Mon enfant et moi coopérons pour clarifier la vérité pendant l'épidémie

Je vis dans une ville près de la ville de Wuhan. J'ai eu un accident en conduisant mon vélo électrique le 31 décembre 2019. Le vélo a heurté un morceau de bois sur la route et a fait plusieurs tonneaux. Je suis tombée par terre et n'ai pas pu me relever. Mon mari a appelé les urgences. On m'a emmenée à l'hôpital et les radiographies ont montré que j'avais une fracture comminutive. J’étais incapable de marcher.


Cependant, j'étais déterminée à suivre le chemin que Maître Li a arrangé pour moi, de refuser l'opération, à ne pas prendre de médicaments et à quitter l'hôpital. Cinq ou six jours plus tard, le plâtre a été retiré. J'ai senti que le Maître était à mes côtés et qu'il prenait soin de moi, afin que je puisse prendre les bonnes décisions en tant que pratiquante. Le deuxième jour après que le plâtre a été enlevé, ma fille s'est réveillée et m'a dit : "... il ne reste qu’un peu de qi noir qui se dégage tout seul..." (Deuxième leçon, Zhuan Falun). Je savais que c'était une allusion du Maître.


Ma fille a moins de 10 ans et elle pratique le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, avec moi depuis sa naissance. Bien que ferme dans Dafa, elle aime jouer. Afin de bien m'occuper d'elle, j'ai renoncé à un travail bien payé pour un autre moins bien payé près de chez moi. Je lui ai fait étudier le Fa pendant une heure tous les matins et tous les soirs. Nous avons étudié tous les enseignements du Maître. Nous avons pratiqué les exercices par intermittence. Elle est claire sur les principes du Fa.


Elle insiste sur la clarification de la vérité concernant Dafa, et m'encourage à le faire depuis qu'elle a trois ans. Elle a coopéré avec moi dans le cadre de divers projets de clarification de la vérité. Elle était à la maison pour les vacances scolaires d'hiver quand j'ai eu l'accident. Elle m'a accompagnée tous les jours pour étudier le Fa jusqu'à minuit et envoyer des pensées droites. Elle m'a également aidée dans les tâches ménagères, comme préparer le petit déjeuner et faire son lit. Son xinxing s'est élevé et ses attitudes enjouées et paresseuses ont peu à peu disparu.


Un jour, je lui ai parlé de la cause de mon accident. J’ai dit : "Récemment, mes compagnons de pratique et mes collègues m'ont beaucoup félicitée. Inconsciemment, j'ai développé des pensées de complaisance et de se faire valoir, ce que je n'ai pas réalisé".


J'ai continué : "Je devrais me rendre compte que c'est mon propre attachement à la complaisance qui a suscité les louanges des gens. Cependant, je m’étais trop relâchée dans la cultivation et n'ai pas regardé à l'intérieur. Je pensais que je me cultivais bien". Ma fille a dit sérieusement : " Ta mentalité de complaisance a bel et bien grandi, et doit être supprimée. Sinon, cela peut engendrer une interférence démoniaque de ton propre esprit". J'ai été choquée en entendant cela.


Après l'accident, je me suis calmée et j'ai passé beaucoup de temps à étudier et à réciter le Fa et à envoyer des pensées droites prolongées pour nettoyer ma propre dimension. J'ai découvert de nombreux attachements profondément cachés. Peu à peu, ma cultivation s'est beaucoup améliorée, ce qui m'a permis d'affronter l'épidémie à venir avec des pensées droites.


Abandonner les attachements pendant l'épidémie
J'avais étudié le Fa à la maison pendant environ 20 jours avant que le coronavirus de Wuhan n'éclate aux alentours du 20 janvier, quelque chose de réellement alarmant. La ville de Wuhan a été confinée. Quelques jours plus tard, le confinement s'était étendu à notre région. Le quartier résidentiel où je vis était également confiné. Les gens n'étaient pas autorisés à entrer ni sortir librement. Les marchandises étaient livrées sur demande.


