M. Zhao Xudong est torturé à mort dans le Centre de Détention N°2 de la ville de Lanzhou et sa famille est déchirée

Le 7 décembre 2003, les policiers menés par Pei Huaiwei de la Brigade de la Sécurité Nationale ont arrêté m. Zhao Xudong. Il était employé à la Compagnie d’Industrie Chimique de la ville de Lanzhou dans la province de Gansu. Ils l’ont placé dans le Centre de Détention N°2 de Lanzhou. Le 7 février 2004, Zhao Xudong est mort à l’hôpital de la prison en résultat de la torture qu’il avait précédemment subie.

M. Zhao Xudong, 34 ans, était un employé de la Compagnie d’Industrie Chimique de la ville de Lanzhou dans la Province de Gansu. Le 7 décembre 2003, il eut une conversation avec une dizaine de pratiquants à son domicile. Des policiers conduits par Pei Huaiwei de la Brigade de Sécurité Nationale l’ont arrêté et placé dans le Centre de Détention N°2 Hualishan de la ville de Lanzhou. M. Zhao est mort le 17 février 2004 de la torture. Plusieurs jours avant sa mort, Zhao avait déjà été torturé jusqu’à l’agonie mais avait été transféré à l’hôpital de la prison. Il y est mort quelques jours plus tard. Selon des témoins, au moment de sa mort son nez était rempli de sang.

Le 7 décembre 2003, mme Bai Jinyu, la mère de M. Zhao Xudong a également été arrêtée. On ne sait pas où elle se trouve à présent. Mme Li Hongping, la femme de M. Zhao à présent décédé, a été condamnée à trois ans de camp de travail forcé pour sa pratique du Falun Gong. Le père âgé de Zhao et sa fille de huit ans restent seuls livrés à eux-mêmes. Le père de Zhao a fait une dépression nerveuse causée par la douleur de la perte de son fils. Nous demandons l’attention de la communauté internationale sur cette affaire et que les meurtriers soient traduits en justice.


Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2004/2/22/68194.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.