Des fleurs d’Udumbara découvertes en Guadeloupe

Cette île de la Caraïbe française a été le point de départ de la cultivationde nombre de pratiquants, restés en Guadeloupe ou ayant ensuite été vivre ailleurs (France métropolitaine surtout).


Partie de Guadeloupe pendant 10 ans (en Guyane quatre ans afin de participer à faire connaître Dafa, puis en Région parisienne six ans), je suis revenue dans mon île natale en juillet 2018.


J’ai d’abord logé chez mes parents pendant cette première année de retour en Guadeloupe entre juillet 2018 et mai 2019.


Le jour de mon aménagement dans mon nouveau logement en mai 2019, j’avais demandé à quelques pratiquants de me donner un coup de main pour transporter mes meubles. Parmi eux, se trouvait un canapé tout neuf, encore emballé dans son carton que j’avais acheté en décembre 2018 lors d’un salon " Santé Bien-être " où nous tenions un stand de Falun Dafa. Le stand de meubles se trouvant juste à côté, nous leur avions présenté la pratique, sympathisé et finalement, je leur avais acheté un canapé en prévision de mon futur logement. Depuis fin décembre, il était donc stocké dans un couloir de la maison de mes parents.


En attendant l’arrivée des pratiquants, nous avons commencé à sortir les meubles que j’emportais. En sortant le canapé sur la terrasse, j’ai alors aperçu des petits points blancs sur le carton, à l’arrière du canapé.


Je me suis approchée et, surprise, une dizaine de petits brins fins surmontés de petites « têtes » blanches se dressaient joliment en ligne.


Mon cœur a bondi de joie en reconnaissant les magnifiques fleurs célestes d’Udumbara.


Fleurs découvertes le 1er mai 2019


Je les ai montrées à mes parents et leur ai expliqué ce qu’étaient ces fleurs. D’abord très dubitatifs, je leur ai lu quelques articles de Minghui sur ces fleurs et là, ils ont commencé à mieux appréhender leur existence.


Mes parents ne pratiquent pas Falun Dafa, mais ma mère a plusieurs fois lu le Zhuan Falun, regardé les Neuf conférences audiovisuelles et aussi pratiqué plusieurs fois avec moi dans le passé.


Selon les soutras bouddhistes, "Udumbara " vient du sanskrit et signifie " une fleur auspicieuse du ciel. "


Dans les écritures bouddhistes, il est dit : " Les fleurs d’Udumbara fleurissent une fois tous les trois mille ans, si un Tathagata ou le Roi de la Roue Dorée apparaît parmi les humains. Cette fleur se manifeste à cause de leur grande vertu et de la puissante bénédiction qu’elles apportent au monde humain. "


Des fleurs d’Udumbara étaient déjà apparues précédemment en Guadeloupe entre 2005 et 2007 chez deux familles de pratiquants.


L’arrivée des pratiquants pour le déménagement a, non seulement fini de convaincre mes parents, mais a constitué une magnifique surprise pour les nouveaux pratiquants qui n’en avaient jamais vues.


Photo 2 Mai19


Par la suite, nous avons découpé et gardé le petit morceau de carton d’emballage où se trouvaient les fleurs et ma mère l’a rangé précieusement dans la maison. Régulièrement, elle se munissait d’une loupe pour les regarder, affirmant même plusieurs fois avoir vu des Falun dessus et plusieurs couleurs…


Un an plus tard, en juillet 2020, le carton est toujours là, rangé dans la bibliothèque de mes parents, où se trouvent quelques livres de Dafa. Certains brins ont disparu, mais la plupart des fleurs sont encore visibles.


Samedi dernier, quelle ne fut pas ma surprise en entendant ma mère s’exclamer : " Il y a de nouvelles fleurs ! "


En effet, dans la bibliothèque où est rangé le morceau de carton avec les anciennes fleurs, sur le bois de l’étagère située juste en dessous du carton, s’alignent une belle dizaine de fleurs d’Udumbara.


Fleurs d'Udumbara découvertes le 20 juillet

Photo 20 juillet

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.