Comment transcrire le Fa m'a aidé à surmonter mon handicap

Je suis un disciple de Dafa, né dans les années 90, et je poursuis actuellement un doctorat en Chine. J'ai commencé la cultivation de Dafa quand j'étais au collège.


En tant que pratiquant, j'ai suivi les enseignements du Zhuan Falun pour éliminer mes attachements, améliorer mon xinxing et me conformer à Vérité-Bonté-Tolérance, Dafa a manifesté de nombreux miracles dans ma vie.


Éliminer la luxure ; Nier les arrangements des forces anciennes
J'ai commencé à lire des romans et à regarder des séries télévisées en sixième année. Le collège s'est avéré être un environnement social malsain, où j'aimais regarder des dessins animés, des séries télévisées et des films et lire des romans, ce qui m'a exposé à la luxure.


Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j'ai réalisé que la luxure était un état d'esprit très sale et aussi l'attachement fondamental qu'un pratiquant doit éliminer. Après avoir réalisé le danger de la luxure, j'ai commencé à envoyer des pensées droites pour l'éliminer.


Parfois, le résultat était bon, mais parfois pas, et l'attachement n'a pas été complètement supprimé. Au second semestre de mes études supérieures, sous l'influence de mon colocataire, je suis devenu obsédé par les émissions de télévision coréennes qui avaient beaucoup de contenu inapproprié.


Après avoir regardé ces programmes pendant un certain temps, je suis devenu accro. S'il y avait un nouvel épisode, j'avais hâte de le voir. Je me relâchais même dans mes études et dans mon étude du Fa. Je savais que c'était l'attachement à la luxure et je voulais m'en débarrasser.


En raison des hauts et des bas de mon état d'esprit, j'ai perdu confiance en moi et je ne savais pas si je pouvais éliminer la luxure en cultivant.


Puis j'ai lu un article de Minghui " Éclaircissement et amélioration en transcrivant le Fa ". Tout comme dans l'article, j'avais aussi pensé à transcrire le Fa. Quand j'ai commencé, j'ai remarqué que j'avais négligé beaucoup de choses en lisant et en écoutant le Fa.


Maître Li Hongzhi a dit :

" …Au niveau le plus inférieur de la cultivation et de la pratique, il y a un processus: votre corps va être complètement purifié, toutes les mauvaises choses existant dans votre pensée ainsi que le champ de karma qui entoure votre corps et les facteurs qui nuisent à votre santé vont être totalement éliminés. Si tout cela n’est pas éliminé, avec un corps aussi encrassé et aussi noir, avec une pensée aussi polluée, comment réussirez-vous à atteindre des niveaux supérieurs par la cultivation et la pratique? "(Conférence 1, Zhuan Falun)


Lorsque j'ai transcrit le paragraphe ci-dessus, l'expression " pensée aussi polluée" m'a profondément touché. J'ai réalisé que si mon esprit sale n'était pas supprimé, je ne pourrais pas pratiquer à un niveau supérieur.


Au cours du processus de transcription du Fa, mes pensées liées à la luxure se sont atténuées et ont commencé à disparaître une à une, et mon esprit est devenu de plus en plus pur. Mon attachement à la recherche du confort et à la paresse s'est également progressivement affaibli. Je ne manquais pas non plus le moment d'envoyer des pensées droites.


Lorsque je regardais des émissions de télévision auparavant, l'excuse que je me donnais était que j'étais trop stressé pour étudier et que j'avais besoin de me détendre. Cependant, les regarder ne m'a pas du tout détendu.


Au contraire, je me souvenais souvent de certaines parties du film lorsque j'étudiais le Fa et que je faisais mes travaux scolaires, et cela a affecté ma concentration.


Grâce à une étude régulière du Fa, j'ai réalisé que l'attachement de la luxure était comme prendre des drogues : si vous voulez vous en débarrasser, vous devez d'abord en couper la source.


J'ai décidé d'arrêter de regarder la télévision, d'aller au cinéma et de lire des romans. Des gens ordinaires avaient créé ces choses et elles contenaient beaucoup de mauvais messages, y compris de mauvaises substances qui pouvaient être ajoutées dans mon esprit.


Éliminer l'attachement de la jalousie et surmonter la dépression
Avant que je ne commence à pratiquer Dafa, le Maître s'occupait déjà de moi. À l'école primaire, je faisais du vélo quand la porte d'un gros camion s'est ouverte et que je suis rentré dedans. J'ai été projeté à plus d'un mètre, mais j'ai pu m'en sortir indemne.


En deuxième année de lycée, le maître a ouvert ma sagesse et a poussé mes notes du plus bas au plus haut de la classe. À l'université et en deuxième année, mes notes étaient toujours parmi les meilleures.


Au cours de mes études supérieures, j'ai participé à des concours, remporté des prix, publié des articles et reçu des bourses nationales. Après avoir terminé ma maîtrise, je suis allé dans une bonne université pour poursuivre mon doctorat.


Au cours de la deuxième année de mes études de doctorat, en raison de l'évolution insatisfaisante de mon projet de recherche et de la publication d'articles, mon humeur s'est dégradée de jour en jour.


Comme mon projet était différent du programme de mon conseiller, je ne pouvais pas en discuter avec lui.


En voyant que d'autres étudiants avaient commencé à publier des articles, et que leurs projets se déroulaient bien, la pression dans mon esprit a augmenté, et je n'ai fait aucun progrès dans mon projet de recherche.