Un jour, ma fille a trouvé des dizaines de brochures de clarification de la vérité dans un cabinet et a demandé si elle pouvait les distribuer dans la commune, six exemplaires à chaque fois. J'ai longtemps hésité avant de donner ma permission. Pendant qu'elle sortait pour distribuer les brochures, j'émettais des pensées droites à la maison. À ce moment-là, j'avais très peur, parce que la commune était bouclée et qu'on pouvait être découvert en sortant de chez soi. Une fois la tâche terminée, elle revenait en souriant, alors que je tremblais.


J'avais étudié le Fa pendant longtemps et envoyé des pensées droites quatre fois par jour - une heure à chaque fois. Je souhaitais qu'elle attende quelques jours avant de sortir à nouveau. Cependant, elle m'a dit : "Je veux les distribuer tous avant que l'épidémie n'arrive dans notre commune". Je n’ai rien pu dire sinon coopérer et envoyer des pensées droites chaque fois qu'elle sortait.


Une fois, elle est partie à minuit et n'est rentrée que beaucoup plus tard. Je ne pouvais pas sortir pour la chercher. J'ai continué à demander au Maître de la protéger. Quand elle est revenue, elle m'a dit qu'elle avait dû rester dans un couloir pendant longtemps pour éviter les gens, donc cela a pris plus de temps que d'habitude.


Mon esprit était dans le désarroi, à un moment luttant contre la peur, et l’instant d’après envoyant de fermes pensées droites. Je ne pensais pas que mon attachement à la peur était si fort. En fait, j'avais coopéré avec un compagnon de pratique pour clarifier la vérité face à face dans la rue il y a quelques années. Nous sommes même allés dans une petite usine pour clarifier la vérité aux ouvriers. À l'époque, de nombreux compagnons de pratique pensaient que nous avions tous les deux de fortes pensées droites. Cependant, je sais maintenant que la peur était cachée au plus profond de mon cœur.


Un jour, après que ma fille soit revenue après avoir distribué les documents, je lui ai dit que j'avais peur. Elle a répondu : "Ce n'est pas toi mais la perversité qui a peur." Après qu'elle ait fini de distribuer des dizaines de brochures, j'ai dû chercher la racine de ma peur. Dans le processus qui consistait à éliminer ma peur en envoyant sans cesse des pensées droites, j'ai progressivement retracé sa racine. J'ai réalisé que ma peur venait d'une de mes arrestations. Je n'avais pas bien fait après mon arrestation à ce moment-là. Depuis lors, j'étais dans l'ombre de la peur au moment de clarifier la vérité. En commençant à éliminer la racine de la peur causée par la persécution et en me corrigeant, j'ai senti que mon xinxing s'était amélioré.


Peu après le confinement, des cas de coronavirus ont été confirmés dans la région ainsi que dans notre quartier résidentiel. Un avis de cas confirmé a été affiché dans l'unité voisine, et un autre avis de cas suspects a également été affiché dans le bâtiment derrière, ce qui a fait peur à tout le monde.


C'est alors que mon mari a commencé à avoir une toux sèche. J'ai commencé à avoir des démangeaisons à la gorge et j'essayais de ne pas tousser. La peur a repris le dessus, même si je savais qu'un pratiquant ne tomberait pas malade. Mais la forte peur me faisait encore trembler. J'ai étudié le Fa du matin au soir tous les jours. Je me suis progressivement débarrassée de ma peur. J'ai réalisé qu'elle était causée par l'attachement à la maladie caché au fond de moi-même.


Confronté aux peurs jour après jour, j'ai continué à étudier le Fa et à creuser toutes sortes de notions et d'attachements humains dans les profondeurs de mon esprit. Peu à peu, j'ai pu me défaire de la peur de l’épidémie. Les pensées droites me dominaient. Je n'avais plus l'impression que ma gorge me démangeait, ce qui en réalité doit être considéré comme un processus de purification pour un pratiquant. Pour les gens ordinaires, l'épidémie est une élimination. Ma fille a dit : "Je me rends compte que la toux de papa n'est qu'une illusion, qui est causée par notre inquiétude mutuelle. Sa toux s'est intensifiée pour nous mettre à l'épreuve".


Un jour, ma peur de l'épidémie est réapparue et j'ai dit à ma fille : "Maman s’inquiète de ne pas survivre à cette épidémie". Ma fille a dit : "Nous allons assurément survivre. Cependant, je crains que les gens ordinaires ne survivent pas". Elle a voulu sortir pour afficher les mots salvateurs le plus vite possible.


