Fahui allemand -Faire l’expérience du pouvoir de Dafa en travaillant à la promotion de Shen Yun

Vénérable Maître
et compagnons de cultivation :

J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa, également appelé Falun Gong, en 2009. C'est mon premier article de partage d'expérience. En écrivant cet article, j'ai passé en revue ma cultivation jusque là. Jusqu'à il y a environ trois ans, je cultivais seule, car il n'y avait aucun pratiquant dans ma région. Néanmoins, je n'ai pas manqué de trouver mes attachements.


Cultiver sérieusement
Jour après jour, je faisais les exercices et augmentais sans cesse mon temps de pratique. Au début, ma santé a empiré, ce qui m'a fait penser que toutes mes anciennes maladies étaient revenues. Je n’avais pas réalisé que c'était le nettoyage de mon corps. Cependant, j'étais certaine de devoir continuer les exercices, sinon tout serait vain. C'est ce qu'un autre pratiquant m'a dit, alors j'ai continué à les faire. Mon corps a été nettoyé petit à petit et mon état s'est amélioré après six mois. Ensuite, j'étais prête à approfondir ma connaissance de Dafa.


Six mois plus tard, on m'a donné une copie de Zhuan Falun. J’ai lu 20 pages par jour sans y ajouter la moindre pensée, comme une autre pratiquante l’a conseillé. Parfois, je semblais comprendre quelque chose, ou je tombais plutôt malade. Mais, quand j’arrivais à la fin de chaque section, il semblait que le Maître s'adressait à moi, alors j'ai décidé de relire Zhuan Falun. Depuis, j'ai continué à le lire tous les jours. J'ai compris que je dois cultiver et rembourser mon karma. Un an après, je savais dans mon cœur que je n'étais plus intéressée par ma vie d’avant la cultivation. Dafa était devenu la chose la plus précieuse de ma vie.


Quand j'ai demandé à un compagnon de pratique s'il y avait davantage d’enseignements aussi sages dans le monde, il m'a parlé de Shen Yun. J'ai fait 11 heures de voyage pour voir le spectacle de l’année en cours. Après l'avoir vu, j'ai compris pourquoi j’étais venue dans ce monde.


Le pouvoir du Fa
Avec le temps, je suis devenue de plus en plus préoccupée par la persécution du Falun Gong. J'ai décidé d'aider le Maître dans la rectification de Fa et le salut des êtres. J'étudiais les enseignements avec diligence et faisais les exercices quotidiennement. Mais je n'étais pas claire sur l'efficacité d’émettre des pensées droites.


On m’a offert l’occasion de tenir le stand promotionnel de Shen Yun. Je conduisais trois heures et demie par jour pour rencontrer des personnes prédestinées. Je travaillais avec diligence du matin au soir pour aider le Maître à sauver les êtres dont j’étais responsable. Le Maître a dit : "c’est difficile à endurer, endurez-le quand même. " (Neuvième Leçon, Zhuan Falun )


Avant de devenir pratiquante, mon médecin m'a dit que je ne pouvais rester debout que quelques heures à cause de mes varices. Mais j'ai fait confiance au Maître et j'ai enduré la douleur. Ce n'était pas un problème d'être sur la route toute la journée et de rester debout pendant des heures. Cela m'a aidée à reconnaître le pouvoir du Fa et j’ai fait l’expérience de miracles en raison de ma croyance dans le Fa.


Faire l’expérience de miracles en croyant dans le Fa
J’ai aussi distribué des brochures sur Shen Yun—un jour j’en ai distribué 600 ! —cela m’a rendue heureuse. De retour à la maison tard dans la soirée j’avais encore de nombreuses brochures dans ma voiture, donc je les ai mises dans des boîtes aux lettres.


Les rues étaient encore couvertes de neige, alors je marchais prudemment. Alors que seulement quatre marches me séparaient de la dernière boîte aux lettres, quelque chose a semblé vouloir m'arrêter. Alors que je me dirigeais vers la boîte aux lettres, j'ai glissé, suis tombée des quatre marches et j'ai brièvement perdu connaissance. Je ne pouvais pas me relever quand j’ai repris conscience. Mon pied droit était complètement à l'envers. J'ai crié "Maître" et "Vérité, Compassion, Tolérance", j'ai retourné mon pied, tiré ma botte par dessus et fourré de la neige dans ma chaussure. Je suis rentrée à pied jusqu'à mon appartement du troisième étage. Je continuais à répéter "Maître" et "Vérité-Bonté-Tolérance".