Dans le même temps, l'interférence de la luxure a refait surface et a réduit ma confiance dans la cultivation J'ai commencé à trop manger pendant longtemps et je pleurais tous les jours dans le dortoir.


En raison d'une suralimentation prolongée, j'ai eu des problèmes de santé. J'avais souvent mal à l'estomac et mon poids augmentait rapidement, ce qui ne faisait qu'aggraver ma dépression.


Toutes ces choses ont créé un cercle vicieux. Je savais qu'elles étaient toutes la persécution des forces anciennes qui voulaient que j'échoue dans ma cultivation.


Comme ma conscience principale n'était pas claire, je ne pouvais pas comprendre le Fa quand je lisais Zhuan Falun, et je perdais souvent ma concentration en écoutant les enseignements audio du Fa.


Cela a duré un an, par intermittence. Cependant, même dans cette circonstance, le Maître ne m'a pas abandonné. Au début du printemps de cette année, les commentaires de l’évaluation d’un de mes articles sont revenus et on m'a demandé de le réviser.


Les trois commentaires des réviseurs sur mon article étaient médiocres. Ils considéraient que mon article n’avait rien de nouveau et ne valait pas la peine d'être publié. Ce fut un coup terrible, et j'ai pleuré longtemps. J'ai attendu un mois pour le réviser.


Mais pendant que je le révisais, quelque chose de miraculeux s'est produit. Même s'il était difficile de répondre aux commentaires des réviseurs et que je ne connaissais même pas les éléments nécessaires à la révision, le processus de révision s'est déroulé exceptionnellement bien.


J'ai même pu soumettre l'article révisé avant la date limite. Mais par la suite, cet article a été renvoyé deux fois pour une nouvelle révision. Lorsqu'il a été renvoyé pour la troisième fois, mon humeur s'est à nouveau dégradée. J'ai eu l'impression que les correcteurs me mettaient délibérément dans l'embarras.


J'étais en colère et je me plaignais aux gens, je ne voulais pas étudier, et je regardais des vidéos et les actualités au bureau tous les jours. Je voulais briser cet état et, une fois de plus, j'ai commencé à transcrire le Fa.


En faisant cela, j'ai soudain compris ce que j'avais fait de mal pendant cette période. Après avoir commencé mes études de doctorat, j'avais toujours eu le sentiment que le conseiller que j'avais choisi n'était pas assez bon pour me superviser.


Voyant que mes camarades de classe avaient acheté de nouvelles maisons, je me suis plaint que mes parents étaient incapables, qu'ils ne me donnaient pas assez d'argent, etc.


Tout cela n'était que jalousie mêlée aux attachements d’admirer des personnes de haut rang et de vouloir prendre des raccourcis.


Après m'être débarrassé de ces pensées néfastes et en repensant à cette expérience, j'ai réalisé que mes parents, mon conseiller et même les examinateurs m'aidaient tous à améliorer mon tempérament. Mes plaintes à leur sujet avaient à voir avec le fait que je ne croyais pas dans le Maître et le Fa. J'ai toujours voulu à tout prix sortir du lot.


Quand j'ai vu que d'autres avaient publié leurs articles et que leurs projets avançaient, je me suis blâmé et j'ai blâmé le conseiller. C'était l'attachement de la jalousie et l’arrogance.


J'ai souvent pensé que je méritais le meilleur et que je devrais être meilleur que tout le monde. Depuis que je suis petit, j'étais très jaloux à cause de l'influence de mon environnement.


Lorsque les autres me posaient des questions, j'avais souvent peur qu'ils me surpassent, alors je choisissais de ne pas répondre directement aux questions, ou de leur dire que je ne connaissais pas les réponses.


Le maître a dit :

    " Il y a une règle: au cours de la cultivation et de la pratique, si une personne ne se débarrasse pas de sa jalousie, elle n’arrivera pas à obtenir le Fruit juste, il lui sera impossible d’obtenir le Fruit juste."(Septième conférence, Zhuan Falun)


C'est pourquoi, lorsque j'envoie des pensées droites, je me concentre sur l'élimination de la jalousie. Pendant un certain temps, j'ai pensé que je m'en étais complètement débarrassé. Ce n'est qu'alors que j'ai réalisé que ma jalousie était encore cachée. Dans le passé, je surpassais les autres dans les études, donc ma jalousie ne se montrait pas.


Lorsque les réussites des autres ont dépassé les miennes, ma jalousie, mon arrogance et ma tendance à mépriser les autres se sont manifestées.


En me remémorant mon état de cultivation initial, c’était exactement comme ce qu’a dit le Maître :

    " C’est pourquoi ils se battent et se disputent toute leur vie, le cœur écorché vif; ils se sentent très amers et à bout, ils pensent que c’est injuste. Ils ne peuvent ni bien manger ni bien dormir et sombrent dans le désespoir ; quand ils deviennent vieux, leur corps est complètement délabré et toutes sortes de maladies apparaissent. " (Septième conférence, Zhuan Falun)


Après avoir commencé à transcrire le Fa, à envoyer des pensées droites et à découvrir mes attachements tels que la luxure, la jalousie, le ressentiment et l'arrogance, ma dépression a disparu. Ma conscience s'est allégée, et j'ai pu sourire à nouveau.


Traduit de l’anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/11/14/188242.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.