Présenter le Falun Gong à Berne dans le cadre du Festival asiatique

Du 23 au 25 août, les pratiquants de Falun Gong ont participé au Festival asiatique à Berne, en Suisse. Ils ont fait des démonstrations des exercices sur le podium, distribué des dépliants présentant la pratique et dénoncé la persécution perpétrée depuis 20 ans par le Parti communiste chinois (PCC) notamment le prélèvement d'organes à vif.


 
 
Les gens se familiarisent avec le Falun Gong et signe la pétition condamnant la persécution.
 
 
 
Les pratiquants font la démonstration des exercices sur le podium
 
Esther Ammann pense que le monde deviendrait paisible si tout le monde suivait les principes du Falun Gong, Vérité-Bonté-Tolérance.


Esther Ammann, enseignant le qigong, avait entendu parler du Falun Gong. "Je m'intéresse au Falun Gong. J'admire les pratiquants de Falun Gong. Sous une telle pression politique, ils peuvent toujours maintenir leurs croyances. Le Falun Gong est une très bonne pratique." a-t-elle dit.


Se référant à la persécution du PCC au cours des 20 dernières années, elle a déclaré : " J'ai entendu parler de cette persécution dans les médias et sur Internet. À mon avis, le régime chinois a très peur du Falun Gong parce qu'il peut donner aux gens un pouvoir spirituel.


Elle a fait remarquer : " Le Falun Gong ne représente aucune menace. Il apporte la santé physique et profite à tous. Le PCC veut seulement contrôler les gens."


Elle a signé la pétition en soutien aux pratiquants de Falun Gong et a ajouté : " J'espère que nos élus feront quelque chose pour mettre fin à la persécution. Le prélèvement d'organes à vif est une violation de la dignité humaine."


 
Painador Morandi a appris les exercices durant l’événement.


 
Damir Dagan pense que le gouvernement devrait promouvoir le Falun Gong.

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.