Le “Bureau 610” de Neijiang construit son propre centre de lavage de cerveau pour persécuter les pratiquants de Falun Gong

Afin de continuer à persécuter les pratiquants de Falun Gong, en 2002, le “Bureau 610” de Neijiang a occupé des bâtiments scolaires appartenant à l’Ecole de Mécaniciens des Houillères pour y établir des classes de lavage de cerveau. Ils ont construit une grille de fer entourant les bâtiments, mis en place des moniteurs dans chaque chambre et dans tous les endroits où les pratiquants étaient actifs, et embauché des gardes de sécurité. Ils ont ainsi effectivement transformé l’endroit en prison spécialement construite pour le « Bureau 610 ». Tous les pratiquants qui ont été envoyés dans ce centre de lavage de cerveau sont forcés de payer de 2000 à 5000 Yuan. Le personnel du « Bureau 610 » soit force les familles des pratiquants à payer une amende, ou déduit l’argent des salaires et des pensions des pratiquants.

Les méthodes de lavage de cerveau pour les pratiquants de Falun Gong comprennent la torture mentale et physique. La principale torture utilisée est la suivante :

D’abord, les “officiers du 610” trompent et emmènent tous les pratiquants qui sont sur leur liste noire dans le centre de lavage de cerveau. Certains pratiquants, par exemple Mme Gan Xuemei, venaient juste d’être relâchés d’un camp de travail, et ont été immédiatement envoyés au centre de lavage de cerveau des sorte que le « Bureau 610 » puisse continuer à les persécuter.

Deux ou trois personnes sont alors assignées à leur surveillance et soumettent chaque pratiquant à un lavage de cerveau. Les pratiquants sont rigoureusement surveillés 24 heures sur 24, ils ne sont pas autorisés à fermer la porte lorsqu’ils vont aux toilettes. Chaque jour, leurs surveillants les forcent à regarder des vidéos diffamant Falun Dafa et Maître Li Hongzhi ; ils lisent des livres qui calomnient Dafa sous la pression et assistent à présent le « Bureau 610 » pour égarer les pratiquants ; de plus ils demandent à leurs unités de travail et à leurs familles de faire pression sur eux pour qu’ils renoncent à leurs croyances. Ils disent aux pratiquants que s’ils ne renoncent pas à leurs croyances, ils seront soit renvoyés ou leurs pensions seront suspendues, ou leurs familles perdront leurs jobs Par exemple, Fan Yufen est employée retraitée du Département d’Energie Electrique de Neijiang, et sa famille y travaille également. Les officiers du 610 et le chef du Département d’Energie Electrique lui a dit que si elle n’écrivait pas une lettre renonçant à sa pratique du Falun Gong, tous les membres de sa famille seraient renvoyés.

Le Vice-président du centre de lavage de cerveau, Zhou Gonghui (qui est vice directeur du « Bureau 610 » de Neijiang), et son complice dans la persécution Cao Yang font subir à tour de rôle le lavage de cerveau aux pratiquants. Ils utilisent la méthode de la carotte et du bâton pour menacer les pratiquants de prolongation de peine et de les envoyer en camp de travail ou les condamner s’ils refusent d’écrire une lettre renonçant à la pratique. Zhou Gonghui et Cao Yang disent alors aux gardes de sécurité de tabasser et torturer les pratiquants déterminés et insoumis. Plus de la moitié des pratiquants qui sont battus sont des femmes de plus de 60 ans. Par exemple, Mao Junhua et Zhou Ziyu ont été traînées dans le bureau et les gardes les ont giflées et sauvagement battues. La pratiquante de Dafa Yu Ziming a été laissée dans une pièce gelée en plein hiver. Elle a aussi été forcée à dormir sur une planche nue sans la moindre couverture. Les familles de certains pratiquants ont demandé à Cao Yang s’il ne renoncerait qu’après les avoir torturés à mort ? Cao Yang a répondu « vous ne pouvez rien me faire s’ils meurent, allez poursuivez moi si vous en êtes capables. »

Sous l’intensité de la torture physique et mentale, des pratiquants âgés souffrent sévèrement, certains d’entre eux développent des maladies terminales. Par exemple Gao Zaiyin, un vieux monsieur de 60 ans de la ville de Chaoyang à Neijiang, a une tension très élevée et Fan Yufen un grave œdème et des hématomes. Pourtant le « Bureau 610 » ne les relâche pas.

*Le "Bureau 610 " est une agence spécifiquement créée pour persécuter le Falun Gong avec un pouvoir absolu sur chaque niveau d’administration dans le Parti et tous les autres systèmes politique et judicaire.

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2004/2/9/67010.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.