Comme nous n'avions ni autocollants ni imprimante, elle a écrit à la main sur de petits morceaux de papier : " Ordonnance salvatrice pour la pneumonie : dire sincèrement Falun Dafa est bon, peut vous sauver la vie pendant la crise ", " Ordonnance salvatrice pour la pneumonie : se retirer du PCC et de ses organisations de la jeunesse, peut vous sauver la vie ". Le numéro de téléphone à appeler est..." Puis elle a soigneusement dessiné une fleur de lotus rose au dos du billet. Chaque morceau de papier n'avait que la taille de la paume de la main. Sans colle, on faisait cuire des pommes de terre à la vapeur et on les coupait ensuite en deux. En frottant le côté coupé d'une pomme de terre contre le mur, puis en posant le petit morceau de papier dessus, on obtenait un autocollant qui était affiché rapidement.


Ma fille sortait pour afficher les autocollants au petit matin tandis que je faisais face à mon propre attachement à la peur et aux notions humaines. Une fois, elle a voulu sortir pour afficher à nouveau des autocollants. Elle a dit : "Je fais juste des courses. C'est le Maître qui fait tout". Je n'ai rien dit et j'ai réalisé que c'était une allusion du Maître pour m'encourager à ne pas avoir peur. Le lendemain matin, ses mots sont apparus dans mon esprit juste après avoir ouvert les yeux : "Je fais juste des courses. C'est le Maître qui fait tout". Je l'ai laissée sortir à 7 heures du matin, tout en envoyant des pensées droites pour elle.


Chaque fois qu'elle revenait, je sentais une intensité lumineuse dans ma dimension physique, dans mon esprit, et même dans notre environnement. Un jour, je lui ai dit : "Quand tu sors pour afficher les autocollants, j'ai encore un peu peur". Elle a dit : "Maman, il n'est pas juste d'avoir peur, parce que je pose les autocollants de Dafa pour sauver des êtres vivants". Je savais que je devrais éliminer ma peur et mes notions humaines au moment où la rectification de Fa arriverait dans le monde humain.


Le Maître a dit:

    "Le Fa peut briser tous les attachements, le Fa peut briser toutes les perversités, le Fa peut briser tous les mensonges, le Fa peut affermir la pensée droite. " ("Éliminer l' interférence", Points essentiels pour avancer avec diligence II)


Je savais que tout venait du Fa, alors j'étudiais le Fa toute la journée. Le soir, je me libérais de mon état d'inquiétude. Après plus d'un mois et demi, j'ai découvert que ma conscience principale était devenue beaucoup plus forte, et je n'avais plus aussi peur chaque jour. Mes pensées droites commençaient à dominer.


Un jour, je me suis rendue compte que je m’étais améliorée dans ma cultivation. J'ai découvert que la mentalité de me mettre en avant ainsi que d’autres attachements étaient tous au même niveau. Ils ne se manifestaient qu'à un niveau particulier. Une fois qu'on a dépassé ce niveau, ils disparaissaient. Je ne voulais tout simplement plus me mettre en avant. J'avais l'impression que se mettre en avant était sale, et de peu d’énergie.


Éliminer l'autoprotection - Faire le bon choix
Pourquoi ai-je pu dépasser cela petit à petit en tout juste un mois ? L'épidémie a touché la nature de mon autoprotection. Dans le choix difficile entre « soi-même » " ou l'"altruisme", j'ai choisi les êtres vivants.


Dans le passé, même si je savais en théorie que la racine de l'ancien univers est l'égoïsme, je n'avais jamais sérieusement abordé cette question. En surface, il semblait que je cultivais diligemment et faisais les trois choses mécaniquement. Quand j'ai réalisé cette racine de l'égoïsme, j'ai eu l'impression de sortir d'une coquille épaisse, sale et solide. Je pouvais sentir que le véritable soi est innocent et désintéressé. En même temps, quand j'ai trouvé mon vrai moi, ces attachements ont pu être facilement supprimés. Ils n'étaient qu'une couche de poussière à la surface. Je n'avais plus besoin de tourbillonner dans ces tourbillons d’attachement.


