CIFD- Un diplômé du " MIT chinois" Torturé à mort pour ses croyances

14 Novembre 2001 (Centre d'information sur le Falun Dafa) - Un jeune homme âgé de 29 ans, diplômé de la prestigieuse Université Qinghua de Beijing, est décédé le 9 novembre après plus d'un mois de tortures, parce qu'il refusait de renoncer à la pratique du Falun Gong. Monsieur Yuan Jiang a été victime du fait qu'il était un pratiquant très actif de la province de Gansu, et également la personne de contact responsable du Falun Gong dans cette province.

Yuan, décrit par tous comme un jeune homme intelligent et responsable, avait commencé la pratique du Falun Gong alors qu'il étudiait à l'Université Qinghua, souvent appelée le "MIT chinois" du fait de sa position dominante dans le domaine des sciences et technologies. Yuan, ayant bénéficié de la pratique du Falun Gong, l'avait présenté à de nombreuses personnes de Gansu et d'autres régions du Nord-Ouest de la Chine.
Après avoir terminé ses études à l'Université Qinghua, Yuan avait commencé à travailler au bureau des Télécommunications de la province de Gansu, dans la ville de Lanzhou.

Quand le régime chinois avait interdit le Falun Dafa le 20 juillet 1999, Yuan avait été détenu illégalement pendant 6 mois, mais avait refusé de renier ses convictions. Après sa libération, il avait continué à subir de nombreuses pressions du "bureau 610" local (organe officiel de la persécution du Falun Gong). Depuis janvier 2001, forcé de quitter son domicile pour éviter d'être arrêté, il errait sans domicile. Il a cependant été capturé le 30 septembre et détenu à un endroit gardé secret par le bureau des Télécommunications de la province de Gansu - à savoir son propre employeur.

Des informations venant de Chine indiquent que Yuan a été cruellement torturé pendant plus d'un mois à cet endroit par le chef du bureau de la sécurité publique, suite à quoi il est décédé le 9 novembre. Interrogé pour savoir si Yuan était mort de torture, un officiel anonyme du bureau des Télécommunications de la province de Gansu a dit qu'ils avaient "essayé de le convaincre et de le rééduquer", et ont confirmé qu'il était maintenant mort. Cet officiel a indiqué que Yuan était un travailleur compétent et sans problèmes.

"Rééducation" est le terme courant derrière lequel se cachent les tortures et les coups, une tactique habituelle pour "convaincre" les pratiquants de Falun Gong de renoncer à leurs convictions. Le "bureau 610", formé avec pour mission spéciale d'éradiquer le Falun Gong et ceux qui le pratiquent, a reçu carte blanche par Pékin pour utiliser tous les moyens nécessaires à la "reconversion" forcée des pratiquants. Des sources fiables en Chine affirment que la directive générale est de compter les décès dus aux abus comme des suicides et d'incinérer immédiatement les corps. En aucun cas les personnes responsables ne doivent répondre de leurs actes devant la justice chinoise.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.