Cette nuit-là, j'ai mis des compresses froides sur mon pied, j'ai lu Zhuan Falun et j'ai écouté les conférences du Maître. Bien que j'étais seule, je sentais que le Maître était à mes côtés. Le lendemain matin, je me suis levée lentement, j'ai enfilé mes collants et j’ai conduit pour me rendre au stand Shen Yun. J’ai tenu le stand toute la journée, mon pied couvert d'un bandage d'eau froide. Malgré ce malheur auto-infligé, mon cœur était de sauver les êtres.


J'ai compris que les forces anciennes tiraient profit d’une lacune , à savoir ma soif de reconnaissance pour avoir distribué plus de brochures, même si je ne m'étais pas arrêtée une minute de toute la journée.


Le Maître a dit :

    "Faire étalage de quelque chose est en soi un attachement très fort, c’est un penchant très mauvais dont un pratiquant doit se débarrasser." (Deuxième Leçon, Zhuan Falun)


J’étais ravie d’avoir distribué autant de brochures. On doit se rappeler de ne pas être trop satisfait de ses accomplissements.


En rentrant chez moi ce soir-là, cela m’a semblé étrange que mon pied se soit complètement retourné. J'ai donc décidé d'aller à l'hôpital. L'infirmière a été sidérée et a appelé la responsable, qui a appelé le médecin principal. Ils ne pouvaient pas croire que j'avais marché sur ce pied toute la journée, car ma jambe était complètement cassée. Ils ne pouvaient pas comprendre comment mon pied était s’était fixé à ma jambe.


Ensuite, des larmes ont couvert mon visage, car le Maître avait rétabli la position de mon pied et j’avais honte d’être allée à l’hôpital. Cependant, j’ai utilisé cette opportunité pour clarifier la vérité sur Dafa je les a aidés à comprendre que j’étais une pratiquante » de cette pratique etcultivation.


L’un de ceux présents a dit qu’il comprenait pourquoi la jambe n’était pas enflée. J’ai refusé d’avoir le pied bandé, mais j’ai accepté une " botte" de soutien.


Lorsque j’ai essayé de mettre la botte au stand le lendemain, ma jambe a commencé à me faire mal. J’ai immédiatement compris que je n’avais besoin d’aucun appareil médical et j’ai tenu le stand comme je l’avais fait la veille.


    " Un de nos élèves est allé à l’hôpital, plusieurs aiguilles se sont tordues quand on l’a piqué et pour finir tout le liquide s’est échappé de la seringue sans qu’on ait pu enfoncer l’aiguille. Alors, il a compris : « Oh, je suis un pratiquant de gong, je ne devrais plus me faire faire des piqûres."(Sixième Leçon, Zhuan Falun)


J'ai dû consulter médecin traitant pour un contrôle. Après avoir pris des radiographies de ma jambe, il a été très surpris et a dit que les radios devaient être fausses. Quand j'ai demandé pourquoi, il a répondu qu'il n'y avait rien d’anormal. Il a poursuivi en disant: "Je sais dans quoi vous êtes impliquée." Il est aussi un pratiquant d'une école bouddhiste, et je lui avais parlé de Dafa dans le passé. Cet incident a renforcé ma croyance en Maître et dans le Fa. Une croyance ferme dans le Fa peut produire des miracles.


Le pouvoir des pensées droites
J'ai compris l'importance des pensées droites il y a quelques années, quand je suis restée chez un autre pratiquant avec qui je travaillais sur le marketing et la promotion de Shen Yun. Je rêvais que j'envoyais des pensées droites avec le groupe de Hambourg une nuit quand un petit être laid, sale et bossu est apparu derrière moi. Il s'est moqué de moi avec un ricanement, parce que je n’envoyais pas de pensées droites vraiment fortes. L'être était aussi grossier qu'une créature de film d'horreur. Il a craché de la saleté qui s'est glissée dans mes jambes, mes bras et mes organes. Je me suis sentie mal et eu envie vomir, quand j'ai pris conscience que le mal voulait me détruire.


