Partage d'expérience: croire vraiment en l'existence des êtres divins

En lisant les poèmes du Maître, j'ai senti qu’absolument chaque caractère touchait mon cœur. J'ai été bouleversé, en particulier par les mots tels que le créateur, les êtres divins, l'athéisme et la théorie de l'évolution.


C'était comme si ma mémoire perdue était en train de s'éveiller. J'ai entendu une voix dans mon esprit dire : "J'étais un être divin qui est descendu dans ce monde." C'était une pensée claire et simple. Mais cela reflétait mon but dans la vie et la signification de la cultivation. Cela répondait aux trois ultimes questions de l’humanité: «Qui suis-je? D'où suis-je venu? Où vais-je? »


Les notions humaines: des obstacles pour un pratiquant

La raison pour laquelle j'ai évoqué ce qui précède est que je voudrais parler de croire vraiment en l'existence d'êtres divins. Je pense que le fait de « ne pas y croire vraiment » entrave vraiment la capacité de cultiver.


Celui qui ne croit pas peut lire le Fa quotidiennement, mais sans vraiment le comprendre. On peut faire les exercices de Dafa, mais seulement faire de la gymnastique suédoise, c'est-à-dire faire de la gymnastique physique. Cela pourrait signifier qu'un pratiquant peut ne pas comprendre ce qu'est la cultivation, et ne pas savoir comment cultiver - sans toutefois s'en rendre compte.


La majorité des pratiquants de Dafa ont expérimenté le pouvoir de Dafa. Pourtant, beaucoup peuvent le faire, mais sans pourtant vraiment le faire - c'est un problème eu égard aux notions humaines.


Quand j'y ai réfléchi avec un esprit calme, je me suis rendu compte que je n'avais pas une idée claire des êtres divins dans le passé. C'était très vague. Une manifestation de ceci était que lorsque j'étudiais le Fa, je sentais que c'était si bon et que chaque phrase était si vraie; mais une fois reposé le livre et en rencontrant des problèmes dans le monde réel, je n'avais pas l'esprit d'un pratiquant et je traitais souvent tout avec des notions humaines.


Un autre exemple était que confronté à la persécution, même si je savais de par le Fa que les malfaiteurs étaient contrôlés par des démons, au fond de moi, je le voyais toujours comme des humains persécutant des humains. Ce n'était pas une vraie croyance.


Maître a dit :

    "Aux yeux des grands Éveillés, être un homme n’est pas une fin en soi, la vie humaine n’a pas pour but d’être un homme, mais de vous permettre de retourner à l’origine première. Quelles que soient les épreuves que les êtres humains endurent, eux pensent que plus on en supporte mieux ça vaut, cela permet d’accélérer la liquidation des dettes, voilà ce qu’ils pensent.. "(Quatrième leçon, Zhuan Falun


Ne pas cultiver dans le vrai sens du terme

Cependant, je me suis parfois battu contre les souffrances, intentionnellement ou non. N'est-ce pas aussi une manifestation du fait de ne pas croire vraiment au pouvoir de Dafa?


J'ai eu beaucoup de chance qu’on m’ait présenté Dafa en 1996. Cependant, je n'y croyais pas vraiment et j'ai même abandonné la cultivation pendant plusieurs années. Mais, le Maître ne m'a pas abandonné. Il m'a toujours protégé et m'a donné des occasions de recommencer la cultivation.


En me rappelant le passé, je me suis demandé ce qui m'a amené à subir la persécution et ce qui m'a fait abandonner la cultivation. Qu'est-ce qui m'a rendu incapable de cultiver comme lorsque j’ai commencé ? Qu'est-ce qui m'a fait avoir si peur du Parti communiste chinois (PCC) ? D'après ma compréhension, je pense qu'une cause importante est le fait qu'au fond de moi, je ne croyais toujours pas vraiment en l'existence des êtres divins. La nature de Bouddha à l'intérieur de moi était encore profondément ensevelie sous mes notions humaines.


J'ai grandi dans une société qui promouvait l'athéisme et la théorie de l'évolution. Dès mon plus jeune âge, étant donné l'endoctrinement du PCC, ces concepts m'ont été inculqués. Quand j'ai lu Zhuan Falun pour la première fois, j'étais si excité et j’y croyais simplement. " Wow, les êtres divins existent vraiment ! " À cette époque, je croyais vraiment que les êtres divins existaient et je les admirais vraiment. Cependant, c'était en réalité juste le pouvoir du Maître et le pouvoir de Dafa.


Ma conviction se limitait à mes sentiments et je ne la comprenais pas rationnellement. Mes notions humaines ne changeaient pas du tout. Elles étaient simplement gelées sous les puissantes forces extérieures du Fa et ne pouvaient donc pas contrôler temporairement mon esprit. Je ne pensais pas à éliminer mes attachements fondamentaux, alors ce n'était pas une cultivation dans le vrai sens du terme. Par conséquent, j’ai presque inévitablement été abattu par les forces anciennes.


Abandonner les doutes

Bien sûr, le Maître peut changer tout cela étant donné sa sagesse infinie, c'est la compassion du Maître. Mais j'ai vraiment expérimenté de grandes pertes et appris une grande leçon. Quand j'ai finalement réalisé que je ne croyais pas vraiment en l'existence des êtres divins, je me suis demandé pourquoi et comment je pouvais vraiment y croire. C’était en partie l’interférence du karma de pensée, mais je pense qu’il devait également y avoir un processus de réflexion véritable à ce sujet. Alors à partir de ce moment-là, j'ai vraiment essayé d'étudier le Fa avec mon cœur, au lieu de simplement lire. J'ai commencé à étudier le Fa dans le but de devenir un être de haut niveau. J'ai commencé à y penser et à ne plus être gouverné par aucun de mes doutes. Peu à peu, j'ai commencé à comprendre les significations plus profondes dans le Fa.


Je pense que ne pas croire vraiment en l'existence des êtres divins est véritablement un gros problème et qu’étudier le Fa est le seul moyen de le briser. Le Maître nous a donné de nombreux exemples pour nous aider à passer au travers. Cependant, dans le passé, quand je lisais ce type de Fa, je ne le traitais que comme une sorte de connaissance, et pas vraiment comme le Fa. Donc, je n'ai jamais prêté assez d'attention à ces exemples.


Pensons-y : si nous ne croyons pas vraiment en l'existence des êtres divins, alors pourquoi serions-nous prêts à souffrir pour devenir l'un d'entre eux? Comment aurions-nous la motivation pour cultiver et éliminer nos attachements? Comment traiterions-nous le papier blanc et les caractères noirs comme le Fa et comment aurions-nous le respect envers le Maître et le Fa?


Si nous sommes vraiment responsables envers notre cultivation, nous devrions avoir le courage de nous demander si nous croyons vraiment en l'existence des êtres divins. Si nous nous rendons compte qu'il y a le moindre doute, nous pouvons alors nous efforcer de surmonter les doutes et ce sera le début d’y croire. En étudiant de plus en plus le Fa, le résultat sera que nous y croirons vraiment du fond de notre cœur.


Version anglaise :
Experience Sharing: Truly Believe in the Existence of Divine Beings

Version chinoise :
对信神的一点体会

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.