour s'enquérir de sa libération dans leur chinois approximatif. Tous ces efforts ont payé. Au nom de ma mère, je veux exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui se sont sentis concernés et qui ont aidé à la libération! Bien que mère ait été libérée, la persécution continue. Elle n'a pas complètement regagné sa liberté. J'appelle les personnes de tous les milieux à prêter attention à la persécution et à aider à libérer les pratiquants du Falun Gong emprisonnés. Travaillons ensemble pour arrêter l'inhumaine persécution du Falun Gong!

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.