Quinze pratiquants subissent la persécution après la télédiffusion de la clarification de la vérité à la télévision dans la province de Gansu

Au mois d’août de l’an 2002, les pratiquants ont réussi à télédiffuser deux clip vidéo au sujet du Falun Gong, "Témoins" et "Procès de l’Histoire", sur le câble de TV à Xining, Province de Qinghai et dans certaines régions de Lanzhou, Province de Gansu. La télédiffusion a duré une demi-heure. Par la suite, le groupe de Jiang a commencé des représailles frénétiques, arrêtant quinze pratiquants du Falun Gong. Un pratiquant a été condamné à vingt ans d’emprisonnement. Un des pratiquants impliqué dans la diffusion, M. He Wanji, est mort à la suite des tortures dans la Prison de Haomen, Province de Qinghai.

En 2002, trois endroits dans deux provinces ont reçu des télédiffusions sur le Falun Gong

En trois jours, trois endroits dans deux provinces ont diffusé des vidéos semblables clarifiant les faits à propos du Falun Dafa sur les réseaux de la télévision câblée locale. Les diffusions se sont produites à 19:00 le 17 août 2002 dans l’est et le nord de Xining, Province de Qinghai, à 20:00 le 18 août 2002 dans la région de Honggu dans la ville de Lanzhou, Province de Gansu, et à 21:00 le 19 août 2002 dans le comté de Minhe, Province de Qinghai. La durée des diffusions (qui remplaçait la routine des programmes contrôlés par l’état) était d’une demi-heure, et couvrait 80% des réseaux.

Ces diffusions à la télévision ont grandement ébranlé les fonctionnaires chinois. Après avoir vu les clips vidéo, plusieurs personnes ont appris la vérité de la persécution subie par les pratiquants du Falun Gong. Jiang Zemin a donné une date limite pour résoudre le problème, menant à l’arrestation de quinze pratiquants du Falun Gong. Ceux arrêtés incluent : Mme Zhang Rongjuan, M. He Wanji, M. Li Zhongfeng, Mme Duan Xiaoyan, Mme Ren Hua, Li Wenming, M. Xu Feng, M. Sun Zhaohai, M. Wei Junren, Mme Zhang Jingmei, Mme Jiao Lili, Mme Wang Yuxia, M. Liu Baiyuan, Mme Zhang Xiaoping et M. Zhang Honggang.

Quinze personnes condamnées illégalement aux travaux forcés

Le 30 décembre 2002, la Cour Intermédiaire de Xining, Province de Qinghai a condamné sans aucun procès quatre pratiquants de Dafa qui étaient impliqués dans les incidents de la diffusion à la télévision. Zhang Rongjuan a été condamné à vingt ans, He Wanji a été condamné à dix sept ans, Li Zhongfeng a été condamné à quinze ans et Duan Xiaoyan a été condamné à sept ans. Zhang Rongjuan, He Wanji, Li Zhongfeng et Duan Xiaoyan ont immédiatement déposé leurs appels. En janvier 2003, les condamnations de Zhang Rongjian, He Wanji, Li Zhongfeng et Duan Xiaoyan ont été confirmées par la Cour Suprême Populaire de la Province de Qinghai, sans procès légal.

Ren Hua, Li Wenming, Xu Feng, Sun Zhaohai, Wei Junren, Zhang Jingmei, Jiao Lili, Wang Yuxia, Liu Baiyuan, Zhang Xiaoping, et Zhang Honggang ont été condamnés illégalement soit aux travaux forcés soit à des châtiments corporels.

Durant le mois d’août 2002, les autorités ont employé la torture pour provoquer des confessions de ces pratiquants de Dafa. Le 30 décembre 2002, lors du “procès”, dans la salle d’audience plusieurs personnes ont été témoin que les pratiquants du Falun Gong Zhang Rongjuan, He Wanji, Li Zhongfeng et Duan Xiaoyan portaient des marques de torture de différentes formes sur le corps. Les jambes du pratiquant du Falun Gong Li Zhongfeng montraient des signes distincts de blessures, puisqu’il boitait lorsqu’il marchait.

Les pratiquants de Dafa He Wanji et sa femme ont tout deux été torturés à mort après un an en détention

Le 28 mai 2003, le pratiquant de Dafa He Wanji, qui avait été impliqué dans les diffusions, est mort à la suite des tortures à la prison de Haomen, Province de Qinghai. Sa femme Zhao Xiangzhong, qui avait été arrêtée et envoyée au camp de travaux forcés lorsqu’elle clarifiait les faits sur le Falun Gong, a été torturée jusqu’à ce qu’elle soit presque paralysée. Après son retour à la maison, elle est décédée en janvier 2003.

Le groupe de Jiang Zemin voulait détenir les pratiquants de Dafa en masse, et pour ce faire ils ont secrètement transféré une somme d’argent énorme pour rebâtir la prison Haomen dans le Comté de Menyuan, Province de Qinghai. On ne sait pas combien de pratiquants y sont détenus en ce moment. Selon l’information fournie individuellement, les formes de torture qui y sont exécutées sont extrêmement barbares. On a entendu deux policiers de la prison se vanter de la façon dont ils dressent les chiens pour attaquer les prisonniers. L’un d’entre eux a dit: "Une fois que vous arrivez à la prison, vous ne serez plus traités comme des êtres humains !"

