Bien étudier le Fa, savoir comment véritablement cultiver

Je pratique le Falun Dafa depuis environ sept ans. Je me souviens de l'excitation et de l'exaltation que j'ai ressenties au début et de la pure pensée de retourner à mon vrai moi par la cultivation. Je me souviens avoir appris à mettre en ligne des documents de clarification de la vérité peu de temps après avoir commencé à cultiver et à les distribuer. Je n'avais qu'une idée en tête; sauver des gens, sachant que c'était ce que je devais faire.


Je me souviens avoir ressenti des courants chauds descendre du sommet de ma tête à travers tout mon corps. C'était merveilleux parce que je savais que le Maître prenait soin de moi. Je me souviens de l'expérience des clarifications de la vérité face-à-face et de conseiller aux gens de quitter le Parti et ses organisations affiliées. Il y avait des obstacles, bien sûr, mais c'était très significatif.


Je me souviens aussi avoir quitté Dafa par intermittence et être retombé dans la société ordinaire pour rechercher la gloire et le profit, commettre des péchés poussé par ma nature démoniaque pleinement affichée, me laissant de douloureuses leçons.


En regardant en arrière mon chemin de cultivation, Je manquais d’une base solide de cultivation personnelle. Au mieux, j'étais une personne ordinaire travaillant pour Dafa. La cause fondamentale est que je n'avais pas bien étudié le Fa. Ma compréhension de Dafa était théorique et je ne l'appliquais pas à moi-même. J'apprenais Dafa sans réellement l'obtenir.


Mon manque de cultivation personnelle était en partie dû au fait de ne pas comprendre comment cultiver et ne pas être capable de cultiver réellement. L’autre partie était due à ma peur des difficultés et à ma recherche de la facilité et du confort.


Quand j'ai commencé la cultivation, j'ai passé beaucoup de temps sur le site Minghui à chercher des articles sur la façon dont les autres cultivaient véritablement. Tous les articles étaient très bien écrits, et tous les pratiquants faisaient très bien et pratiquaient avec beaucoup de diligence. Je les admirais tant.


Mais les expériences des autres, après tout, appartiennent aux autres. Quels que soient leur niveau ou combien leurs articles sont bien écrits, je les ai rapidement oubliés. J'étais toujours en détresse et me demandais comment cultiver. Pourquoi lire le Fa devenait-il de plus en plus ennuyeux? Le Maître a dit qu'on développerait de nouvelles compréhensions après chaque lecture de Zhuan Falun . Pourquoi n’était-ce pas mon cas ?


J'ai entendu dire que mémoriser Dafa était un bon moyen d'apprendre le Fa, alors j'ai décidé d'essayer. J'ai mémorisé quelques conférences mais je n'ai pas persisté.


C'était le cas pour moi jusqu'à récemment, lorsque j'ai découvert que j'avais le temps et que mon cœur était calme. J'ai aussi découvert que je pouvais mieux comprendre le Fa et comprendre comment cultiver. Par conséquent, j'aimerais partager mes compréhensions avec les compagnons de pratique qui éprouvent une détresse similaire Mon souhait est que nous puissions tous réellement obtenir le Fa.


Le Maître a enseigné : " Si vous voulez rectifier votre esprit, vous devez avoir un cœur sincère." (Chapitre III, Falun Gong )


Je comprends qu’en règle générale, il faut vouloir s’améliorer et cultiver du fond de son cœur un cœur d’honnêteté et de sincérité.


J'ai donc décidé de mémoriser à nouveau le Fa. Comme j'avais déjà mémorisé les conférences un, deux et trois, j'ai commencé avec la conférence quatre. Je me suis dit que je ne mémorisais pas le le Fa juste pour le faire; Mais plutôt que mémoriser me permettrait d'avoir une impression durable du Fa. J'ai mémorisé le Fa pour obtenir le Fa, comprendre le Fa et laisser le Fa me guider à tout moment.


Lorsque je mémorisais, je ne passais pas au paragraphe suivant tant que je n'avais pas mémorisé le paragraphe en cours de manière complète et précise. Je m’efforçais de garder mon esprit vide pour pouvoir me concentrer sur ce que le Maître essayait de dire. Sinon, ce ne serait pas aussi efficace que cela le devrait. Je n'ai pas cherché la vitesse ni ne me suis pas inquiété pour le temps. J'ai simplement gardé mon rythme.


Peut-être parce que mon esprit était sincère, je ne trouvais pas si difficile de mémoriser le Fa et j'avançais relativement vite.


