Ville de Harbin, province du Heilongjiang : Huit pratiquants de Falun Gong arrêtés en une journée

Le 22 septembre 2020, huit habitants de la ville de Harbin, province du Heilongjiang, ont été arrêtés et deux autres ont disparu deux jours plus tard après avoir été pris pour cible pour leur croyance en Falun Gong, discipline ancestrale spirituelle et de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


M. Lin Jinpeng a été arrêté vers 14 heures le 22 septembre devant son immeuble d'habitation, alors qu'il revenait d'un voyage d'affaires en dehors de la ville. La police l'a emmené au poste de police de Daokoujie et a confisqué la clé de sa maison. Ils ont ensuite fouillé son domicile et arrêté sa femme, Mme Liu Hui, et une autre pratiquante, Mme Zhang Jinsheng, qui se trouvait chez eux.


La police a confisqué les deux imprimantes du couple, trois ordinateurs portables, des livres de Falun Gong et des calendriers 2021 portant des informations à propos du Falun Gong. De nombreux outils utilisés pour fabriquer les calendriers, dont un perforateur et un coupe -papier, ont également été saisis.


M. Lin a refusé de fournir des renseignements à la police lors de l’interrogatoire . Il a été libéré le 23 septembre, vers 1 h 30.


Mme Liu et Mme Zhang ont été envoyées dans le centre de détention no 4 de la ville de Harbin le 23 septembre après avoir été obligées de passer un examen physique.


Le 22 septembre, une quatrième pratiquante, Mme Wang Shurong, septuagénaire, a également été arrêtée. La police a saccagé sa maison et confisqué ses livres du Falun Gong ainsi qu'une photo du fondateur du Falun Gong. Elle a été libérée dans la soirée après avoir été forcée d’écrire une déclaration par laquelle elle renonçait à Falun Gong.


Le 22 septembre, vers 17 heures, quatre autres pratiquants ont été arrêtés. Mme Kai Hong et M. Liu Baocai ont tous deux vu leurs maisons saccagées. Les noms des deux autres pratiquants ne sont pas connus.


Le 24 septembre 2020, deux autres pratiquants, Mme Liu Bobin et M. Liu Zengkui, ont disparu. Leurs familles soupçonnent qu’ils ont été arrêtés ou se sont cachés pour éviter l'arrestation.


Version chinoise disponible à :
http:// www.minghui.org/2020/9/26/哈尔滨市及周边地区多位法轮功学员被绑架-412311.html

Traduit de l’anglais
Version anglaise:
https://en.minghui.org/html/articles/2020/10/7/187724.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.