Ci-dessous sont les faits compilés par le groupe qui recherche les preuves et les documents de la persécution des pratiquants de Dafa He Wanji, Zhao Xiangzhong et de leur famille:

Avant de pratiquer le Falun Gong, He Wanji avait une tumeur au cerveau, sa femme Zhao Xiangzhong était atteinte de néphrite (inflammation des reins), de migraines, d’arthrite et d’autres maladies, et l’éducation de leur fils était un problème. He Wanji, un policier, était à bout.

En 1997, He Wanji a rencontré Falun Dafa. Il a enseigné les exercices et la Loi de Bouddha à son père, à sa mère, sa femme et son frère. A partir de ce moment, la famille entière a changé. Ils ont tous amélioré leur conduite journalière selon les demandes de Zhen, Shan, Ren (Vérité, Bonté, Tolérance). Les maladies de He Wanji, Zhao Xiangzhong et de sa mère ont été guéries et leur fils est devenu une meilleure personne. Dès lors, la famille entière a vécu en harmonie.

Le 20 juillet 1999, le régime de Jiang Zemin a commencé sa persécution des pratiquants du Falun Gong et He Wanji a été renvoyé. Lui et sa mère sont allés faire appel à Beijing. Cinq jours plus tard, ils ont été renvoyés et chacun a reçu une condamnation d’un an de travaux forcés.

En l’an 2000, après avoir fini sa peine, l’unité de travail de He Wanji ne l’a pas repris. He Wanji et sa femme ont quitté leur foyer pour clarifier les faits du Falun Gong au monde entier. Trois mois plus tard ils ont été illégalement arrêtés par le Département de la sécurité publique du Comté de Huangzhong. Lorsqu’ils étaient au centre de détention de Huangzhong, la police a brutalement attaqué et abusé He Wanji et Zhao Xiangzhong. Ils l’ont battu jusqu'à temps que son dos et ses jambes soient mauves et qu’il reste sans connaissance pendant un jour entier. Après ces abus par la police, He Wanji et sa femme ont été condamnés à trois ans de travaux forcés. Lorsqu’il a été envoyé au camp de travaux forcés, He Wanji a été battu jusqu’à ce qu’il ait beaucoup de difficulté à marcher.

Après que He Wanji et Zhao Xiangzhong aient fini leur peine de travaux forcés, les fonctionnaires du Département de la Sécurité Publique de Xining ont fouillé illégalement leur logis à plus de dix reprises. A chaque fois le pillage arrivait au milieu de la nuit. La maison entière était mise à sac. La grand-mère paternelle de He Wanji et son fils sont allés lui rendre visite au camp de travaux forcés et y ont tout deux été détenus pendant plus d’un mois sans raison.

Zhao Xiangzhong avait amené avec elle au camp de travaux forcés ses "Pensées droites" et les discours du Maître qu’elle avait mémorisé. Elle a enseigné aux autres pratiquantes du Falun Gong qui y étaient détenues à envoyer des pensées droites. En 2003, Zhao Xiangzhong a été torturée par la police jusqu’à ce qu’elle soit presque paralysée. Elle a alors été renvoyée à la maison. Personne ne sait quelle sorte de piqûre on lui a faite, mais après être rentrée à la maison, elle est allée au lit et est devenue paralytique. Elle est décédée le 22 janvier 2003.

Parce que He Wanji était impliqué dans la diffusion à la télévision, il a été condamné à dix sept ans. Tout d’abord, il a purgé sa peine à la prison de Dongchuan. Plus tard, il a été transféré à la prison de Haomen, Comté de Menyuan, Province de Qinghai. Au mois d’avril 2003, lorsque la parenté de Wanji lui a rendu visite, il était encore en très bonne santé. Le 28 mai 2003, il a été tué par la police de la prison par des méthodes qu’on ignore. Son corps a été envoyé à l’hôpital de la croix rouge de Qinghai pour que son fils aille le chercher. Le 28 mai lorsqu'il est allé chercher le corps, il a remarqué que du sang gouttait de son nez ; il y avait des blessures vertes et mauves sur son bras droit, et il y avait des taches qui avaient l’air de points d’injection. La police a demandé des "coût de traitement" de trente mille yuan (1). Les membres de la famille ont refusé de payer. Les membres de la famille ont négocié avec les fonctionnaires de la prison et n’ont finalement payé que cinq cent yuan pour les dépenses funéraires.

Après que He Wanji et sa femme aient été persécutés à mort, son vieux père de quatre vingt ans n'a pu supporter le chagrin intense et le 30 janvier 2003, lui aussi est décédé.

En l’an 2002, les chefs du “Bureau 610" (2) à Xining, Province de Qinghai, Duan Zhihua, Wei et Wang Qingping (Chef de Section) sont allés fouiller le logis du frère de He Wanji, He Wanzhu. Ils lui ont volé plus de six mille yuan et l’ont condamné à trois ans de travaux forcés sans aucun procès. A présent, il est détenu au camp de travaux forcés de Qinghai à Duoba.