Alors que je mémorisais " Transformation du Karma " dans la quatrième conférence, j'ai acquis de nouvelles compréhensions à partir de quelques phrases :

" Actuellement, dans ce pays, que ce soit dans des entreprises d’État ou dans d’autres entreprises, les conflits entre les gens deviennent très particuliers." (Quatrième conférence , Zhuan Falun )

“ être capable de cultiver ou non, cela dépend de vous-même. (Quatrième conférence, Zhuan Falun)


" Oh, ai-je pensé, un pratiquant ferait ceci, alors qu'une personne ordinaire ferait cela. Je dois choisir entre être un pratiquant ou une personne ordinaire. Une personne ordinaire se battrait pour les choses; Cependant, un pratiquant tolérerait les choses, bien que pas nécessairement de manière passive. Je peux soit m’assimiler à ce principe ou l'ignorer et être une personne ordinaire. Ce sont les seuls choix que j'ai."


Une voix puissante à l'intérieur de moi a dit : " Je veux être un pratiquant ! Je veux m’assimiler à ce principe et je suis prêt à m'engager à le suivre. " Mon esprit était très clair. Je pense m’être assimilé au moins à cette partie du Fa.


Dans le passé, je n’avais probablement pas accordé beaucoup d’attention à ces phrases. J'admirais les enseignements du Maître, mais je les ai probablement traités comme une théorie, sans faire aucun lien avec moi-même.


Un autre paragraphe disait :

" Si vous lui demandez après coup: 'Pourquoi as-tu piqué une telle rage contre moi quand je pratiquais le gong? ', il ne peut rien vous répondre, il ne sait pas quoi dire: ' C’est vrai, je n’aurais pas dû m’énerver comme ça, mais à ce moment-là j’étais hors de moi.' En réalité, que se passe-t-il? " (Quatrième conférence , Zhuan Falun)


J'ai fini par comprendre que, pour nous aider à éliminer le karma, les êtres autour de nous peuvent devenir vraiment contrariés sans savoir pourquoi. Mais nous, nous savons pourquoi. Les gens ordinaires sont si faibles et pitoyables, nous devrions vraiment les remercier.


Un soir, mes parents sont rentrés à la maison et mon père a essayé de me dissuader en disant: "Tu devrais arrêter de pratiquer le Falun Gong! " Il a commencé à devenir très émotif. Mais j'avais alors assimilé l'enseignement du Maître : " Vous devriez le remercier sincèrement du fond du cœur - c'est le cas en fait." (Quatrième conférence, Zhuan Falun)


Je n’ai eu aucune réaction, car je savais pourquoi il était devenu si contrarié et méchant. Après m'être vraiment assimilé à ce principe, j’ai pu voir à travers des épreuves comme celle-ci. Si un professeur vous a enseigné toutes les leçons et que vous avez acquis les connaissances nécessaires, vous trouverez le test très facile. Donc, sachant ce qui se passait, je n’ai pas été touché.


N'est-ce pas déjà au-delà des principes du monde humain? Même si je ne suis peut-être pas encore prêt à comprendre les principes à des niveaux plus élevés, à quoi bon les rechercher? Sans compter que la recherche ne fonctionnera jamais, qu'il faut vraiment suivre le cours de la nature et commencer par le plus fondamental.


Ce faisant, j'ai réalisé que j'étais aussi capable de remarquer n’importe quelle pensée allant à l'encontre des principes du Fa. Par exemple, une fois entre les sessions d'étude du Fa, une pensée à propos de l'argent et d'un conflit passé m'a traversé l'esprit. Je savais que la pensée était mauvaise parce que cela signifiait que j'avais un attachement au profit personnel. Alors je m'en suis débarrassé rapidement.


Je trouve que ces conflits étaient très éloignés. Quand quelque chose comme cela apparaissait, je pouvais rapidement le saisir et m'en débarrasser. À mon sens, quel que soit le degré d'importance ou d'insignifiance d'un sujet, il y a quelque chose que nous devons cultiver, à condition d'y prêter attention.


Maintenant, quand je récite le Fa, je trouve que ma voix devient de plus en plus douce. En effet, tout change tant que nous étudions le Fa. J'ai de plus en plus envie de mémoriser le Fa parce que le Fa a atteint mon cœur.


En fait, je n'ai pas mémorisé beaucoup de paragraphes entiers dernièrement. Je n'ai même pas fini la quatrième leçon. Cependant, je sens que ma mémorisation a été solide et est entrée dans mon cœur.


Quelques paragraphes seulement m'ont aidé à comprendre et à vérifier que je peux être un pratiquant qui sait véritablement cultiver. C'est le puissant pouvoir de Dafa.


De fait, un pratiquant qui sait comment pratiquer la vraie cultivation trouve le futur glorieux. Une personne qui ne sait pas comment cultiver peut se sentir stressée et angoissée, ne sachant pas ce que l'avenir lui réserve.


J'étais ce genre de personne qui a appris Dafa mais ne savait pas comment cultiver. Je ne me suis pas traité comme un pratiquant. J'espère sincèrement que tous les pratiquants ayant obtenu le savent comment pratiquer la véritable cultivation et ne manquent pas une occasion aussi rare et précieuse.


Version anglaise disponible à:
Study the Fa Well, Know How to Truly Cultivate

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.