J'ai aussi compris pourquoi les gens ne voulaient pas nous écouter dans le passé quand nous leur clarifiions la vérité. Lorsque nous sommes scellés par cette épaisse coquille d'"égoïsme" et d'" indifférence", ce que nous disons n'a pas le puissant pouvoir de la pure compassion bienveillante, et n'est pas notre moi véritable, donc il n'est vraiment pas efficace.


Après avoir pris connaissance de ce qui précède, quelque-chose s'est produit. Dans le passé, j'avais demandé à ma fille d'apporter à une dame de la famille de mon mari le logiciel permettant de briser le blocus de l'Internet, et j'avais également essayé de l'informer par téléphone. Ni l’une ni l’autre n’avions pu la joindre. Alors, elle est venue à la maison pour chercher le logiciel. Elle n'était jamais venue chez moi auparavant. Je me suis rendue compte que cet "égoïsme" et cette " insensibilité " étaient le fait de l'ancien univers, très semblable aux forces anciennes. Le Maître insiste toujours sur l'importance d'étudier le Fa.


Surtout à la fin de la rectification du Fa, pour connaître des changements fondamentaux, il faut bien étudier le Fa. Seul Dafa peut changer une vie "égoïste" de l'ancien univers et la transformer en une vie d'altruisme et de désintéressement.


Je constate également que de nombreux compagnons de pratique, comme moi, qui ont cultivé dans le Fa depuis une vingtaine d'années et se sont éveillés à certains principes du Fa, ont tendance à parler de leurs propres compréhensions, pensent que leurs propres compréhensions sont justes et parlent rarement de ce qui est dit par le Fa, lors de partages du Fa. Cette autosatisfaction nous empêche de nous abandonner nous-même et d'étudier le Fa avec un esprit humble. En fait, cette autosatisfaction est un grand manque de respect envers le Fa. Pendant longtemps, de nombreux compagnons de pratique n'ont pas compris le Fa, et ont été incapables de changer fondamentalement. Parfois, nous avons encore tendance à dépendre de nos compagnons de pratique et du groupe dans son ensemble, au lieu de cultiver selon le Fa et de comprendre le Fa. Par conséquent, le Fa ne se révélera pas à nous.


Désintégrer les pensées négatives
J'espère qu'en plus de sauver d'urgence les êtres vivants, les pratiquants étudient aussi davantage le Fa, se cultivent bien et trouvent les attachements qui existent depuis longtemps, mais qui n'ont pas été identifiés. Ce n'est qu'en s'assimilant au Fa que l'on peut vraiment offrir le salut aux êtres vivants. Après tout, ce n'est pas notre corps physique, mais le Fa qui peut sauver les êtres humains.


En même temps, j'ai découvert que c'est très puissant d’envoyer des pensées droites. Dans le processus d’envoi de pensées droites pendant un long moment, j'ai découvert que certaines choses qui avaient été arrangées depuis longtemps par les forces anciennes dans mon corps étaient désintégrées. Elles m'ont toujours entravée et contrôlée, m'empêchant de reconnaître réellement mes attachements et mes notions humaines. Elles ont également amplifié mes attachements et les ont rendus tenaces et difficiles à enlever.


En même temps, ces substances corrompues m'ont aussi rendu insensible et indolente. L'envoi de pensées droites sur une longue durée a également désintégré beaucoup de facteurs pervers derrière les gens du quartier résidentiel. Nous devons être attentifs lorsque nous envoyons des pensées droites durant cette épidémie.


Alors que je coopérais avec ma fille pour clarifier la vérité, et que j'étudiais le Fa tous les jours et me cultivais pour m'améliorer jusqu'à un certain niveau, j'ai compris avec l'aide du Maître, que je devrais écrire que les gens pendant l'épidémie étaient sauvés en disant sincèrement "Falun Dafa est bon", et l'afficher dans le centre de fitness où plus de gens peuvent le voir en faisant les exercices. Comme auparavant, ma peur a refait surface : "Tant de gens liraient mon écriture. Je suis la seule pratiquante dans mon quartier ..."


Après bien des délibérations, j'ai lâché ma peur, entre moi et les êtres vivants, j'ai choisi de m’abandonner moi-même. Ma fille a de nouveau affiché l'avis au petit matin. Plus tard, j'ai découvert que de nombreuses personnes s'entraînaient dans le centre de fitness près de chez moi. J'étais heureuse et j'avais aussi peur. J'envoyais sans cesse des pensées droites pour dissiper mes notions humaines et étudier le Fa. En même temps, En même temps, j'ai remarqué qu'il y avait moins de toux grave dans le quartier.


