Maître Li Hongzhi s'adresse aux participants à la Conférence internationale de partage d’expériences 2019 à New York

La " Conférence de partage d'expériences de Falun Dafa de New York 2019 " a eu lieu au Barclays Center de Brooklyn à New York le 17 mai 2019. Près de dix mille pratiquants de Falun Gong venus du monde entier y étaient réunis pour partager leurs expériences.


 
 
Maître Li Hongzhi est venu en personne et a enseigné le Fa et répondu aux questions pendant plus de deux heures.
 
La salle de conférence

Tout le monde s'est levé et a applaudi chaleureusement lorsque Maître Li est arrivé sur le lieu de la conférence vers 10h50.


Des gerbes de fleurs fraîches décoraient la scène au-dessus de laquelle une grande bannière annonçait "Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa 2019 " en anglais et en chinois.


"Falun Dafa est bon" , le poème de Maître Li, était écrit en caractères dorés sur de grandes bannières bleues suspendues de chaque côté de la scène :


    " Falun Dafa est bon
    Il entre peu à peu dans la Voie des gens de ce monde
    Que les êtres ne s'impatientent surtout pas
    Les divinités et les bouddhas sourient déjà "


Un grand écran ACL sur lequel on pouvait lire "Ciel et Terre célèbrent le 27e anniversaire de la transmission du Falun Dafa", en anglais et en chinois, était visible de toutes parts. Des représentations de divinités et de scènes célestes étaient affichées sur des écrans ACL tout autour.


Les pratiquants partagent leur expériences de cultivation

 
Un pratiquant partage son expérience.


La conférence de cette année était un rassemblement impressionnant. Douze pratiquants - de New York, Boston, Atlanta, du Royaume-Uni, d'Allemagne, d’Israël, de l’Inde, du Japon et de Hong Kong - ont partagé leurs expériences au sein de divers projets, allant de la promotion de Shen Yun, au travail des médias et aux activités de sensibilisation sur les sites touristiques. Il y avait parmi eux des pratiquants cultivant depuis plus de 20 ans, et de nouveaux disciples ayant redoublé d’efforts et assumant diverses responsabilités. Les discours étaient traduits simultanément en neuf langues.


 
Une pratiquante partage son expérience.

Travailler sur les projets de médias

Mme Zhang, des États-Unis, a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996 et a immigré en Australie en mai 1999. Elle s'est impliquée dans de nombreux efforts de clarification des faits, allant de la réalisation de panneaux d'affichage et de la conception du site Web de New Tang Dynasty TV (NTD Television), aux efforts de sensibilisation sur les sites touristiques.


Elle a raconté avoir été confrontée à toutes sortes de conflits et de défis lors de la coordination de la fête de Nouvel An de NTD Television à Melbourne en 2006, mais que cette fête avait finalement été un succès. Elle a dit qu'elle s'était examinée intérieurement par la suite et avait amélioré son caractère, ce qui l'avait amenée à retrouver une bonne entente avec ses compagnons de pratique.


Sa mère est décédée en 2011, ce qui a eu un impact énorme sur elle. Elle a commencé à chérir l'opportunité de cultiver avec d'autres pratiquants. Après des hauts et des bas, ses pensées sont devenues claires, et elle a pu apprendre Dafa du fond de son cœur. Elle n'éprouve aucun ressentiment, seulement de la gratitude.


Mme Hu, de Hong Kong, a quitté son emploi bien rémunéré dans une entreprise pour devenir associée aux ventes pour le journal Epoch Times. Elle a appris à abandonner son ego et à coopérer avec les autres pour clarifier les faits dans la société en général et aider à la commercialisation du journal.


Hong Kong a une fois de plus accueilli les épreuves préliminaires de la compétition de danse pour NTD Télévision en 2018. Avant l'événement, les pratiquants impliqués étaient prudents et n'ont divulgué aucune information, afin d'éviter un éventuel sabotage. Ils ont loué avec succès un centre sportif et ont clarifié la vérité au personnel. Malgré quelques péripéties, la compétition de danse s'est déroulée avec succès à Hong Kong.


Abandonner l'attachement au résultat en clarifiant la vérité au Parlement britannique

Rob Gray, du Royaume-Uni, a partagé son expérience de coordonner un débat au Parlement britannique à propos du prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de leur vivant en Chine. Il a dit qu'au début, il n’arrivait à contacter aucun pratiquant. Plus tard, il s'est rendu compte qu'en tant que coordinateur, il devrait avoir un cœur sincère pour pouvoir aider les autres, et que la coopération et le soutien entre pratiquants étaient très importants.


Gray et son équipe se sont encouragés mutuellement à ne pas être attachés aux résultats, mais à clarifier les faits dans le processus et à sauver les êtres. De plus en plus de législateurs en sont venus à comprendre les faits. Le Parlement britannique a abordé le prélèvement forcé d'organes en Chine, et l’événement a été couvert par les principaux médias britanniques.


S'élever en s’impliquant dans le projet Shen Yun

Fu Yu danseur de Shen Yun, a partagé son expérience de convalescence à la maison après s’être rompu un tendon lors d’un entraînement. Il s'est examiné intérieurement et a noté son attachement au projet. La plus grande leçon qu'il en a tirée est d'avoir compris ce que signifie " chérir" quelque chose. Sa persévérance et sa foi en Dafa l'ont aidé à traverser cette période difficile.


Zheng Hongmei d'Allemagne a commencé à aider à la logistique pour Shen Yun et a apprécié cette opportunité. Elle a travaillé dur et est devenue un membre fiable de l'équipe logistique. Elle est passée de simplement coopérer à coopérer activement et à s’efforcer de s’améliorer sous tous les aspects.


Elle a également parlé des frictions avec d'autres pratiquants. Elle a découvert qu'elle avait développé des sentiments (qing) pour son équipe du fait de leur coopération à long terme et en éliminant ce qing elle s’est purifiée davantage.


Ne penser qu'à sauver les êtres

Mme Venus Upadhayaya de l'Inde s'est très vite impliquée dans le travail de média après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 2011. Elle a partagé son expérience d'être la seule personne travaillant pour le journal Epoch Times en Inde.


Venus est devenue journaliste pour Epoch Times India en avril 2014 et a été licenciée six mois plus tard. Elle a ensuite travaillé pour une entreprise jusqu'à ce qu'elle soit contactée pour mettre en place une filiale de NTD Television en Inde. Elle a dit que pour accomplir ses vœux préhistoriques, elle a commencé à travailler pour la télévision NTD.


L'étude des enseignements et la résolution des conflits ont aidé son équipe à mûrir. Le court-métrage de sensibilisation produit par l'équipe a généré 10 millions de visites. Venus a remercié le Maître pour lui avoir permis de sauver les êtres en s’impliquant dans les projets de médias.


La conférence s'est terminée peu après 17 h.


Version en anglais
http://en.minghui.org/html/articles/2019/5/19/177682.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.