Trois accidents mineurs en une semaine me forcent à regarder sérieusement à l’intérieur

Il a beaucoup neigé à New York récemment, et les routes sont devenues glissantes. J’ai eu trois accidents mineurs en une semaine. Dans le dernier, ma voiture est restée coincée dans un banc de neige pendant une heure.


Mon mari a dit : " C’est tout comme ton état de cultivation – tu sembles être bloquée. " Ses paroles m’ont rappelée de regarder à l’intérieur.


Je me suis rappelée mes pensées pendant l’incident. Le sentiment le plus omniprésent était la peur ; j’avais peur d’être blessée ou même de mourir. La peur est l’un de nos attachements fondamentaux que la plupart des pratiquants ont quand ils commencent à cultiver. J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2003 pendant l’épidémie de SRAS à cause de la peur. Je savais que Dafa pouvait me protéger, alors j’ai commencé à pratiquer.


Quand ma voiture a commencé à glisser de façon incontrôlable, ma première pensée a été de demander de l’aide au Maître. J’ai immédiatement prononcé : " Falun Dafa est bon. " Je n’ai cessé de le répéter mais ma voiture est restée coincée dans le banc de neige. Alors je me suis arrêté. Au lieu de regarder à l’intérieur pour trouver pourquoi cela arrivait, tout ce à quoi j’ai pu penser était d’utiliser une personne de personne ordinaire pour sortir la voiture de là.


Pendant l’heure suivante, j’ai placé des branches et des pierres sous les pneus, et j’ai répandu du sel autour de la voiture. Mais rien n’a fonctionné. J’ai réussi à tourner le volant et à diriger la voiture dans la bonne direction, mais elle a glissé en arrière à nouveau dans le banc de neige.


Quand j’ai regardé plus tard à l’intérieur, j’ai réalisé que j’avais considéré la cultivation comme un outil pour résoudre les problèmes et passer les épreuves. J’utilise le critère de " pratique et utile "pour mesurer comment je cultive bien. L’efficacité était tout ce dont je me souciais. Ce n’était pas la véritable cultivation.


Le Maître a dit :

    " Les pratiquants ne voient pas généralement, parce qu’ils cherchent à voir, c’est un esprit d’attachement. "
    "L’éveil précède la vue, cultivez le cœur et éliminez le karma, on ne peut voir que lorsque sa vraie nature se manifeste. " (" Pourquoi ne peut-on pas voir " Points essentiels pour avancer avec diligence)


Les méthodes des gens ordinaires que j’ai utilisées n’ont pas fonctionné. Quand j’étais bloquée, je n’étais pas calme. Au lieu de cela, je suis devenue anxieuse. J’ai même commencé à me plaindre, et ensuite j’ai pleuré. J’ai téléphoné à mon mari et je l’ai blâmé, disant que c’était entièrement de sa faute parce qu’il n’avait pas changé les pneus.


Quand j’ai appelé, il était occupé à faire la promotion de Shen Yun. Mon appel l’a dérangé dans le salut des gens. Ensuite, j’ai eu honte de n’avoir pas résolu mon propre problème comme une authentique pratiquante. J’avais repoussé cette opportunité de m’améliorer. Je ne me suis pas cultivée moi-même ni n’ai regardé à l’intérieur.


L’appel au réveil
J’ai pratiqué pendant plus de dix ans. Quand j’ai examiné ma cultivation, échouer à regarder à l’intérieur était l’un des plus gros problèmes. Quand ma voiture a commencé à glisser, une pensée m’a traversé l’esprit, " Que suis-je en train de négliger dans ma cultivation ? " Au lieu d’analyser pourquoi c’était arrivé d’une perspective de la cultivation, cependant, j’ai essayé de résoudre le problème en utilisant les méthodes des gens ordinaires.


Ma cultivation est la même à la société de médias. Tout ce dont je me soucie est de faire les choses correctement et de faire avancer les choses. Si je n ‘avais pas eu de lacunes dans la cultivation, j’aurais été capable de faire les choses correctement et efficacement. Lorsque l’on échoue à regarder à l’intérieur et à éliminer les attachements pendant longtemps, on peut devenir paresseux, rechercher le confort, et finalement se relâcher dans la cultivation.


Au cours d’une réunion de médias, j’ai exprimé quelques pensées négatives. J’ai dit :" Si nous avons encore besoin de clarifier la vérité pendant encore 20 ans, je peux continuer à le faire. Mais je ne suis pas sûre de pouvoir continuer à faire le travail de média pendant encore 20 ans. "


Après ces accidents, mes pensées ont changé. Si le Maître arrange pour moi encore 20 ans à travailler dans les médias, je le ferai certainement. Mes inquiétudes et mon manque de confiance d’avant étaient parce que je ne faisais pas bien, et je sentais que c’était trop difficile de continuer à faire le travail de média.


En tant que pratiquante, j’aurais dû gérer mes problèmes différemment. Puisque je savais que j’étais lente au travail, que je ne faisais pas bien, et que j’étais nettement en dessous des critères que le Maître a fixé pour nous, je devrais faire plus d’efforts, au lieu de rester là à attendre de bons résultats. La chose la plus importante est que je ne perde pas confiance – Je dois être persistante, jour après jour, année après année.


Le Maître a dit :

    "Les affaires des disciples de Dafa ne sont pas terminées, cultivez-vous bien et continuez à améliorer les médias, c'est cela, la vertu majestueuse des disciples de Dafa. Il n'est pas facile de bien assurer vos pas sur votre chemin dans la difficulté, mais vous l'avez fait." (" Félicitations ",)


Je suis attachée à la nourriture et je passe beaucoup de temps à cuisiner. Je passe du temps à lire chaque jour les nouvelles parce que je suis attachée au divertissement. Je passe même beaucoup de temps à lire à plusieurs reprises les articles que j’ai écrits et les commentaires des lecteurs. Ces accidents ont servi d’appel au réveil et je réalise maintenant que je devrais chérir le temps que le Maître nous a donné pour nous cultiver et sauver les gens. Chaque jour est extrêmement précieux.


Le lendemain du dernier incident, je suis de nouveau sorti en voiture. Alors que je démarrais, je me suis souvenue du poème du Maître :

    "Les grands éveillés ne craignent pas les épreuves, La volonté taillée dans le diamant ; Aucun attachement à la vie ou à la mort, Franc et sans obstacle, le chemin de la rectification de la loi." ("Pensée Droite, Comportement Droit, " Hong Yin, Vol. II)


Ce qui précède est ma compréhension. Veuillez je vous prie me corriger si j’ai dit quelque chose d’erroné.


Traduit de l’anglais ;
http://en.minghui.org/html/articles/2020/1/5/182040.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.