Ma fille m'a raconté un rêve qu'elle a fait cette nuit-là après avoir posté la lettre. Dans ce rêve, je pratiquais le deuxième exercice à la maison, face à l'arrière du mur, où il y avait une immense photo du Maître couvrant le mur tout entier. Maître était en kasaya, se tenant sur un grand lotus, et émettait des rayons dorés étincelants autour de son corps, qui montrait une sacralité magnifique indescriptible. Il y avait deux dragons dorés de chaque côté du Maître. Maître et les dragons d'or se trouvaient au-dessus des nuages colorés. Derrière le Maître se trouvait un palais céleste, doré et brillant comme la scène vue à l’arrière-plan du spectacle Shen Yun. Le tableau était fixé et accroché au mur, mais la scène à l'intérieur du tableau était dynamique, et la lumière du Maître rayonnait constamment. Dans le rêve, ma fille était perdue, mais je la retrouvais. J'ai été vraiment émue quand ma fille m'a raconté son rêve. Je savais que le Maître m'encourageait et me rassurait, qu'avec la protection du Maître, on doit faire tout ce qu'on peut pour sauver les êtres vivants.


Une confiance absolue et inconditionnelle dans le Maître
Plus tard, j'ai réalisé que je devais clarifier la vérité depuis le balcon. J'ai essayé, mais l'effet n'était pas très bon, ce qui était un peu décevant. Mais, aujourd'hui, je me rends compte que je devais persister et que la situation finirait par changer. Je sens qu'il est très difficile de faire chaque pas dans le Fa et que chaque pas nécessite une confiance totale et inconditionnelle en Maître. Chaque pas est une chute d’eau entre la vie et la mort des êtres. Chaque pas est aussi un changement vital qui m’est propre.


Je ne lis pas les nouvelles sur Internet, ni les nouvelles de l'épidémie envoyées sur mon téléphone portable. Je supprime simplement les messages. Je me contente d'étudier le Fa et de lire des articles sur le site Minghui pour m'améliorer sur la base du Fa. J'ai également besoin de savoir ce que signifie le Fa sur ces questions d'actualité, afin de pouvoir faire de mon mieux pour cultiver et sauver plus d'êtres humains. En même temps, je trouve que les articles du site Minghui peuvent aussi me corriger rapidement lorsque mes pensées droites ne sont pas puissantes et que mes pensées négatives sont pesantes. Cela peut m'aider à atteindre instantanément de puissantes pensées droites.


Lorsque je coopère avec mon enfant, surtout dans les premiers temps où j'avais beaucoup de peur, la regardant, elle qui était pure et sans peur, j'ai un jour ri et j'ai dit : "Maman a tellement peur. C'est toi qui m'as forcée à aller de l'avant. Quand j'ai lâché beaucoup d'avantages matériels pour que tu puisses cultiver, je n'ai jamais pensé qu'un jour tu pourrais m'aider comme ça. Je ne te traiterai plus comme une petite compagne de pratique. Tu es comme moi, une disciple de Dafa de la période de la rectification du Fa. Tu te cultives beaucoup mieux que moi." Elle m'a demandé d'arrêter de dire de telles choses.


En plus de voir sa pureté, son désintéressement et sa foi en Dafa et en Maître, je trouve aussi beaucoup de choses sur lesquelles elle peut s’améliorer, comme le fait de ne pas savoir comment cultiver solidement et de ne pas avoir trouvé beaucoup de ses attachements. Elle me parle aussi de la façon de trouver mes propres attachements. Je peux voir objectivement sa cultivation. Je me rends compte que ce n'est pas elle mais le Maître qui nous aide à avancer. Tout est arrangé par le Maître.


J'ai progressivement mûri dans ma cultivation, je suis passée de l'état de moindre énergie, d’ostentation, de validation de moi-même et de complaisance, à l'état de croire en Maître et dans le Fa. Le Maître est grand ! Dafa est tout puissant ! Je ne veux pas me valider moi-même, mais seulement Dafa.


Traduit de l'anglais:
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/4/183511.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.