En une année, la famille de He Wanji a été détruite, le « Bureau 610 » de la province de Qinghai a causé trois morts dans la famille. Pour cacher ses crimes, le "Bureau 610 " a fait de son mieux pour arrêter toute forme d’enquête. Le chef du Bureau de la Sécurité Publique de la Province de Qinghai, He Zaigui a personnellement arrangé que le fils de He Wanji soit transféré à un autre endroit loin de Xining, dans un endroit éloigné de la région de Haixizhou, dans la province de Qinghai. Il y a quelques mois, He Zaigui a encore ordonné au département concerné de changer le travail du fils de He Wanji.

Unités Participant à la Persécution:

People's Law Court of Chengguan District, Lanzhou City, Gansu Province;
Public Security Department National Security Defense Detachment, Xining City;
Département de la Sécurité Publique, Comte de Minhe, Province de Qinghai;
Succursale du Département de la Sécurité Publique, District Hongji a Lanzhou, Province de Gansu
Public Security Department National Security Defense Detachment, Citizens and Hui and Tu Nationality Autonomous County, Province de Qinghai;
Département de la Sécurité Publique Section de la Défense National de Sécurité a Xifeng, Province de Gansu;
Département de la Sécurité Publique, Comte de Zhenyuan, Province de Gansu;
Bureau de la Sécurité du Chemin de Fer a Xining, Province de Qinghai;
Département de la Sécurité Publique, Comte de Huangzhong, Province de Qinghai;
Public Security Department, Minhe County, Province de Qinghai;
Prison Haibeizhou Haomen, Province de Qinghai;
Comite d’Administration, Camp de Travaux Forces, District de Qingyang, Province de Gansu;
Television News and Information Broadcast network Limited Company, Qinghai Province;
Civilians and the Company, Television News and Information Broadcast Network Limited Company, Qinghai Province;
Département de Télédiffusion, District de Hongji a Lanzhou, Province de Gansu;
Centre de Réseau de diffusion de Télévision, région de Qingyang, Province de Gansu;
New Century Restricted Television Network Company, Xining;
Guan Lei, Secrétaire, Comite Politique et Judiciaire, Qinghai;
Chef du Bureau de la Sécurité Publique, He Zaigui, Province de Qinghai ;£»
Fonctionnaires, "Bureau 610", Wu Youcai, Li Fumao, Province de Qinghai;
Bureau National de la Sécurité, Département de la Sécurité Publique de Xining, Province de Qinghai: Qu Bingchao (Chef de Bureau), Duan Zhihua (Chef Adjoint de Bureau)
Fonctionnaires, "Bureau 610 ": Duan (Chef de Bureau), Wei (Chef de Bureau); Wang Qingping (Chef de Section);Procurateurs, Intermediate People's Law Court: Zhang Xuewu, Chen Yongmei, Qinghai Province;
Juge en chef de la Cour Suprême du Peuple: Chen Zhenhui, Juge Lin Ting, Acting Judge: Wang Liansheng, Secrétariat Personnel: La Zhongyi.

Les employés impliqués dans la persécution des pratiquants du Falun Gong:

1. Chef du Bureau de la Sécurité Publique, Qinghai: He Zaigui
2. Fonctionnaires du "Bureau 610":
Qinghai: Wu Youcai 86-971-8482940(Bureau),86-971-8482939(Res.)
Li Fumao 86-971-8482506(O)
3. Secrétaire, Comité Provincial Politique et Judiciaire, Qinghai: Guan Lei 86-971-8483339(Bureau)86-971-8482733(Res.)
4. Bureau de la Sécurité National du Dept. de la Sécurité Publique, Xining City, Qinghai: 86-971-8247576
Chef, Qu Bingcao 86-13997091399(Cell),86-971-3585936(accès au téléphone limité)
Chef adjoint, Duan Zhihua 86-971-3594796(accès au téléphone limité)
5. Fonctionnaires "Bureau 610 ", Xining, Province de Qinghai:
Chef du Bureau Adjoint, Duan Zhihua 86-971-3594796(accès au téléphone limité)
Chef du Bureau: Wei
Chef de Section: Wang Qingping
6. Secrétaire, Comite Politique et Judiciaire (Administration), District West de la Ville de Xining, Province de Qinghai: Meng Qinggen
Commissariat de Chaoyang, Xining: 86-971-5500873

(1) yuan: monnaie chinoise, le salaire mensuel d’un travailleur chinois urbain est d’environ 500 yuan.

(2) "Bureau 610": un service spécifiquement créé par le gouvernement chinois pour persécuter le Falun Gong, ayant pouvoir absolu sur chaque échelon d’administration du Parti, aussi bien que sur les succursales politique et judiciaires.

Date de Parution: 28/3/2004
Catégorie: Témoignages

Traduit au Canada le 29/3/2004
Version anglaise disponible à:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2004/3/28/46495p.html
Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2004/3/8/69474.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.