Beaucoup signent la pétition contre la persécution du Falun Gong par le régime chinois lors de la Journée des Droits de l’Homme en Allemagne

Le 10 décembre, Journée internationale des Droits de l’Homme, les pratiquants de Falun Gong de Hanovre, en Allemagne ont organisé des activités sur la Ernst-August-Platz pour sensibiliser sur la persécution menée par le Parti communiste chinois (PCC). Ils ont appelé le public à signer une pétition contre les prélèvements d’organes approuvés par l’État sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

Les passants apprennent les faits à propos du Falun Gong et signent une pétition condamnant les prélèvements d’organes à vif dirigés par le PCC.


Gertrud Varlen a déclaré : "J’ai entendu parler du prélèvement d’organes en Chine de nombreuses fois. J’ai également vu ça à la télévision. Mais trop peu de mesures ont été prises. Notre gouvernement ne se préoccupe pas assez des droits de l’homme en Chine, ce qui n’est pas une bonne chose. "


Elle a dit que les gens en Chine étaient contrôlés par le CCP et doivent faire ce qu’il leur demande de faire. Autrement, la police les embarque. Elle a indiqué que le gouvernement allemand devrait prendre des mesures à ce sujet et faire savoir au gouvernement Chinois que les futures négociations et coopération dépendraient des améliorations des droits de l’homme en Chine.

Elle a été attristée par les prélèvements d’organes à vif par le PCC. Elle espèrait que tout le monde signe la pétition : " S’il y a suffisamment de signatures, cette affaire pourrait prendre fin. J’espère qu’elle prendra vite fin "

Loomann lisant un dépliant.


Loomann, un octogénaire a dit : " Je suis troublé par cette persécution. " Il a dit qu’il était inimaginable que la persécution dure depuis plus de 20 ans. Il a indiqué que la Chine a beaucoup investi en Allemagne, ce qui fait que le gouvernement Allemand hésite à condamner le PCC trop durement. Pour lui, les Allemands devraient travailler avec la France, la Grande-Bretagne et les U.S.A. pour condamner le PCC.

Deux sœurs signent la pétition pour condamner la persécution.


Iman Zeaiter, une élève de troisième et sa sœur Marian Zeaiter, étaient au courant des prélèvements d’organes en Chine. Iman a dit : " Ce qui arrive aux pratiquants de Falun Gong est très triste. Tout le monde devrait avoir des droits humains. " Marian a trouvé choquant que la persécution du Falun Gong en Chine dure depuis plus de deux décennies.


Yildrim Urmram signe la pétition contre la persécution.


Yildrim Urmram d’origine Turque a dit qu’elle avait entendu parler auparavant de la persécution et qu’elle la condamnait. Elle a dit : "Je suis heureuse de vous voir aujourd’hui. Merci à vous d’être ici ! "


Version anglaise :
Germany: Many Sign the Petition Against Chinese Regime's Persecution of Falun Gong on Human Rights Day/a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.