France – À Paris, Lyon et sur des plages des Caraïbes, les gens condamnent le PCC et ses agissements inhumains

En ce début d’automne, les pratiquants de Falun Dafa en France ont organisé plusieurs activités afin de présenter la pratique et d' informer les gens que plus de 360 millions de Chinois ont d’ores et déjà démissionné du Parti communiste chinois. Leur intention était aussi d’aider résidents chinois et touristes à démissionner du Parti.


Le nombre de personnes contractant le virus du PCC (coronavirus) a récemment commencé à augmenter en Europe, et de plus en plus de gens perçoivent de plus en plus clairement la vraie nature du PCC. Faisant référence à la façon dont le PCC prélève de force les organes de personnes vivantes pour d'énormes profits, un Français a commenté lors d’une activité à Belleville : "Le Parti communiste est un démon. Seuls des démons feraient une chose aussi inhumaine! "

Chaque week-end, les pratiquants organisent des activités sur la place des droits de l’homme à Paris.
Les touristes signent une pétition pour aider à mettre fin à la persécution.

"Le PCC vole leur liberté aux Chinois"
Depuis plusieurs années chaque dimanche après-midi, les pratiquants font des démonstrations des exercices de Falun Gong sur le Parvis des Droits de l'Homme à Paris. Ils parlent également aux gens de la persécution en Chine.


Thibaut, membre d'un groupe vétérinaire, est venu sur la place le 11 octobre. Il a signé la pétition et a dit que le PCC prive les Chinois de leur liberté et que son système politique est problématique.


Il a déclaré ne faire aucune confiance au gouvernement chinois parce qu'il censure les informations, contrôle Internet en Chine et diffuse de fausses informations sur le coronavirus. "Le PCC est un système politique répressif. Il restreint la liberté de pensée des Chinois ", a-t-il dit.


En tant qu'assistante sociale, Celia a été bouleversée d'apprendre que les pratiquants du Falun Dafa sont persécutés et que beaucoup ont même eu leurs organes prélevés de force par le PCC dans un but lucratif.


Elle a dit: "Le monde a donné au Parti communiste chinois trop de pouvoir alors il peut faire ça. La France a condamné ce que la Turquie a fait aux Arméniens. Pourquoi ne condamnent-ils pas les crimes d'inhumanité du PCC? Ils doivent avoir un intérêt politique et économique. "


Paris Belleville: "Voir l'avenir en apprenant de l'histoire"
Les pratiquants organisent des activités à Belleville à Paris tous les samedis après-midi. Après avoir entendu parler de la persécution en cours en Chine, Stéphane, un historien, a dit: "Des gens comme vous ont été persécutés depuis tant d’années et c’est maintenant je le découvre, si vous n'étiez pas là pour me le dire j'aurais du mal à le croire. Je suis très triste. Nous vivons dans une hypocrisie totale. Les médias français tapent sur d'autres pays mais ne visent pas la Chine. C'est de l'hypocrisie. "


Il a dit que le PCC sait très bien comment manipuler les gens. Il ne permet pas aux gens d'apprendre la véritable histoire afin de pouvoir envisager l'avenir. "En apprenant de l'histoire, nous pouvons voir le futur ", a-t-il dit.


Il y a un quartier chinois à Belleville. Beaucoup de propriétaires de magasins et de restaurateurs chinois ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.

"Je m'appelle liberté d'expression. Je suis contre le Parti communiste!"
Les pratiquants locaux ont organisé une journée d'information sur la place de la Croix-Rousse à Lyon en septembre.


Un homme a parlé à un pratiquant pendant un long moment. Il a dit que le régime chinois c'est le totalitarisme. "C'est une fausse démocratie. C'est une dictature à parti unique ".


Il sait que les Chinois et de nombreuses minorités sont persécutés. "Quiconque n'est pas en phase avec Pékin ou ne subit pas le lavage de cerveau du communisme rouge sera averti ou étiqueté. Personne n'a à aucun moment la liberté d'expression ou la liberté de pensée ", a-t-il dit.


Il a dit que la démolition du mur de Berlin arriverait en Chine et que les gens attendent ce tournant historique.


"Je m'appelle liberté d'expression. Je suis contre le parti communiste! " S'est-il exclamé.


Guadeloupe: En savoir plus sur le Falun Dafa dans une station des Caraïbes
Située dans les Caraïbes françaises, la plage de Saint-Félix en Guadeloupe attire à la fois les habitants et les touristes. Les gens viennent profiter de la belle plage et de la forêt de mangroves peuplées de nombreuses espèces d'oiseaux.


Les pratiquants de Falun Dafa y organisent des événements d'information chaque premier dimanche du mois.


Chaque premier dimanche du mois, une journée d'information est organisée sur la plage de Saint-Félix en Guadeloupe .

Beaucoup de gens connaissent déjà la persécution mais sont choqués d'apprendre que le PCC prélève des organes sur des pratiquants de Falun Dafa de leur vivant, en Chine. La plupart des gens savent seulement que les Ouïghours sont persécutés.


Les pratiquants organisent également des exercices collectifs tous les dimanches matin sur la plage des Amandiers à Sainte-Rose et sur la plage de Roseau à Capesterre Belle-Eau.


Version anglaise :
France: “The Chinese Communist Party Robs People’s Freedom”
Version chinoise :
法国民众-中共掠夺了人民的自由(图)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.