La pratique des exercices sur une plage de Guadeloupe suscite l’intérêt

Quelques pratiquants de Guadeloupe faisaient les exercices sur la plage de Roseau, à Capesterre, le dimanche 1er septembre 2019


 
 
 
 


Une touriste a été immédiatement attirée par le panneau Falun Dafa, et a déclaré " Falun ça me parle."


Elle a raconté qu’étant hôtesse de l'air sur Air France, elle naviguait entre Paris et Pékin dans les années 1978 à 1981. Au cours de ses nombreuses visites, elle voyait des chinois pratiquer des mouvements lents dans les parcs et les lieux publics et s’est rappelée combien ces scènes la touchaient. Elle s'est alors souvenue avoir elle-même pratiqué le Falun Gong en 1996 à Mongeron dans l'Essonne, son lieu de résidence.


Peut-être était-elle parmi les premières personnes à avoir pratiqué le Falun Gong en France après que Maître Li Hongzhi ait été invité à présenter la pratique par l'ambassade de Chine en 1995.


En discutant, son intérêt pour la pratique s’est réveillé ainsi que son désir de relire les enseignements dans Zhuan Falun. L’amie qui l’accompagnait a signé la pétition condamnant la persécution et dès le lendemain était présente sur un point de pratique à Petit Bourg.


Un jeune homme a appris la persécution et a été profondément touché il a aussitôt voulu signer la pétition.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.