"Falun Dafa est le futur" disent les croates

Nous sommes arrives à Zagreb en plein milieu de la nuit et un de nous a demandé à un de ses amis de nous loger. Son ami très aimable a proposé de nous loger tous les trois (un de nous venait de Suisse et les deux autres d’Autriche.)

Le lendemain matin nous voulions organiser une conférence de presse dans un hôtel au centre-ville. C’était après les incidents de New York et Washington et nous n’étions pas sûr si nous allions ou non l’organiser, mais nous avions tout de même décidé de le faire. Nous avons attendu une bonne heure mais aucun journaliste n'est venu, c’est pourquoi nous avons discuté de ce que nous devions faire. Nous avons décidé de faire ce que nous étions venus faire, et informer les Croates par d’autres moyens sur la vérité de Falun Dafa.

Tôt dans l’après-midi, nous sommes allés voir un des partis politique parce qu’une femme spécialisée dans les droits de l’homme en faisait parti qui est aussi à la tête d’une filiale croate de l’IGFM ( une organisation des droits de l’homme qui nous soutiennent en Autriche). Deux pratiquants ont discuté longuement avec elle et elle a promis qu’elle nous aiderait en en parlant à la direction et aux autres membres pour pouvoir soutenir le Falun Gong. Pendant ce temps, j’ai distribué des prospectus et j’ai eu une très bonne expérience. J’ai donné un prospectus à un jeune homme. Peu après il est revenu et a voulu en savoir plus sur Falun Dafa et, lorsque j’ai fini de parler il m'a dit qu’il pensait que le Falun Dafa serait le futur et que la persécution en Chine était un grand test pour nous. Il y avait même des Chinois à qui j’ai donné des journaux chinois sur le Falun Dafa. Ils les ont pris et sont allés dans l’immeuble du parti politique où mon ami clarifiait la vérité.

Le soir il faisait encore clair et nous avons fait les exercices dans un beau parc dans le vieux Zagreb. Alors que nous faisions les exercices, notre hôte distribuait des prospectus aux passants. Nous avons beaucoup discuté avec lui et il a dit la même chose que le jeune homme, que Falun Dafa serait le futur. Il a dit cela sans savoir que le jeune homme l’avait dit aussi.

Le jour suivant nous sommes allés au ministère des affaires étrangères, au bureau du Premier ministre, et à un des conseillers du président. Nous leur avons donné des documents d’information et avons aussi bien discuté. Le conseiller du président était très intéressé par le Falun Gong et a dit qu’il en informerait aussi le président. Nous avons aussi eu des très bonnes conversations à l’Ambassade d’Autriche, où nous avons parlé au consul autrichien en personne. Il a dit qu’il passerait l’information à tous les représentant autrichien en Croatie ( plus de 100 personnes.)

Avant de quitter Zagreb pour aller a Sarajevo, nous avons rencontré une amie d’une personne du groupe de Zagreb. Lorsqu’elle a entendu nos expériences, elle nous a aidé à informer plus de monde. Elle a dit qu’elle connaissait quelqu'un à la radio locale et aussi le propriétaire d’une librairie. Elle a dit, “Pourquoi n’y allons nous pas maintenant ?”. Ainsi nous les avons tous renseigné et plus tard, le propriétaire de la librairie qui était aussi un éditeur, a appelé et a dit qu’il aimerait publier les livres de Falun Dafa en Croatie.

Posting date: 9/29/2001
Original article date: 9/28/2001
Category: Falun Dafa Worldwide
Chinese version available at http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/9/29/17240.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.