Des Parents Effondrés Perdent leur Fille dans la Persécution du Falun Gong

Le 25 octobre 2001 (Centre d’information de Falun Dafa) Il y a quatre jours, un couple âgé en Chine est allé rendre visite à leur fille, Yang Mei, qui était détenue pour ses seules croyances dans un centre de détention. Ils ne l’ont pas vue ce jour là, ni ne la verront plus jamais, car Yang Mei était morte le matin même, devenant le 28ème pratiquant de Falun Gong à mourir dans la province de Hebei à cause de la torture soufferte lors de sa détention. Elle avait 23 ans.

Yang Mei travaillait dans une banque de Cangzhou, province de Hebei. Ceux qui la connaissaient disent qu’elle était une jeune femme simple et gentille. Etant une pratiquante de Falun Dafa sincère (Falun Gong) , elle était aussi une personne courageuse. L’été dernier, la police l’avait arrêtée pour avoir distribué des prospectus diffusant une information sur ce que le régime communiste Chinois fait pour mener à bien la persécution de ceux qui pratiquent le Falun Gong.

La police dans le Deuxième Centre de Détention de Cangzhou où elle était détenue a forcé Yang Mei a s’acquitter d’un travail pénible et a tenté de lui faire écrire des lettres garantissant qu’elle arrêterait de pratiquer Falun Dafa. Lorsqu’elle a refusé, ils l’attachaient par les poignets et les chevilles à un lit de fer plusieurs jours et plusieurs nuits d’affilée sans la moindre interruption. Le 10 octobre elle a commencé une grève de la faim pour protester contre cette torture. Selon certaines sources elle a été brutalement gavée de force au moyen d’un tube épais dans l’après-midi du 19 octobre. Elle est décédée à environ six heures le matin suivant, 20 octobre.

Vingt et un cas confirmés ont été rapportés de pratiquants de Falun Gong morts des blessures causées par ce type de procédure de gavage forcé dans différents camps à travers la Chine.

Le 20 octobre se trouvait être le jour où ses parents venaient la visiter au centre de détention, ignorant que leur fille était déjà morte. Les gardiens n’ont cependant rien voulu révéler de sa situation, et les ont renvoyés chez eux. De retour au centre, les gardiens ont continué à discuter en cercles jusqu’à plus deux heures du matin, ils ont finalement informé ses parents de sa mort.

Les parents de Yang Mei étaient effondrés, mais il est improbable qu’ils trouvent un recours à leur chagrin. Les instructions des « autorités supérieures » stipulent que si la famille de Yang Mei demande une autopsie du cadavre, le cadavre doit être immédiatement incinéré de force, selon des sources familières avec son cas.

Le corps de Yang Mei est actuellement gardé dans un hôpital voisin. Parce que le Comité Municipal du Parti et le Département de Police sont directement intervenus dans cette affaire, les nouvelles concernant le cas de Yang Mei sont strictement bloquées, et aucune autre information n’est disponible. Les sources disent que la police en civil « protège » le voisinage de sa maison 24 heures sur 24.
Le nombre total de morts documentées de ces deux années de persécution du Falun Gong en Chine a maintenant atteint les 303, bien que les sources du gouvernement à l’intérieur de la Chine dévoilent un chiffre dépassant le millier.

Plus de 100 000 pratiquants de Falun Gong ont été illégalement arrêtés et détenus depuis que Jiang Zemin a interdit la paisible pratique spirituelle en juillet 1999. Au moins 20 000 ont été envoyés en camp de travail forcé sans procès, et des milliers d’autres ont été illégalement confinés dans des hôpitaux psychiatriques où ils sont torturés et maltraités.

Email: faluninfoctr@nycmail.com, Website: http://www.faluninfo.net/
Posting date: 10/25/2001
Date de l’article original: 10/25/2001
Category: News & Media Reports


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.