Parvis des droits de l’homme à Paris : 'Sincérité, Bonté, Tolérance sont les valeurs morales que nous devrions suivre"

Les pratiquants de Falun Gong se rassemblent invariablement sur le Parvis des droits de l’homme à Paris chaque dimanche afin accroître la prise de conscience du public à propos de la persécution en Chine.


Dimanche 17 août 2019, sitôt les panneaux d’information mis en place, un flot constant de gens sont venus s’informer et ont appris les 20 ans de persécution et leur litanie d’atrocités. Plusieurs pratiquants distribuaient des dépliants tandis que d’autres faisaient des démonstration des exercices et les apprenaient à tous ceux qui étaient intéressés. De nombreuses personnes ont signé la pétition condamnant la persécution.


Touristes et parisiens en promenade ont manifesté un soutien positif unanime pour les efforts persistants des pratiquants pour mettre fin aux violations des droits de la personne en Chine


 
Les pratiquants de Falun Gong sur la place des Droits de l’Homme à Paris l’après-midi du 17 août 2019.
 
Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices.


Denise Morales, une professeure d'art du Venezuela, a signé la pétition et décrit la persécution comme un désastre et un génocide. " Je suis choquée d'apprendre que tout cela se déroule en Chine. Je suis également choquée de savoir que le gouvernement chinois prélève systématiquement des organes sur de loyaux pratiquants détenus dans les prisons et en tire profit. Je suis sans mots et mon cœur pleure" , a-t-elle dit.


Morales a ajouté : "Sincérité, Bonté, Tolérance sont les valeurs morales que nous devrions suivre. Si nous nous assimilions à ces valeurs, cela justifierait d’être venus dans ce monde. " Elle était intéressée à apprendre la pratique et a demandé davantage d'informations.


Lucie Maria du Canada croyait fermement que personne ne devrait être persécuté pour quelque raison que ce soit. " Tout le monde a le droit de choisir librement son style de vie. " Elle a signé la pétition et a déclaré : " Je ne suis pas d'accord [avec le régime chinois]. "


Un musicien français, Joseph, a critiqué le régime Chinois pour la répression de son propre peuple et les problèmes causés à l'humanité. " Il est temps d’arrêter. Les pays occidentaux devraient exercer une pression sur le régime chinois, car il n'y a pas de liberté là-bas. "


Un ingénieur français a dit aux pratiquants : " Dans notre pays, les médias rapportent rarement [la persécution du Falun Gong] en raison de leurs liens économiques avec la Chine. Nous devons en parler davantage, car les gens savent si peu de choses. "


Redouane Rabia était avec sa femme et leur bébé. Il a appris les cinq exercices du Falun Gong parcequ'il était très curieux de la pratique. Il a ensuite déclaré qu'il se sentait très à l'aise, en paix et l’esprit clair. Il a aussi précisé que la pression qui pesait sur lui ces derniers mois avait soudainement disparu. Il était enthousiaste et a décidé de se mettre à la pratique.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.