Je me suis réveillée, me suis assise et j'ai remarqué que cette entité maléfique était encore près de moi. Je craignais de ne pas pouvoir affronter cette horreur toute seule, alors j'ai crié, "Maître" et "Vérité, Compassion, Tolérance!" La saleté a quitté mon corps et a disparu et je me suis rendormie. Le lendemain matin, j'ai cherché dans toute chambre cette entité laide - elle avait disparu, et tout était propre.


Le lendemain matin, j'ai fait les exercices. Quand j'ai fait le deuxième exercice et tenu le Falun au-dessus de la tête, j'ai entendu dans la musique de l'exercice des gémissements et des grognements terribles. J'ai vu mes êtres s'agenouiller au-dessus de moi, implorant le salut. J'ai ressenti leur anxiété dans mes os et mes jambes. J'ai pris conscience de mon manque de sincérité quand j'envoyais des pensées droites. J'étais soit en retard, soit somnolente ou beaucoup trop à l'aise.



Ma façon d’envoyer les pensées droites ne pouvait pas fonctionner.


Dès lors, j'ai émis des pensées droites dans un état d'esprit clair avec pleine conscience. Quand j'ai fait le deuxième exercice le lendemain et que j'ai tenu le Falun au-dessus de ma tête, j'ai soudainement vu six êtres assis droit dans mon cercle. Ils attendaient tranquillement et patiemment. J'ai remarqué que mes pensées droites étaient efficaces, parce que mes êtres n'étaient plus inquiets.


Au stand ce matin-là tout était différent. Les gens venaient, voulaient en savoir plus sur Shen Yun et achetaient des billets. Merci, Maître, de m’avoir aidé à m’éveiller et à acquérir une nouvelle compréhension. Sans effort, tout survient naturellement.


Différentes opportunités pour promouvoir Shen Yun
L'année dernière, on nous a dit qu'il y aurait très peu de stands de promotion de Shen Yun à l'avenir, car presque tout serait géré par la hotline. Cela m'inquiétait, car je n'aurais pas beaucoup l'occasion de sauver les êtres. Mais je suis restée calme et j'ai remercié le Maître de l'opportunité de tenir un stand au cours des dernières années. J'ai dit au Maître que je voulais seulement sauver les êtres.


Ensuite, j’ai reçu un appel téléphonique me proposant de travailler sur la hotline de Shen Yun. Je n’avais pas besoin d’y penser et je me suis entendue dire : " Certainement, si le Maître veut que je fasse cela. "


Quelques semaines plus tard, l'un des coordinateurs m'a demandé de gérer le stand de promotion en Rhénanie du Nord-Westphalie. Ils m'appelaient parce que j'avais répondu à un questionnaire disant que j'étais prête à aider à l'échelle nationale. Je lui ai dit de ne pas s'inquiéter si je devais conduire sur une telle distance. Les êtres sont en train de chercher le Fa.


Le Maître a dit :

    " Vous êtes l’espoir de l’humanité. Reprenez-vous et soyez comme les disciples de Dafa d’Amérique du Nord, ne reculez pas devant les difficultés. " (« A la conférence de Fa de France »)


Je vais maintenant en Rhénanie Nord-Westphalie tous les vendredis et retourne à Schleswig-Holstein la même nuit, un voyage d'environ 1 000 km. C'est un moment précieux qui me donne l'opportunité de prendre un train. Il y a des obstacles constants, mais je les domine. Les trains peuvent être retardés ou tomber en panne, mais dans le train, j'ai remarqué que les gens ordinaires recherchent des disciples de Dafa, juste comme le Maître l'a dit.


Un jour, par exemple, je commençais tout juste à faire les exercices dans mon compartiment lorsqu'une femme s'est arrêtée et m'a demandée ce que je faisais. Ensuite, elle a voulu que je lui enseigne les exercices. Quand j'ai atteint ma destination, elle m'a serré la main et m'a remerciée de lui avoir clarifié la vérité. Elle pensait que c'était une grande chose que je faisais. Elle a également pris l'adresse du site d'exercice.


Un autre vendredi, l’endroit où je pouvais faire l’exercice était occupé. J’ai vérifié pendant plusieurs heures, et cette femme était toujours là. Quand je suis revenue plus tard, elle était à l’extérieur du compartiment, alors je suis entrée et j’ai allumé la lumière pour étudier le Fa.


Elle est revenue et a demandé d'éteindre la lumière. Elle s'est allongée, disant qu'elle souffrait de migraine. J'ai éteint la lumière et j'ai dit que j'avais quelque chose pour elle et je lui ai donné une brochure. Ensuite, je lui ai dit que je souffrais de migraines depuis 50 ans et que je devais voir le médecin tous les deux jours.


Maintenant, parce que je pratiquais le Falun Dafa, je n'avais plus de migraines. Et cela est vrai depuis 11 ans. Elle s'est levée et m'a dit qu'elle faisait déjà de la méditation. Je lui ai dit que Falun Dafa est bénéfique parce qu'il sonde les valeurs universelles. Elle voulait l'apprendre. Elle a parlé d'une relation prédestinée qui était responsable de notre rencontre dans ce train.


Elle m’a demandé ce que je faisais à Cologne. Cela m’a donné l’occasion de parler de Shen Yun et je lui ai dit que le spectacle est basé sur les valeurs universelles. Elle a accepté la brochure que je lui ai remise et ses yeux brillaient.


J’ai pris conscience que, peu importe où je suis, je rencontre des gens intéressés à en savoir plus sur Shen Yun ou Falun Dafa.


Le Maître a dit :


Surmonter les difficultés
Un vendredi matin, le train avait des problèmes mécaniques et j'avais deux heures de retard. Il n'y avait personne sur le stand à mon arrivée. J'ai demandé au Maître où étaient les gens, où se trouvaient les lacunes dans ma cultivation ? En regardant à l'intérieur pour trouver mes attachements, j'ai réalisé qu'avec tous les problèmes de train, je n'avais pas pensé à sauver les êtres, je cherchais juste un moyen d'attraper le train. J'ai demandé au Maître de me pardonner.


J'ai envoyé la pensée droite pour nettoyer ma dimension afin que les gens viennent. J'ai senti que mes pensées droites étaient plus fortes que jamais. J'étais à peine prête quand beaucoup de gens ont afflué au stand et pris des brochures. Deux hommes m’ont littéralement arraché les brochures des mains et un est revenu plus tard pour en avoir une autre ainsi qu’ un journal.


De nombreux Chinois se sont présentés au centre ce jour-là. Je pouvais les voir de loin. À l'exception de deux femmes, 14 d'entre eux ont accepté une brochure. Plusieurs personnes ayant visité mon stand la semaine précédente sont passées et m'ont dit qu'elles avaient acheté des billets.


J’ai pris conscience de l’importance de regarder en soi. C’est ce que le Maître dit :


Le champ d’énergie ce jour-là était particulièrement fort, nous avons bien coopéré et avons eu des discussions intenses.


Le Maître a dit :

    "" Il n’y a que le champ d’énergie de cultivation et de pratique d’une Loi juste qui soit capable de jouer un tel rôle. C’est pourquoi autrefois, dans le bouddhisme, il y avait cette phrase : " La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement. " Voilà ce que cela signifie.) (Troisième Leçon, Zhuan Falun)


En rentrant à la maison un vendredi, j'ai attendu mon train à 2 heures du matin. Je voulais appeler chez moi quand une vidéo de Shen Yun est apparue sur mon téléphone et une voix derrière moi m'a demandé s'il pouvait regarder. Je me suis retournée et j'ai vu un homme Chinois. Pendant notre voyage, il a continué à regarder la bande-annonce de Shen Yun et a cherché un endroit proche de là où il vivait où il pourrait voir Shen Yun. Il voulait s'assurer de le voir cette fois.


J’ai ressenti une profonde gratitude d’avoir pu sauver une personne chinoise.


Version allemande

Version chinoise

Traduit de l’anglais :
Experiencing the Power of Dafa While Promoting Shen Yun

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.